Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

dimanche 26 mai 2013

[Autour du film] - Le Festival de Cannes 2013, le palmarès



La palme d'or
  • La vie d'Adèle de Abdelatif Kechiche (mention spéciale pour: Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos)
Le grand prix
  • Inside Llewyn Davis des frères Coen
Le prix d'interprétation féminine
  • Bérénice Béjo dans Le passé
Le prix d'interprétation masculine
  • Bruce Dern dans Nebraska
Le prix de la mise en scène
  • Heli de Amat Escalante
Le prix du scénario
  • A touch of sin de Jia zhangke
Le prix du jury
  • Tel père, tel fils de Kore-eda Hirokazu
Caméra d'or
  • ilo ilo de Anthony Chen
Prix du court métrage
  • Safe de Moon Byoung-Gon

lundi 20 mai 2013

Sean Bean ou le "heiiiinnnn... c'était lui !"...

Qui n'a jamais eu cette réflexion après s'être rendu compte avoir déjà vu cet acteur dans tel ou tel film. J'ai décidé d'écrire un petit post parce que là, ça m'est arrivé plusieurs fois en quelques jours, donc soit je suis vraiment passive devant ma télé limite neurasthénique (auquel cas je ferai bien de me poser quelques questions...) soit mes neurones ont enfin décidés de mettre fin à leurs vacances (ce qui n'est pas trop tôt ^^)

A ma décharge, les acteurs en question ont habituellement un rôle secondaire dans le premier film et deviennent célèbres (ou du moins plus connus) après... du coup c'est en revoyant le film en question que je me dit "heiiiinnnn... c'était lui !"

Allez j'arrête mon blabla, voici ma dernière révélation en date : Sean Bean. Son nom ne vous dit peut être rien (j'avoue, ça fait 2 secondes que je le connais...) mais si je vous parle de Boromir ou de Ned Stark, ça doit vous parler un peu plus...

Au moment où je regardais Games of Thrones, j'avais bien le lien en tête entre ces deux personnages mais j'avais quand même l'impression de l'avoir vu ailleurs... et bien voilà, mon cerveau a enfin fait tilt : c'est le méchant dans Benjamin Gates et le Trésor des Templiers... entre autre parce que je me rends compte à présent que je vois des photos de lui l'avoir déjà vu dans pleins de films ! Et oui, il a aussi joué dans James Bond, Anna Karenine, Troie... et tous les autres ici :)

D'ailleurs, sur le 102 on aime bien certains de ses films comme Blanche Neige ou Silent Hill...

Y'a pas à dire, c'est un vrai caméléon (ce qui est un avantage quand on est acteur me direz vous...) mais il y a un autre point qui le caractérise dans ses films... il y meurt souvent ! En bonus, voici donc une compil de toutes ses morts (attention spoiler !)




dimanche 19 mai 2013

"Rendez-vous à Paris" - Une chaine Youtube éditée par CAPA productions

« Street happenings, city magazines, webséries : la vie parisienne dans tous ses éclats ! »

« RENDEZ VOUS A PARIS » est la chaîne créée par CAPA Numérique dans le cadre du programme de chaînes originales lancé par YouTube en 2012.
Depuis Novembre 2012, plus de 22 000 abonnés suivent déjà les webséries, les créations originales, et les city‐magazines déjantés proposés par la chaîne, qui enregistre aujourd’hui plus de 2 500 000 vues sur ses vidéos.



RENDEZ‐VOUS A PARIS, c’est l’envie de montrer Paris et la vie parisienne dans toute sa diversité, sa liberté et son énergie créative. C’est une chaîne de divertissement, avec des histoires réelles ou fictionnées qui viennent forcément « tordre un peu le cou » aux clichés de la capitale et ses habitants ... Le résultat : un mix de bonne humeur, de créativité, d’énergie et d’authenticité, celle de nos talents, de drôles de parisiens.
C’est une chaîne connectée, un véritable réseau social de partage et de rencontres entre les jeunes, les parisiens, les grands parisiens, les touristes, les provinciaux … des talents, despotes et des artistes, d’ici et du monde entier. Paris devient le terrain de jeu et les programmes s’inspirent de ses valeurs sûres: l’amour, la
mode, les monuments, la culture, les artistes, la musique.

Twitter : pour les infos et les news de la chaîne en « live » : https://twitter.com/RDVParisfr
Facebook :  https://www.facebook.com/RDVParis
CAPA

samedi 18 mai 2013

[Autour de la série] - "Under the Dome", La bande annonce

Enfin! La voilà, la bande annonce de la série Dôme de Stephen King. Sur la chaine CBS dès le 26  juin à 22h.  

 Résumé 
Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. 
A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…


Je n'imaginais pas Big Jim comme ça mais, on peut reconnaitre au premier coup d’œil les autres personnages! J'ai bien hâte!!

[Autour du livre] - #Audiolib fête ses 5 ans!

De février 2008 à fin mars 2013, Audiolib a construit un catalogue varié avec :
  • 275 titres publiés: 206 «fictions», 118 en littérature, 6 en littérature classique, 82 en suspense, 69 «non fiction», 34 bien-être et 35 documents
  • 162 auteurs, venant de chez 53 éditeurs différents
  • 142 comédiens
  • 40 lectures faites par les auteurs eux-mêmes
«C’est une lecture tout à fait déconcertante. La lecture parlée […] est pleine d’imprévus et ne fonctionne pas selon le même processus que la lecture muette. […] C’est comme s’il fallait tirer en permanence quelque chose et essayer de trouver une logique des phrases dans le temps.» Jean ECHENOZ, 14
«C’est vraisemblablement lu très différemment de ce que ferait un comédien mais d’un autre côté, moi je le sais par coeur le texte, je pourrai recommencer, là, les yeux fermés.» Patrick DEVILLE, Peste et Choléra
Merci à tous de votre fidélité et de votre enthousiasme qui nous motive au quotidien pour construire un catalogue toujours plus attractif, contemporain et varié.

Pour l'occasion, Audiolib vous offre (pour tout achat d'un Audiolib), Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig lu par Léa Drucker. 
Rendez-vous vite dans votre point de vente livres habituel !
Une offre valable dans la limite des stocks disponibles.

vendredi 17 mai 2013

Evènement Fast & Furious 6 à Paris


Pour la sortie au cinéma de Fast & Furious 6, Universal fait les choses en grand!
 
Demain matin (de 10h45 à 12h30), un bolide du film stické "Fast & Furious 6" va faire le tour de Paris. Un concours est organisé pour les fans: si vous voyez la voiture, prenez la en photo et postez la photo sur twitter avec le hashtag #Fast6 ainsi vous gagnerez vos places de ciné pour aller voir le film !

Donc gardez l’œil ouvert, et suivez le compte twitter @UniversalFR, des indices filtrerons et vous indiquerons où se trouve la voiture. 

Les photos de la voiture (nous gardons la surprise du modèle) seront publiés demain sur la page fan http://www.facebook.com/fast5.lefilm pour annoncer l'évènement!

Bonne chance les parisiens ;)

[Critique film] - "Blanche Neige" de Tarsem Singh

Titre original : Mirror mirror


Date de sortie : 11 avril 2012
Réalisé par Tarsem Singh

Acteurs:

- Julia Roberts, La Reine
- Lily Collins, Blanche Neige
- Armie Hammer, Le Prince Alcott
etc ...

Genre : Comédie
Durée : 1h 45
Distributeur : Metropolitan FilmExport

Synopsis
Lorsque son père, le Roi, meurt, Blanche Neige est en danger. Sa belle-mère, cruelle et avide de pouvoir, l’évince pour s’emparer du trône. Quand la jeune femme attire malgré tout l’attention d’un Prince aussi puissant que séduisant, l’horrible marâtre ne lui laisse aucune chance et la bannit. Blanche Neige se réfugie alors dans la forêt… Recueillie par une bande de nains hors-la-loi au grand cœur, Blanche Neige va trouver la force de sauver son royaume des griffes de la méchante Reine. Avec l’aide de ses nouveaux amis, elle est décidée à passer à l’action pour reconquérir sa place et le cœur du Prince…


En un mot? Étonnant

Mon avis
A l'époque de la sortie quasi simultanée des deux 'Blanche Neige", le cœur du 102 battait pour l'autre film, "Blanche Neige et le chasseur". Les différentes bandes-annonces montrant clairement que l'univers serait burlesque, le scénario assez mince et les décors/costumes plutôt moches. Sur le fond, on ne s'était pas trompé, sur la forme par contre ... Après avoir vu les deux et pris le temps de la réflexion ..... j'annonce, moi Joan, que j'ai préféré le Blanche Neige de Tarsem Singh.
Si les décors/costumes sont tous plus moches les un que les autres, on passe rapidement le problème pour ce concentrer sur les couleurs et l'ambiance qui en ressortent, vraiment très réussi (comme une pub ...........). Et puis, il a eu le mérite de m'avoir fait rire un peu et de m'avoir fait passer un bon moment. Entre romance et humour, le film est clairement destiné à un public jeune, voire très jeune. Mais les parents ne devraient pas trop s'ennuyer, le trio de tête d'affiches s'en sort plutôt bien.
Malgré tout, des blagues pataudes à destination des jeunes enfants(?) entachent la qualité du film, ce qui ne fait que renforcer l'envie de vouloir le comparer à son rival direct "Blanche Neige et le chasseur" de Rupert Sanders.



A voir ? Oui, c'est meugnon.
  • Scénario: 6.5/10
  • Musique: 6/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 7.5/10
Ce qui donne: 6.9/10

jeudi 16 mai 2013

[Critique film] - "Gatsby, le Magnifique" de Baz Luhrmann

Titre original :  The Great Gatsby

Date de sortie cinéma :  15 mai 2013
Réalisé par Baz Luhrmann

Acteurs:
- Carey Mulligan, Daisy Buchanan
- Leonardo DiCaprio, Jay Gatsby
- Tobey Maguire, Nick Carraway
...

Distributeur : Paramount Pictures
Genre : Drame
Durée : 2h22

Synopsis

Printemps 1922. L'époque est propice au relâchement des moeurs, à l'essor du jazz et à l'enrichissement des contrebandiers d'alcool… Apprenti écrivain, Nick Carraway quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby, qui s'étourdit en fêtes mondaines, et de sa cousine Daisy et de son mari volage, Tom Buchanan, issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges. Témoin privilégié de son temps, il se met à écrire une histoire où se mêlent des amours impossibles, des rêves d'absolu et des tragédies ravageuses et, chemin faisant, nous tend un miroir où se reflètent notre époque moderne et ses combats.




©2011 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC.
Et ci dessous quelque photos Behind the scene (pendant le tournage) du film.


En un mot? Eblouissant

Mon avis
"The Great Gatsby" est un roman de l'écrivain américain F.S. Fitzgerald, paru en 1925 et qui à l'époque ne rencontre pas du tout le succès. Il faudra attendre les années 50 pour qu'enfin, le roman soit reconnu.... 5 films et 1 opéra plus tard, il fait l'ouverture du Festival de Cannes (le 15 mai 2013) dans une nouvelle version de "Gatsby, le Magnifique" réalisé par Baz Luhrmann. Que de chemin parcouru!

Gatsby, on connait tous, mais qui a déjà lu le roman? Qui connait vraiment l'histoire? Moi (jo'), qui suis pourtant une grosse lectrice, je ne l'avais encore jamais ouvert. C'est donc l'esprit léger et le cœur vibrant de joie (à l'idée de voir Léooooooooooooooo!!!!!!!!!!!! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii hiii ...)(Pardon)) de revoir une "collaboration" qui m'avait marquée en étant plus jeune : Leonardo DiCaprio + Baz Luhrmann, que je suis allée au cinéma cet aprem.
Ce que j'ai surtout retenu du film c'est le jeu d'acteur de Léonardo DiCaprio. OUI, je suis secrètement (moins maintenant) amoureuse de lui depuis des lustres et OUI un jour il saura que j'existe ... MAIS, avec l’âge ... j'ai appris à être plus objective. Parole. 
Il est de loin le meilleur. Gatsby, c'est lui. Il laisse littéralement les autres sur le carreau. J'ai lu que Carey Mulligan (Daisy Buchanan) n’était pas assez bonne, qu'elle était pour le moins transparente. A cela il y a une bonne raison: l'actrice incarnant Daisy ne devait pas être plus "solaire" que Gatsby et c'est plutôt bien joué! On lui demande d'être jolie et désirable, c'est tout. Le même problème se pose avec Nick Carraway (Tobey Maguire), lui est plus dans le personnage interchangeable, celui qu'on ne remarque qu'après et encore. 
Ils ne sont pas sur la même échelle de "valeur" de personnage, c'est tout. Le casting est donc: réussi! Gatsby étant largement au dessus de la foule. 
La première scène où on voit Gatsby ... soupir de perfection.

Si vous avez aimé "Roméo+Juliette" vous ne devriez pas trop être déboussolés par la première partie du film. La BO anachronique (la marque de fabrique de Baz Luhrmann) mélange sans vergogne: Beyoncé, Lana Del  Rey, Florence and the Machine, The XX, Gotye, Jack White, Nero et Sia ... et le pire c'est que ça fonctionne! La musique va parfaitement avec les images.
Si l’ambiance est plutôt festive, légère et mystérieuse dans la première partie (l'effet Baz Luhrmann), dans la seconde on commence à descendre de notre nuage pour s’intéresser à Gatsby, qui est-il? Que fait-il? Et surtout que veut-il? Gatsby est un homme et il a des faiblesses. Dont une particulièrement récalcitrante: l'espoir. Il vit "de" et "dans" l'espoir. Ça pourrait être beau mais ça ne l'est pas. C'est triste. Le voir si beau et si charismatique pour en fait se prendre un gadin de l'enfer, moi ça m'a retournée. Bravo à l'auteur qui a su bien maltraiter son héros! 
Le réalisateur nous embarque par un habile jeu de lumière de moins en moins criarde  pour en arriver à des couleurs tristes et sans aucun éclat. C'est un moyen très efficace pour nous plonger dans l'état d'esprit de Gatsby. Difficile dès lors de voir le bout du tunnel. Mais on fait comme Gatsby, on garde espoir.
Vous avez sans doute remarqué l'over-dose d'effets spéciaux dans la bande-annonce et on aurait pu craindre (à juste titre) que le sujet en soit étouffé. Mais non, rassurez-vous, ils ne font qu'accentuer le coté superficiel de la vie et des relations vécus par notre héros.
-
A voir ? OuiAbsolument! Complétement!Ne serait-ce que pour voir le jeu d'acteur de DiCaprio et puis même si le film a quelques longueurs et des passages bien trop "Bla-bla", il faut le voir. Ce n'est pas bien sûr le film de l'année, mais pour moi il entre dans le top 10.
  • Scénario: 7.5/10
  • Musique: 9/10
  • Acteurs: 9/10
  • Ambiance générale du film: 8.5/10
  • Décors/esthétique: 8/10
Ce qui donne: 8.4/10 
P.s: Il a fallu que je me batte avec mon coté midinette pour écrire cet avis! Il voulait mettre des petits cœurs partout ...
P.s2: il faut que je lise le roman!

Et pour finir, la bande annonce en VF
[Mise à jour 14/03/13]
Le film fera l'ouverture du prochain festival de Canne et Leonardo DiCaprio, Carey Mulligan, Tobey Maguire et Joel Edgerton seront de la partie. Le festival sera présidé par Steven Spielberg cette année.

[Mise à jour 14/06/12]
De nouvelles photos disponibles et surtout la bande annonce, pour nous faire saliver en attendant la sortie prévu pour février 2013 ;).

[Mise à jour 11/12/11]
(Gros soupirs hystérique) Pas beaucoup d'informations sur le film mais 3 jolies photos ^^. En même temps le film doit sortir en décembre 2012. On a encore un peu de temps!

La Taupe ou l'anti James Bond...

Je continue à rentabiliser mon abonnement Canal+ ! Le film inopiné de la semaine est donc la Taupe, un film d'espionnage sur fond de guerre froide... 

Alors, comment dire, je ne sais pas par où commencer, je reste dubitative à la fin de ce film. Voyez vous, je m'attendais à un film d'espionnage peut être pas aussi bodybuildé qu'un James Bond mais avec tout de même un peu d'action... et bien, non ! 

D'ailleurs le rythme du film est assez bizarre, il faut rester bien attentif sinon on se perd facilement, entre le moment présent de l'enquête et les flash-back qui vont et viennent, c'est pas toujours évident...  heureusement au bout d'un moment on commence à s'y faire ! Mais c'est tout de même un peu difficile de rentrer dedans, surtout que les dialogues (voire les monologues) sont bien présents... 
Ce qui est dommage car l'histoire est bien, il y a des passages captivants, notamment lors des confidences de certains espions, et la fin est très réussie à mon goût.

Côté casting, le film est bien fourni, mais du coup je trouve que la présence même de ces acteurs spoile un peu le film : on ne s'attend pas à ce qu'un acteur de renom ait un si petit rôle, du coup on se doute bien qu'il y a mammouth sous caillou :)

Ah oui, il faut que je vous parle des costumes : le film se situe dans les années 70 et réussit le tour de force de rendre tous les acteurs moches ! Même les jeunes ont une tête de vieux et je ne vous parle pas des filles qui ne ressemblent à rien... faut dire que côté vestimentaire les années 70 c'était pas le top !!!

Bon dans l'ensemble, on est loin des standards de Mr 007, en même temps, quand on a Gary Oldman dans le rôle principal, on s'attend à autre chose. Alors, film à voir ? pourquoi pas, je pense même qu'il faudrait le revoir (ou alors lire le livre ^^) histoire de mieux comprendre ce qui s'y passe. 


mercredi 15 mai 2013

[Autour du film] - La Sélection Officielle de Cannes 2013

Le festival de Cannes 2013 à officiellement commencé à 19h30 ce soir. C'est le moment de découvrir la liste des films en compétition pour cette année!

Le festival se déroulera du 15 au 26 mai 2013

Le président du jury
  • Steven Spielberg (Cinéaste Américain)

Les membres du jury
  • Daniel AUTEUIL (Comédien Français)
  • Vidya BALAN (Comédienne Indienne)
  • Naomi KAWASE (Réalisatrice Japonaise)
  • Nicole KIDMAN (Comédienne Américaine)
  • Ang LEE (Réalisateur Taïwanais)
  • Cristian MUNGIU (Réalisateur Roumain)
  • Lynne RAMSAY (Réalisatrice britannique)
  • Christoph WALTZ (Comédien Autrichien)


EN COMPETITION POUR LA PALME D'OR
  • BEHIND THE CANDELABRA (Ma vie avec Liberace) réalisé par Steven Soderbergh
  • BORGMAN réalisé par Alex VanWarmerdam
  • GRIGRIS réalisé par Mahamat-Saleh Haroun
  • HELI réalisé par Amat Escalante
  • INSIDE LLEWYN DAVIS réalisé par Ethan Coen, Joel Coen
  • JEUNE & JOLIE réalisé par François Ozon
  • JIMMY P. (PSYCHOTHERAPY OF A PLAINS INDIAN) (Jimmy P. (Psychothérapie d'un indien des plaines)) réalisé par Arnaud Desplechin
  • LA GRANDE BELLEZZA réalisé par Paolo Sorrentino
  • LA VÉNUS À LA FOURRURE réalisé par Roman Polanski
  • LA VIE D'ADÈLE - CHAPITRE 1 & 2 réalisé par Abdellatif Kechiche
  • LE PASSÉ réalisé par Asghar Farhadi
  • MICHAEL KOHLHAAS réalisé par Arnaud Des Pallières
  • NEBRASKA réalisé par Alexander Payne
  • ONLY GOD FORGIVES réalisé par Nicolas Winding Refn
  • ONLY LOVERS LEFT ALIVE réalisé par Jim Jarmusch
  • SOSHITE CHICHI NI NARU (TEL PÈRE, TEL FILS) réalisé par Kore-Eda Hirokazu
  • THE IMMIGRANT réalisé par James Gray
  • TIAN ZHU DING réalisé par Jia Zhangke
  • UN CHÂTEAU EN ITALIE réalisé par Valeria Bruni Tedeschi
  • WARA NO TATE réalisé par Takashi Miike

HORS COMPETITION
  • ALL IS LOST réalisé par J.C Chandor
  • BLOOD TIES réalisé par Guillaume Canet
  • LE DERNIER DES INJUSTES réalisé par Claude Lanzmann
  • THE GREAT GATSBY (Gatsby le magnifique) réalisé par Baz Luhrmann
  • ZULU réalisé par Jérôme Salle

Séance de minuit
  • BLIND DETECTIVE réalisé par Johnnie To
  • MONSOON SHOOTOUT réalisé par Amit Kumar

UN CERTAIN REGARD
  • AS I LAY DYING réalisé par James Franco
  • BENDS réalisé par Flora LAU
  • DAST-NEVESHTEHAA NEMISOOZAND (Les manuscrits ne brûlent pas) réalisé par Mohammad Rasoulof
  • DEATH MARCH (Marche de la mort) réalisé par Adolfo Alix JR.
  • FRUITVALE STATION réalisé par Ryan Coogler
  • GRAND CENTRAL réalisé par Rebecca Zlotowski
  • L'IMAGE MANQUANTE réalisé par Rithy Panh
  • L'INCONNU DU LAC réalisé par Alain Guiraudie
  • LA JAULA DE ORO réalisé par Diego Quemada-Diez
  • LES SALAUDS réalisé par Claire Denis
  • MIELE réalisé par Valeria Golino
  • MY SWEET PEPPER LAND réalisé par Hiner Saleem
  • NORTE, HANGGANAN NG KASAYSAYAN (Norte, la fin de l'histoire) réalisé par Lav DIAZ
  • OMAR réalisé par Hany Abu-Assad
  • SARAH PRÉFÈRE LA COURSE réalisé par Chloé Robichaud
  • THE BLING RING réalisé par Sofia Coppola
  • TORE TANZT réalisé par Katrin Gebbe
  • WAKOLDA réalisé par Lucía Puenzo

BEHIND THE CANDELABRA (Ma vie avec Liberace) réalisé par Steven Soderberg, ONLY GOD FORGIVES réalisé par Nicolas Winding Refn, THE GREAT GATSBY (Gatsby le magnifique) réalisé par Baz Luhrman et THE BLING RING réalisé par Sofia Coppola: voilà ceux que je veux voir en priorité! Et vous?

Source: festival-cannes.fr

"L'homme, la jeune fille et la mort" ou la fin de vie dédramatisée...

Avant toute chose, je tiens à remercier l'auteure Cyrièle Flore pour nous avoir proposé cette lecture. Je ne serai pas aller naturellement vers ce livre, le sujet de la fin de vie n'étant pas dans mes thèmes de prédilection... faut dire qu'habituellement je préfère les héros déjà morts et avec des dents longues et effilées ^^. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et j'avoue avoir été agréablement surprise par cette lecture.

Le livre commence avec Victor ("l'homme") qui apprend être atteint d'un cancer en phase terminale et qui ne lui reste plus que 6 mois à vivre. Alors qu'il n'avait détecté aucun symptôme annonciateur d'un tel diagnostic, il va passer par toutes les émotions : le déni, la colère, la peur...  Ce qui est surprenant, c'est que je me suis automatiquement identifiée à lui à ce moment de l'histoire : qui n'a jamais eu de migraine ou de fatigue passagère qu'on a associé au travail ou au stress ? Imaginez que du jour au lendemain on vous annonce que dans 6 mois tout est fini !!! Je pense que je visiterai la même grille émotionnelle...  d'ailleurs je crois que je vais aller consulter histoire d'être sure que tout va bien !

Victor se retrouve donc à l'hôpital pour suivre son traitement. On va alors y croiser plusieurs personnages : son voisin de chambre, sa famille, le personnel soignant... et une bénévole Eliza ("la jeune fille") qui visite les malades pour leur apporter un soutien moral pendant leur convalescence. Le début de leur relation ne sera pas facile car Victor a du mal à appréhender le rôle d'Eliza et surtout ses motivations. Mais au fur à mesure un lien va se créer et évoluer parallèlement à la maladie de Victor et que lui même change physiquement et mentalement.

On va y suivre Victor tout au long de son parcours avec la maladie : la honte et la colère vont peu à peu être remplacés par l'acceptation de son état, il va se remettre en question, avoir un nouveau regard sur son passé et appréhender différemment le temps qui lui reste à vivre. Mais cela ne se fera pas sans difficultés, constamment à passer d'un état d'esprit à un autre, et Eliza sera alors un point d'ancrage auquel se raccrocher dans cette montagne russe émotionnelle.

Pour conclure, je dirai que malgré une certaine intellectualisation des dialogues (j'imagine pour les besoins narratifs car ils permettent le débat sur des thèmes sensibles tels que l'euthanasie), j'ai trouvé le ton du livre très juste. On aurait pu tomber facilement dans le mélodramatique ou le larmoyant mais au contraire, une certaine poésie se dégage de cette histoire où l'auteure a su mêler humour et tendresse.

Retrouvez aussi le livre directement sur le blog de Cyrièle Flore.

[Autour du film] - Cannes 2013 - Où regardez ?

Cette année encore, on vous propose de regarder les montées des marches ainsi que la cérémonie sur ... le 102 ;)

Sur le site de Canal+ en direct : http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-le-grand-journal/pid5641-le-live-du-grand-journal.html 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

[Critique film] - "Mama" d'Andres Muschietti

Titre original : Mama

Date de sortie cinéma : 15
mai
Réalisé par Andres Muschietti

 Acteurs:
- Jessica Chastain est Annabel
- Nikolaj Coster-Waldau, Lucas
- Megan Charpentier, Victoria
...

Distributeur : Universal Pictures International France

Genre : Horreur
Durée : 1h40 min

Synopsis (Allocine)
Deux petites filles ont disparu dans les bois le jour où leurs parents ont été tués. Quand elles sont sauvées, des années plus tard, et qu’elles commencent une nouvelle vie, elles découvrent que quelqu'un ou quelque chose cherche encore à les border pendant la nuit.
5 ans auparavant les 2 sœurs, Victoria et Lilly, disparaissaient de leur banlieue sans laisser de trace. Depuis lors, leur oncle Lucas et sa petite amie, Annabel, les cherchent comme des fous. Mais, lorsque les enfants sont retrouvées vivantes dans une cabane délabrée, le couple se demande si elles sont les seules à s’inviter chez eux. Tandis qu’Annabel tente de les initier à une vie normale, elle est de plus en plus convaincue d’une présence maléfique dans leur maison. Les 2 soeurs souffrent-elles d’un réel traumatisme, ou y a–t-il un fantôme qui leur rend visite ? Comment ont-elles pu survivre seules pendant toutes ces années?

-
En un mot? BOUH! 

Mon avis
Produit par Guillermo Del Toro, "Mama" est le premier film (long) d'Andres Muschietti. 
Au départ il y avait ça : MAMÁ, efficace et surtout avec un gros potentiel pour en faire un film de plus 1h30.
Mais voilà, ce n'est qu'un bon début,  il va falloir faire mieux la prochaine fois!
Le plus embêtant dans l'histoire ce qu'on nous le vend comme un film d'horreur, ce qu'il n'est pas, il s'agit plutôt d'un conte horrifique. La nuance est peut être mince, mais le résultat est là. Le film ne fait PAS peur.

Les 30 premières minutes sont efficaces, les filles sont effrayantes à souhait, elles rampent ou sautent comme des chats et puis elles prennent des pauses pas très naturelles (et donc: sources d'angoisses). Jessica Chastain n'en fait pas des tonnes, elle est même plutôt rude avec les petites, pas très maternantes. Quant à Nikolaj Coster-Waldau (Lucas) il est celui du casting que l'on voit le moins, il est transparent.
-
-
Mais l'arrivée des deux petites filles dans leur "nouvelle maison" signe le début de la fin pour le film. De grosses inégalités font leur apparition. On passe tout à tour du très bon au très mauvais. C'est déjà un tour de force vous me direz, mais c'est surprenant et surtout agaçant. 
Toute la tension s'évapore dès l'instant où on voit la fameuse créature (un peu comme dans American Horror Story, quand on sait qui est la personne derrière la combinaison de latex) et ce ne sont pas les gesticulations de Javier Botet (Mama) qui arrangent les choses (Essais de mouvements).
Le réalisateur a fait le choix de la facilité: l'hyper utilisation d'effets numériques. Au risque de se répéter : c'est dans le hors champ que vient la terreur ... pas de ce que l'on voit. Exit donc, les plans hyper retouchés de la "créature" et autre effet "capillaire flottant. En plus on les a déjà vus cent fois dans des films japonais.
-

Il y a deux séquences particulièrement réussies. La première est celle où la plus petite des filles joue dans sa chambre. Annabel (Jessica Chastain) porte du linge au bout du couloir. On voit les deux scènes côte à côte. Cette scène est parfaite, on sait qu'il se passe quelque chose, mais on ne montre rien.

-
Ou bien encore, le "coup du peignoir" qui est lui aussi une jolie trouvaille, comme pour noter la fragilité du lien (ou de cordon ombilicale) qui est en train de ce créer entre Annabel (maman potentiel) et ses futurs enfants.
-
-
Comme dit plus haut, certains plans séquences sont franchement réussis et vous ambiance, alors que d'autres vous font passer sous le douche (froide, forcement) et le meilleur en la matière est : La fin!
Subtil mélange de lâcher prise et de renoncement. 
Je ne vois qu'une solution "l'abandon", d'un coup le film flirt avec le "c'est franchement mauvais là, non?". C'est la fin, la fameuse, où tout est censé se jouer, où on sait qui va vivre et qui va mourir .......... C'est censé être la meilleure partie!!
Il n'y aucune surprise, rien qui puisse vous sortir de la tête que vous avez perdu du temps. Un bon vieux tout ça pour ça? Pire, vous ressortez de la salle en vous disant que VOUS aussi vous pourriez être scénariste, la preuve ... vous aviez deviné la fin dès la moitié du film. C'est dire.

Le plus ou moins: Il a fallut 100min à Guillermo del Toro et à Andres Muschietti pour écrire le scénario .......... la messe est dite.

- A voir ? Oui, si vous avez peur facilement ;). Le court métrage et la bande annonce sont meilleurs que le film, dommage. Guillermo del Toro (producteur) n'est pas un gage de qualité ... Et ce constat vaut pour les autres. Il n'a fait qu'apporter de l'argent.
  • Scénario: 3/10
  • Musique: 4/10
  • Acteurs: 5/10
  • Ambiance générale du film: 6.5/10
  • Décors/esthétique: 6/10
Ce qui donne: 4.9/10  

[Autour du film] - "Après la Séance" s'associe à MSN.fr

Après la Séance s'associe à MSN.fr pour une quotidienne décalée sur le festival de Cannes !

Au menu ? Une formule qui satisfera toutes les cinéphilies. Des sorties de projos aux clashs entre journalistes, des interviews décalées au globe twitter, ce programme court coiffera toutes les facettes de cet événement cinématographique majeur afin que les internautes puissent le vivre de l’intérieur… avec un seul leitmotiv : la bonne humeur !
-
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...