Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

dimanche 29 mars 2015

[Concours] - Gagnez le film "Chef" en version numérique

Le concours est terminé! 
Félicitation Jacob, tu remportes une copie numérique du film :D
Pour les autres, désolée, mais revenez régulièrement sur le blog, on organise de nombreux concours!

----------------------------------

Hellooooo,
Ce soir 21h30 et jusqu'à ... mardi soir 21h30, sur le 102 on vous fait gagner "CHEF" une comédie de Jon Favreau, en version numérique.

Chef, votre film en version numérique dès maintenant et sur vos écrans préférés grâce à : Digital Ultraviolet

Pour participer, il suffit de m'envoyer un mail (xxx) avec vos nom, prénom, pseudo et adresse. Facile non? A vous de jouer, et n'oubliez pas de diffuser le concours sur Twitter ou sur Facebook! Cela peut vous donner des chances supplémentaires de gagner.

Synopsis
Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner soudainement de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant ainsi à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.

mercredi 25 mars 2015

[Critique livre] - "Bertrand et Lola" de Angélique Barbérat

Titre original : Bertrand et Lola
 
de Angélique Barbérat
Traduction de -


Parution: 27 février 2015
Éditeur: Michel Lafon

ISBN: 9782749924069
Nb. de pages: 496 pages
Public : adulte


Résumé
Bertrand et Lola pensaient contrôler leur vie.
Mais l’amour ne se laisse pas faire.
Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ?
Durant quelques heures d’un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s’aimer et tout oublier. Lui, qu’il est photographe, épris de liberté. Elle, qu’elle est hôtesse de l’air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l’absence, le manque, l’attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?

En un mot? Timing

Mon avis
Juste après "L'instant précis où les destins s'entremêlent", je me suis promise d'éviter Angélique Barbérat, parce que cette femme avait réussi à me frustrer tellement fort que j'avais peur de relire un de ses romans. Un livre qui commence comme un gros coup de cœur pour finir par une déception, ce n'est pas ce que je préfère. 
Vous vous doutez bien que je n'ai pas pu tenir ma promesse et bon sang, comme j'ai bien fait!
"Bertrand et Lola" c'est une histoire d'amour rapide et facile mais avec beaucoup de complications. Vous n'imaginez pas mon stress pendant la lecture, sachant que forcement il allait se passer quelque chose, comme dans son livre précédent. Comme pour "L'instant précis où les destins s'entremêlent", ce n'est pas facile de s'aimer, l'amour ça se mérite. On va appeler ça la "Barbérat Touch" (©).
C'est le genre de livre qu'on a du mal à lâcher, même quand la lecture est terminée, les personnages sont encore ancrés si profondément qu'on repense à eux pendant un bon moment. Je voudrais un Bertrand à moi, l'amour inconditionnel qu'ils se portent avec Lola est beau à lire et ultra-mignon! Dans son précédent livre l'auteur avait inventé une petite araignée qui tel un fil conducteur permettait de souffler un peu de la dureté du propos. Ici pas d'araignée mais une référence à Pénélope femme d'Ulysse, une histoire de gilet, mais vous comprendrez si vous lisez le livre (houhouuu teasing!)
Comme pour son précédent roman, l'auteur alterne les points de vues entre ses deux amoureux, mais celui de Bertrand surpasse largement celui de Lola. Bertrand voyage beaucoup! J'ai envie de visiter la Russie maintenant...
Question confort lecture, tout va bien. La lecture est fluide, les phrases relativement courtes et pareil pour les chapitres, même si certains sont plus grands. Vous pouvez arrêter votre lecture "par chapitre" et pas en pleine page ... 
Et pour finir l'Addictivité (que ce mot est moche). C'est simple, j'ai réussi à me tenir de lire une dizaine de chapitre chaque soir pendant 3 jours et puis le 4ème soir est arrivé et ........ j'ai lu la moitié du livre qu'il me restait.

A lire? Oui! Hyper addictif, mignon, parfois dur et parfois mielleux, "Bertrand et Lola" est un livre pour les filles, mais tellement réussi que je l'imagine bien en film et j'irai le voir.
  • Histoire: 7/10
  • Imagination, invention: 7/10
  • Personnages: 8.5/10
  • Ambiance générale du livre: 7.5/10
  • Lecture: 9/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 7.5/10
  • Addictivité: 9/10

Ce qui donne: 7.92/10

dimanche 22 mars 2015

[Autour du film] -"The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist" de James Wan

[Maj date + titre : 22/03/2015]
Alors qu' "Annabelle" (la poupée terrifiante de "The Conjuring") est sortie le 08 octobre 2014, les dossiers Warren sont une nouvelle fois ouvert, pour The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist. Espérons que ce film sera au moins aussi bon (sinon meilleur) que le premier Conjuring. Sur le 102 on y croit à mort! Et vous?

Titre original: The Conjuring 2: The Enfield Poltergeist
 


Date de sortie cinéma : 06 juillet 2016
Réalisé par ?

Acteurs:
- Vera Farmiga est  Lorraine Warren
- Patrick Wilson est  Ed Warren
 
Distributeur : Warner Bros

Genre : horreur
Durée : ?

Synopsis
L'histoire de la famille Harper (à Enfield, Royaume-Uni) la mère, séparée du père, et de quatre enfants : Rose (13 ans), Jane (11 ans), Pete (10 ans) et Jimmy (7 ans) qui à partir du 30 août 1977 assistent à diverses manifestations paranormale plus ou moins violentes.

[Création de la fiche du film: 18/09/2014]

vendredi 20 mars 2015

Les Artistes Fous Associés ou pour le plaisir d'écrire...


Voilà une démarche qui n'est pas banale : des auteurs et des illustrateurs regroupés en association à but non lucratif pour permettre à leurs créations d'être lues et vues par les lecteurs. Telle est la genèse des Artistes Fous Associés.

C'est ainsi que j'ai eu l'occasion de lire l'anthologie Fin(s) du monde (qui n'est plus disponible aujourd'hui) qui regroupe une vingtaine de nouvelles relatant toute forme de fins du monde : la fin d'un monde, la fin de son monde, la mort, la folie, l'autodestruction... différents sujets y sont abordés avec brio. J'ai eu le sentiments parfois que Stephen King aurait pu écrire certaines de ces histoires qui oscillent entre science fiction et horreur.

Quoiqu'il en soit, d'autres anthologies ont vu le jour depuis. Vous pouvez ainsi télécharger gratuitement en format epub Sales bêtes qui promet "Animaux étranges et délires zoomorphiques" (ou le recevoir en format papier contre quelques euros). Vous pouvez également acheter Folie(s)  et ses textes échappés de l'asile, l'Homme de demain et ses récits de l'utopie au cauchemar, ou bien encore les Contes Roses (la couverture parle d'elle même ^^). Pour ma part, je me laisserai bien tenter par l'homme de demain...

Dans tous les cas, on sent que les personnes derrière cette association s'amusent. Il suffit de lire les présentations de chaque livre pour sentir que tout le travail fourni est fait avec plaisir, et ça, ça donne envie de lire ;-)


mercredi 18 mars 2015

[Critique film] - "Fury" de David Ayer

Titre original: Fury

Date de sortie cinéma : 22 octobre 2014

Réalisé par David Ayer



Acteurs : 
- Brad Pitt, Shia LaBeouf, Logan Lerman
...
-
Distributeur : Sony Pictures Releasing France
Genre : guerre
Durée : 2h14 min


Synopsis
Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…
© - Sony Pictures Releasing France
En un mot? bruyant
Mon avis
"Fury", c'est LE film de guerre du moment (enfin pour moi).

Les guerres sont sources d'inspiration, tant par la violence que par les actes héroïques qu'elles peuvent révéler de ce fait l'histoire des guerres inspirent les réalisateurs. "Fury" ne fait pas exception, lors de la seconde guerre mondiale, un tank américain  aurait été pris d'assaut par l'armée allemande. Violence, guerre, mort et une histoire vraie, tout est là. Je n'ai pas poussé les investigations plus avant, à vous de vous renseigner et de me dire (le tank s'appelle vraiment "Fury") ce que vous trouvez à ce sujet ^^

Même s'il est très ancré dans la réalité "Fury" est avant tout calibré "blockbuster" qui dépote pour une durée totale de 2h14 de film. Autant vous dire que les rares passages calmes du film, sont ultra appréciables. Le réalisateur maintient le spectateur sous tension tout le long. La violence est tellement présente qu'on s'attend à la voir fondre à chaque instant sur ce tank et sur ses occupants, qu'on finit par apprécier, malgré leur coté bourru et que plus rien n’impressionne. Le petit nouveau , Norman Ellison joué par Logan Lerman , en bave dès son arrivée dans le tank, il refuse la violence de la guerre et ce qu'on veut le forcer à faire: tuer. Parce que si il ne le fait pas il se met lui et les autres en danger et ça ce n'est pas possible. 

Avec un casting Royale Deluxe : Brad Pitt (et ses bajoues), Michael Peña, Shia LaBeouf, Logan Lerman, Jon Bernthal ... rien à dire, ils sont bons, "Fury" est un film, bourru et je dirais même "sévèrement burné" (la féministe qui est en moi pleure des larmes de sang ^^) . Brad Pitt en big boss du tank en impose et c'est agréable de le voir comme ça (je vous ai parlé de ses bajoues?).

Je passe rapidement sur la musique aussi discrète qu'efficace et sur la photo du film tout aussi efficace et discrète. 

Le truc en plus: Lorsque le film commence et que le titre apparait. MAGNIFIQUE! Tout comme le générique de fin ... un pur moment de plaisir.

Le truc en moins: Ma seule critique viendrait des balles traçantes (rouges pour les gentils et vertes ou bleues pour les méchants ...), qui sont beaucoup trop utilisées. A tel point que par moment on a l'impression d'assister à la guerre des étoiles avec des tanks. Étrange.


A voir? "Fury" porte très bien son nom, c'est un film ultra violent mais qui n'a pas à rougir d'une quelconque comparaison avec d'autres films sur ce sujet.
  • Scénario: 6.5/10
  • Musique: 7.5/10
  • Acteurs: 8/10
  • Ambiance générale du film: 9/10
  • Décors/esthétique: 7.5/10
Ce qui donne: 7.7/10

[Critique film] - "Divergente2" de Robert Schwentke

Titre original: Insurgent

Date de sortie cinéma :
18 mars 2015
Réalisé par Robert Schwentke




Acteurs : 
- Shailene Woodley Theo James Miles Teller Kate Winslet Ansel Elgort Octavia Spencer Zöe Kravitz
...
-
Distributeur : SND
Genre : Science Fiction, Aventure
Durée : 1h59 min


Synopsis
Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis à jour un complot mené par la faction dominante, les Erudits, dirigés par Janine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Four sont désormais traqués par les autorités. Janine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces...

© - SND

En un mot? PUNCHY!
Mon avis
L’année dernière, l’adaptation du livre de Véronica Roth "Divergente" a fait 100 millions de dollars au box-office Américain en seulement 10 jours... Je ne vais pas trop m'avancer, mais il semble bien que cette suite face carton plein et très rapidement! (MAJ 1er jour: 8ème démarrage de l'année 2015, CQFD!)
La nouvelle « poule aux œufs d’or » d'Hollywood ne va pas s’arrêter en si bon chemin puisque le dernier tome sera (cette manie commence à m’agacer) découpé en 2 films. Même si bon nombre de critique compare la saga "Divergente" à celle d'"Hunger Game", nous les vrais fans de ciné on sait que les deux films n'ont pas grand chose en commun, un est clairement meilleur que l'autre. Je vous laisse juge ^^
 
Le premier "Divergente" était un peu moche, mal fichu, calibré pour les ados, raté, le côté sombre de la saga était complétement passé à la trappe, la musique "tam-tam" était d'une bêtise sans nom et le photoshopage de la scène d'amour était risible, mais avec le second film, la donne a changé! Puisqu'on parle musique. Le "Tamtam" a disparu! Place à une musique qui va au film (enfin), qui l'habille, qui ne masque pas une scène parce que trop invasive ou alors complétement à coté de la plaque. Bref, ils ont fait un effort et ça a payé!

Pour ce film, fini les fonds photoshop roses et moches,  Robert Schwentke a sorti l’artillerie lourde. Les effets spéciaux sont très présents, mais beaux. La 3D semble utile (nous les blogueurs ont a rarement le loisir de juger la qualité de la 3D ........... c'est pas bien, hein les distrib' ...), les millions de particules et autres objets mouvent ET en mouvement sont à n'en pas douter, fait parfait pour la 3D. Je ne doute pas que l'effet soit magnifique.

Question acteurs, on retrouve avec plaisir Shailene Woodley, Theo James, même si le jeu n'est toujours pas à la hauteur et que l'alchimie commence juste à prendre (vite fait). Octavia Spencer, Miles Teller (méchant qu'on aime et il le fait parfaitement bien), Ansel Elgort (si vous avez vu "Nos étoiles contraires" vous serrez p-e comme moi un peu troublés, ils vont s'embrasser ou pas? ^^), Maggie Q, Naomi Watts et Kate Winslet (qui a eu affaire à la team coiffure un peu fifoute, elle passe de blond platine presque blanc à un blond chelouche avec des racines).

Et en fin l'histoire? C'est beaucoup mieux, c'est simple ça ne s’arrête que très rarement. Dans la construction du film le réalisateur ne s'est pas vraiment éclaté: Une scène d'action, une scène calme et on recommence comme ça pendant 1h59... Mais dans l'ensemble le film tient bien la route, c'est agréable on ne s'ennuie pas et les maladresses du premier film sont oubliées. Le film est plus mature, plus dur et l'histoire prend clairement un virage beaucoup plus violent.

Les trucs en moins: la scène où le frère et la soeur ont une grande conversation, Tris est couchée et son frère assis en face d'elle, il vous faudra regarder la coupe de cheveux de Tris. Elle change à chaque plan, c'est drôle on dirait un gag tellement les raccords sont foirés. De toute façon la team "coiffure" a fait n'importe quoi, on pourra se rendre compte facilement que Tris s'est faite faire un petit balayage, si on regarde le début et la fin du film ... Tant qu'à être une héroïne, autant se faire des petites mèches pour être belle gosse quand on pleure, non?

A voir ? Ouais ;) Je lui avais laissé une chance de se rattraper, la sauce a pris! Vous ne devriez pas le regretter cette fois. Moins moche que le premier visuellement, plus punchy et surtout sans tout le tralala "Santa-barabara-fond-rose-de-l'amour", ce "Divergente2" est à voir.
  • Scénario: 6/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 6.5/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 8/10
Ce qui donne: 7/10


[Critique du film] - "Divergente" de Neil Burger

Cinquante nuances de Grey ou le roi de la fessée...

Ah mon fifty shade, je ne pouvais pas ne pas aller le voir au cinéma ! Exit la sortie entre filles, c'est mon chéri qui m'a offert une soirée en amoureux avec au programme resto et fessées (je parle du film bien sûr ^^)

Au cas où vous viviez dans une grotte, je vous rappelle l'histoire : Anastasia remplace au pied levé sa meilleure amie tombée malade pour faire l'interview d'un jeune patron très séduisant : Christian Grey. Le jeune homme tombe sous le charme de la demoiselle et va tenter par tous les moyens de lui faire accepter un contrat un peu spécial... 

OK, ça a l'air cul-cul dit comme ça et ça l'est ! Mais pas plus que les autres romances qu'on peut lire ou voir. Parce que c'est bien ça : une romance avant tout. 

Je trouve d'ailleurs un avantage aux adaptations de certains romans : les défauts du livre peuvent être gommés. Ici, la trame de l'histoire est très bien respectée et nous ne sommes pas noyés sous une avalanche de scènes de sexe. Il y a bien sûr quelques scènes (les médias se sont amusés à compter : environ une vingtaine de minutes sur 2h de film) et je dois dire qu'elles sont réussies et qu'elles m'ont données quelques coups de chaud ^^ D'ailleurs, je crois que je ne me serai pas limité à une interdiction au moins de 12 ans...

A côté de ça, l'humour est bien présent dans le film et donne lieu à des scènes drôles comme la négociation du fameux contrat ou le shopping bricolage de Christian. Le contraste entre Christian et son self-control et Anastasia et sa légèreté fonctionne très bien. 

Je mettrais un bémol tout de même : j'ai vu le film en français et j'ai franchement eu du mal avec les doublures voix, il m'a fallu un peu de temps pour rentrer dans l'histoire et les oublier et c'est franchement dommage. Le Petit Journal s'en moquait, mais c'est vrai qu'on se croirait dans les feux de l'amour !

Mais bon, ça reste quand même un détail. J'ai passé un très bon moment et j'ai hâte de voir la suite, surtout que le tome 2 contient ma scène préférée de toute la saga qui a su faire chavirer mon petit cœur lors de ma première lecture. Il faudra cependant être patient, la sortie n'est pas prévue avant fin 2016, début 2017...

En attendant, si vous souhaitez suivre l'actualité de la saga, je vous conseille le blog Cinquante Nuances et vous pouvez aussi lire ou relire l'avis de Joan sur le livre ici ! 

lundi 9 mars 2015

[Autour du film] - HIMYB Awards 2015


La semaine dernière les #HIMYBAwards ont eu lieux. Les HIMYB Awards, pour ceux qui ne savent pas c'est ça:

Nous organisons des rencontres IRL entre blogueurs et acteurs du marché du cinéma (Agences, Ditributeurs, ect…). Chaque année nous mettons en place les HIMYB Awards, une cérémonie où les blogueurs sont le jury pour la remise d’une vingtaine de prix Cinéma et Série.

 Cette année encore Le102b était présent!

Petit récapitulatif de cette soirée, qui comme les césars 2015 a été un peu longue.

- Je n'ai malheureusement jamais trouvé la personne qui avait mon badge, mais j'avais celui de @Mairedavid.

- Nous avons eu la visite d'une licorne, de Spiderman et celle de Wolverine ...


- Un goodie de Morse, pour la sortie du film Tusk le 11/03/2015 et un message de Kevin Smith (le réalisateur) spécialement réalisé pour nous! (impossible de mettre la main dessus).


- Beaucoup ont chantés sur "Frozen" (so 2014) et sur la chanson de "Lego movie" (aime pas, sûrement trop vieille)


- Sorti de nulle part nous avons assisté à un combat entre Sumo


- Un beau gosse à attiré l'attention de beaucoup de filles ... C'était limite gênant.


- Et pour finir nous avons regardé des gens gagner des cadeaux (plutôt pas mal)


- A milieu de tout ça, les récompenses ( ce qui nous intéresse!).
  • Meilleur film de l’année: Gone Girl
  • Meilleur réalisateur: David Fincher
  • Actrice de l’année: Rosamund Pike
  • Acteur de l’année: Jake Gyllenhall
  • Meilleur blockbuster: Interstellar
  • Meilleure adaptation de comics: les Gardiens de la Galaxie
  • Meilleur film romantique: Her (ouiiiiiiiiii)
  • Meilleur film pour Ado: Nos Étoiles Contraires
  • Meilleur film d’horreur: Horns
  • Meilleur film d’animation: La Grande Aventure Lego
  • Meilleur DTV / VOD: Les Légendes Vivantes
  • Meilleur film français: Les Combattants
  • Meilleure comédie: Pride
  • Meilleure série drama: True Detective
  • Meilleure série horreur: The Walking Dead
  • Meilleure série comique: Orange is the new Black
  • Meilleure série comics: Arrow
Pas beaucoup de surprise cette année mais c'est toujours un plaisir de voir un échantillon (exalté et bruyant...) de la communauté des blogueurs ciné.
Pour plus d'info ou vous tenir informer de la prochaine cérémonie rendez-vous sur le site : http://himyb.fr/

mercredi 4 mars 2015

[Critique film] - "Blackout total" de Steven Brill

Titre original: Walk Of Shame

Date de sortie cinéma :
21 mai 2014
Réalisé par Steven Brill




Acteurs : 
- Elizabeth Banks, James Marsden
...
-
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Genre : comédie
Durée : 1h35 min


Synopsis
Meghan, présentatrice télé d'une trentaine d'années, a passé une sale journée. Non seulement elle vient de se faire larguer par son fiancé, mais elle n'a pas obtenu la promotion qu'elle convoitait… Pour lui remonter le moral, ses copines l'emmènent faire la fête toute la nuit. Mais le lendemain matin, elle se réveille dans le lit d'un parfait inconnu, sans argent, ni téléphone portable. Alors qu'elle parvient tout de même à consulter sa messagerie vocale, elle apprend qu'elle est de nouveau en lice pour décrocher le boulot de ses rêves. Arrivera-t-elle à temps à la chaîne de télé pour passer une audition ? Rien n'est moins sûr… 



En un mot? jaune
Mon avis
Une ignominie de film. Une suite sans fin de scènes qui tournent TOUTES mal et qui sont censées être drôles mais qui ne le sont pas. "Blackout total" est la quintessence de ce que Hollywood peut faire de plus creux et de plus misogyne. Parce que tout le film une femme est habillée en robe sexy et jaune et elle est régulièrement traitée de prostituée, la blonde/ l’héroïne en détresse et qui accumule les déboires, ça fait p-e rire les beaufs, mais il n’y a vraiment rien pour que ce film sorte du lot. Trop de clichés, les noirs et le drogues, les blondes pas dégourdies, le mec gentil ….

A voir? Comédie ratée, sans envergure "Blackout total" se laissera regarder un dimanche soir sur la premier chaîne à la télé. Si il n’y a que ça et encore.
  • Scénario: 2.5/10
  • Musique: 3.5/10
  • Acteurs: 5/10
  • Ambiance générale du film: 3/10
  • Décors/esthétique: 3/10
Ce qui donne: 3.4/10
 

dimanche 1 mars 2015

[Autour du film] - "Lost river" de Ryan Gosling

La belle affiche que voilà! Pour son premier film Ryan Gosling semble s’appliquer, reste à savoir si le film vaut le coup!


SYNOPSIS
Dans une ville qui se meurt, Billy, mère célibataire de deux enfants, est entraînée peu à peu dans les bas-fonds d’un monde sombre et macabre, pendant que Bones, son fils aîné, découvre une route secrète menant à une ville engloutie. Billy et Bones devront affronter bien des obstacles pour que leur famille s’en sorte.

Un film de Ryan Gosling avec Christina Hendricks, Saoirse Ronan, Iain de Caestecker, Matt Smith, Reda Kateb, Barbara Steele, Eva Mendes et Ben Mendelsohn

Je sais pas vous, mais ce film me fait drôlement envie!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...