Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 septembre 2011

[Critique Film] - 127 heures

Titre original: 127 Hours

Date de sortie cinéma : 23 février 2011
Réalisé par Danny Boyle

Acteurs:
- James Franco, Aron Ralston
- Clémence Poésy, Rana


Distributeur : Pathé Distribution
Genre : Biopic
Durée : 01h34 min



Synopsis
Le 26 avril 2003, Aron Ralston, jeune homme de vingt-sept ans, se met en route pour une randonnée dans les gorges de l’Utah.
Il est seul et n’a prévenu personne de son excursion. Alpiniste expérimenté, il collectionne les plus beaux sommets de la région.
Pourtant, au fin fond d’un canyon reculé, l’impensable survient : au-dessus de lui un rocher se détache et emprisonne son bras dans le mur de rocaille. Le voilà pris au piège, menacé de déshydratation et d’hypothermie, en proie à des hallucinations…

En un mot? Chirurgicale
Mon avis
HAAAAAAAA James Franco AAAAAAAH, voilà ça c'est fait.
Tout le monde connait (maintenant) l'histoire d'Aron Ralston qui part seul, sans prévenir personne, sans téléphone, sans rien quoi, faire une randonnée dans des gorges Américaines. Si vous ne là connaissez toujours pas, je vous le dis tout net, il va falloir allumer votre télé ou ouvrir un journal parce que là ...
Je n’arrêtais pas de me dire "Mais pourquoi t'es parties tous seule espèce d'idiot ?!" J'avais entendu beaucoup de bien du film alors je me suis lancée, un dimanche après midi et hop j'ai été faire ma vaisselle! Oups. Enfin, j'ai regardé 40 min du film et après ça m’ennuyais tellement que je suis partie faire ma vaisselle en jetant des regards à la télé et en continuant à écouter. En générale c'est pas très bon signe pour un film, je me rassoie très rarement. Figurez vous que je l'ai fais... à partir du moment ou il part complètement en cahuette, je me suis rassise et là j'ai scotché. James Franco joue tellement bien que j'avais soif moi aussi.
On reconnait dès les premières minutes que c'est Danny Boyle qui réalise le film (celui qui a fait Trainspotting en 1996) je ne m'en plains pas, mais quand vous voyez 10 fois le même "effet" vous trouvez ça lassant. A part les effets inutiles qui font très publicité pour ado sous extasie le reste est parfait, le rythme du film est rapide et incisif.
On ne sait pas de quoi nous sommes capable tant que ça ne nous arrive pas ... Moi je ne sais pas et vous le feriez-vous?
La critique qui pique:
par Ouest France


(...) on a comme la sensation que le metteur en scène a eu peur d'ennuyer son spectateur en égrenant simplement les heures dans le déroulé de ce douloureux emprisonnement. Alors il se laisse aller à ses tics habituels. Une musique tapageuse, un montage speedé, des images secouées, bref des effets de clip et de pub.
A voir ? Oui! Pour les 25 dernières minutes.

  • Scénario: 8/10
  • Musique: 7.5/10
  • Acteurs: 8.5/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 7/10
Ce qui donne: 7.7/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...