Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 27 mai 2014

[Critique film] - "La liste de mes envies" de Didier Le Pêcheur

Titre original: La liste de mes envies


Date de sortie cinéma :
Réalisé par Didier Le Pêcheur

Acteurs: 
Mathilde Seigner, Marc Lavoine, Patrick Chesnais, Virginie Hocq, Frédérique Bel, Julien Boisselier
...
Distributeur : Pathé Distribution
Genre : comédie
Durée : 1h38 min

Téléchargez le dossier de presse du film ici

Synopsis
Lorsque Jocelyne, petite mercière d’Arras découvre qu’elle a gagné 18 millions à la loterie et qu’elle peut désormais s’offrir tout ce qu’elle veut, elle n’a qu’une crainte : perdre cette vie modeste faite de bonheurs simples qu’elle chérit par-dessus tout.
Mais le destin est obstiné, et c’est en renonçant trop longtemps à cette bonne fortune qu’elle va déclencher, bien malgré elle, un ouragan qui va tout changer.
Tout, sauf elle


© - Pathé Distribution
En un mot? moue

Mon avis
Il y a deux ans, sortait en livre "La liste de mes envies", véritable carton en librairie,  best-seller et adapté pour une pièce de théâtre. Il sort maintenant en film avec dans les rôles principaux Mathilde Seigner et Marc Lavoine.

"La liste de mes envies" étant un best-seller, il était naturel vu le peu de recherches des scénaristes, de profiter encore un peu du succès et d'en faire un film. En apparence il possède toutes les caractéristiques pour être regardable. On lui suppose un peu d'humour, un peu de drame et surtout un coté touchant. Or a y regarder de plus près tout ou presque, manque.
Et ça commence par un casting moyen, la base d'un film. Marc Lavoine qui n’arrive pas à incarner son personnage de salaud cruel et qui n'est donc pas crédible. J'aime beaucoup Marc Lavoine, mais là, il n'est pas "le Jo" méchant et blessant que j'ai lu. Trop de douceur dans les yeux.
Bizarrement je n'ai pas eu de souci avec Mathilde Seigner (une actrice qui ne m'attire pas plus que ça), même si elle incarne un peu mollement "la Jo" de mon souvenir, elle reste convaincante, plutôt touchante et naturelle.
"L'homme idéal" représenté par Julien Boisselier, ne ressemble pas franchement à un homme idéal, on ne retient que deux choses: ses dents (on ne voit qu'elles lorsqu’il sourit) et sa voix pas sexy du tout (plutôt aiguë). C'est dommage pour l'image qu'il est censé véhiculer.
Finalement, ce sont les rôles secondaires qui sont le plus intéressant et pour qui le scénario est le moins mauvais. Julie Ferrier magique en psychologue dégantée, les jumelles ( Virginie Hocq,  Frédérique Bel) sont marrantes et mignonnes (chacune de leur intervention sont parfaites) et pour finir Patrick Chesnais est parfait en père qui a de gros problèmes de mémoire. Les autres personnages sont transparents.
Il faut dire que la réalisation et le scénario n'aident pas. Entre longueur et dialogue banal, le film est plat et mollasson. Filmé d'une manière tout ce qu'il y a de plus académique, "La liste de mes envies" de Didier Le Pêcheur est le genre de film qu'on peut regarder l'après-midi sur M6. Sans ambition, sans envergure et oubliable rapidement. C'est d'autant plus troublant que le livre lui est a son exact opposé ... Le réalisateur manque profondément d’investissement dans l'histoire et à trop vouloir faire quelque chose de propre et de soigné, il en à fait un film banal et pauvre. Il n'y a aucune complicité avec le spectateur.
C'est une petite déception.
A voir ? Moui. C'est un film léger, pas prise de tête et parfois drôle, mais surement pas le film de l'année.
  • Scénario: 6/10
  • Musique: 6/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 7/10
  • Décors/esthétique: 6.5/10
Ce qui donne: 6.5/10

dimanche 25 mai 2014

[Autour du film] - Le Festival de Cannes 2014, le palmarès



LONGS METRAGES
Palme d'or


Grand Prix

Prix de la mise en scène

Prix du Jury ex-aequo

Prix du scenario

Prix d'interprétation féminine

Prix d'interprétation masculine
  • Timothy SPALL dans MR. TURNER réalisé par Mike LEIGH

 
COURTS MÉTRAGES
Palme d'or
  • LEIDI réalisé par Simón MESA SOTO

Mention spéciale ex-aequo



 
UN CERTAIN REGARD
Prix Un Certain Regard


Prix du Jury


Prix spécial du Certain Regard

Prix d'ensemble 
  • PARTY GIRL de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis

Prix du meilleur acteur

 
CAMÉRA D’OR
  • PARTY GIRL réalisé par Marie AMACHOUKELI, Claire BURGER, Samuel THEIS présenté dans le cadre de la Sélection

jeudi 22 mai 2014

[Critique livre] - "Au temps béni de la clope au bec" de Marc Lemonier

© - Hors Collection
Titre original : Au temps béni de la clope au bec
 
de Marc Lemonier


Parution: 7 mai 2014
Editeur: Hors Collection

ISBN: 978-2258108523
Nb. de pages: 160 pages
Public : Adulte


Résumé
Replongez avec délice dans l’âge d’or de la clope au bec avec ce livre impertinent. Ce fut une époque où tout était prétexte à s’en griller une : à la télévision, au cinéma, dans la publicité, dans la rue… Revivez ce temps où tout le monde, ou presque, fumait après l’amour, au lycée ou en conseil des ministres.


 
Mon avis 
Qui se souvient qu'un jour on a pu fumer dans les bus, les salles de cinéma ou même à l’hôpital?! "Au temps béni de la clope au bec" de Marc Lemonier, retrace non sans malice l'histoire de la cigarette du 20ème siècle à nos jours et aborde quasiment tous les cas de figure où la cigarette était à l'honneur, de la première clope, le choix entre la blonde, la gitane ou la maïs, celle qui a marqué la pub, celle d'après l'amour ... chacun pourra y trouver son compte, avec humour mais avec surtout une solide documentation à l'appui, ce livre est fait pour les plus nostalgiques. Un moyen efficace de retrouver cette atmosphère si particulière où fumer une cigarette était synonyme de liberté et de convivialité.
Je vous rassure ce n'est absolument pas un livre de propagande pour vous inciter à fumer!
« Le temps béni de la clope au bec », les Trente Glorieuses, puis les années 70 et 80 ont laissé une empreinte indélébile sur notre société. Le parfum d’une époque où tout était permis : allumer une cigarette, avec toute la symbolique de ce geste, l’imagerie de la publicité souvent sophistiquée, et aussi les belles heures des débats télévisés… Sous des nuages de fumée, les stars du cinéma ou de la chanson restent indissociables des volutes de leurs cigarettes. Autant de chemins buissonniers empruntés ici pour nous faire revivre toute une époque par le biais de la clope et de ses représentations.
La cigarette de Gainsbourg, celle de Lucky Luke, le cowboy Marlboro on a tous connu un personnage qui nous a marqué et qui fumait. De nos jours on cache la pipe de Monsieur Hulot, Lucky Luke mâchonne un brin d'herbe et le Cowboy de Marlboro Eric Lawson est décédé d'un cancer. La cigarette cet accessoire à la mode, qui vous donne une certaine présence et de la cool-attitude, mais qui flingue la santé! Autant lire son histoire que de faire parti du nombre de ses victimes ;)
Brunes ou blondes, Gauloises, Gitanes ou Royale, papier maïs ou mentholées, Marc Lemonier revient aussi, avec humour et érudition, sur l’histoire de la fabrication et de la commercialisation des cigarettes : les manufactures de tabac, le monopole de la Seita avant l’arrivée de la concurrence étrangère…
A lire ou pas? Oui, évidemment, c'est un livre très agréable à lire et surtout une mine d'informations! Que demande le peuple? ^^

  • Histoire: -
  • Imagination, invention: -
  • Personnages: -
  • Ambiance générale du livre: 8/10
  • Lecture: 8.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 8/10
  • Addictivité: 7.5/10 

Ce qui donne: 8/10 
Journaliste et écrivain, Marc Lemonier est un ancien fumeur, élevé à la cibiche. Il a publié de nombreux ouvrages aux éditions Hors Collection, dont L’Intégrale Michel Audiard (2012) et L’Intégrale comique du cinéma français (2013).

lundi 19 mai 2014

[Visite] - "Il était une fois l'Orient Express" a Institut du monde arabe

Adresse:
Institut du monde arabe
1 Rue des Fossés Saint-Bernard
75 005 Paris

Ouverture:
Du 4 avril au 31 août
Mardi au jeudi : 10h00-18h00
Vendredi : 10h00-21h30
Samedi : 10h00-19h00
Dimanche : 10h00-19h00
Jours fériés : 10h00-19h00

Niveaux -1, -2 et parvis
Tarifs: 
De 8.50 € à 10.50 €, hors frais de réservation (gratuit - de 16 ans)


Attention ! En raison d'une forte affluence nous vous conseillons de visiter l'exposition aux périodes creuses : en semaine, à l'ouverture, entre 12h et 13h30 et en fin de journée.


Plus qu’une exposition, un événement ! Dans toute sa splendeur d’autrefois l’Orient Express vient faire halte sur le parvis de l’Institut du monde arabe à l’occasion d’une grande exposition consacrée au plus mythique des trains, à cette icône de l’Art-Déco qui a fait le ravissement de générations de voyageurs, ouvrant grand à ceux-ci les portes de l’Orient. 

© - Le102b
Pour en savoir plus : www.imarabe.org


En un mot? Intéressant

Mon avis:
Lancé en 1883, l’Orient Express c'est 81h30 pour relier Paris et Istanbul et pas loin de 3 050 km, de quoi rêver et surtout de quoi voir du paysage. Le dernier train est parti il y a quelques temps mais le mythe de l’Orient Express reste entier. Emprunt de gloire, de mystère et d'un potentiel hautement glamour, ce fameux train a l'honneur d'avoir une exposition qui le consacre. Celle-ci ravira les plus réfractaires. Mélangeant l'art, la mécanique et des scènes recrées pour l'occasion (on entre dans de vrais wagons de l'Orient Express!), cette exposition ne peut que vous plaire. Foncez!

La seule qu'on peut regretter c'est l'absence du fameux train, sur tout les supports en vente à la boutique! Hautement frustrant.

vendredi 16 mai 2014

[Autour du film] - "Interstellar" de Christopher Nolan

[MAJ 06/05/2014] - Affiche du film
[MAJ 10/12/2013] - Premières infos sur le film


Le film ne sort que le 5 novembre 2014, mais voilà un premier teaser disponible ainsi que le logo du film. Pour le moment je suis dubitative ... Attendons les 30 prochaines secondes pour pouvoir ce faire un avis plus aiguisé ^^
Et vous? Vous en pensez quoi? 


Titre original : Interstellar



Date de sortie : 5 novembre 2014
Réalisé par Christopher Nolan
Acteurs
- Matthew McConaughey est Cooper
- Anne Hathaway
- Jessica Chastain,
...
-
Genre : Science fiction
Durée : ?h?min
Distributeur : Warner Bros. France

Synopsis
?





Et soudain, un trailer de 2.55min

mardi 13 mai 2014

[Autour du film] - "Batman vs Superman", la première image de Ben Affleck

Le tweet qu'on attendait tant est enfin arrivé! Voici la toute première image de Ben Affleck en Batman! Il me semble que ce costume est beaucoup trop moulant ...........

Sans oublié l'arrière de la Batmobile

Sortie prévue pour le 27 Avril 2016. Batman sera interprété par Ben Affleck et Henry Cavill reprendra le rôle de Superman (MAN OF STEEL).

vendredi 9 mai 2014

[Critique film] - "The house of the devil" de Ti West

Titre original: The house of the devil



Date de sortie cinéma :
Réalisé par Ti West

Acteurs:
 Jocelin Donahue, Tom Noonan, Mary WORONOV
...
 
Distributeur : ?
Genre : horreur
Durée : 1h33 min

Synopsis
A court d'argent, Samantha accepte de faire du baby-sitting dans une maison isolée sans savoir qu'elle va vivre une nuit de cauchemar. Car à minuit, dans l'ombre d'une éclipse lunaire totale, les forces du mal vont être libérées...



En un mot? étonnant

Mon avis
 "The house of the devil" de Ti West,  réalisé en 2009 a toute les caractéristiques d'un film de cette époque du cinéma horrifique qu'étaient les années 1970/80, ce temps magique où le métier le plus dangereux était de faire du baby-sitting et où les maisons étaient hantées.
Ce film est un plaisir à voir. Sur fond d'histoire ultra classique et déjà vu, Ti West nous montre un savoir faire orchestré avec brio! Tout  ici est réglé au millimètre, que se soit la lente progression (pour un final en apothéose), la musique (furieusement datée), les vêtements et accessoires (je me suis faite piégée), l'ambiance et les dialogues. 
Avec uniquement des jeux de cadres et de caméras, le réalisateur nous met en tension constante (alors qu'il ne se passe pas grand chose), la progression plutôt lente du film nous permet de découvrir les personnages et de nous plonger dans cette ambiance un peu glauque et poisse qu'on aime tant dans les films d'horreur. Et puis il y a des situations fantastiques. Comme Samantha Hughes, notre héroïne qui danse dans toute la maison seule mais la musique à fond, qui fouille partout et qui tout d'un coup se monte le bourrichon sur une simple photo, cette simple scène m'a tellement fait plaisir que j'en avais la patate pour le reste du film.

Même si le film ne rivalise pas avec ses pères (Amityville, Rosemary's baby, L'Exorciste ...), il est surtout un vibrant hommage, un de ceux qu'il ne faut pas rater!

Seule la fin, arrivant trop vite et surtout a l'opposé de ce qui se passait 2 min avant, est un peu frustrante. Mais ce n'est pas grand chose finalement quand on le compare au plaisir qu'on a eu pendant 1h33!

A voir ? Oui.
Je n'avais pas regardé l'année de production (ni la liste des acteurs), j'ai vraiment pensé voir un film de 1980 au départ.
  • Scénario: 6/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 7.5/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 9/10
Ce qui donne: 7.4/10

 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...