Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

lundi 30 janvier 2012

[Autour du film] - Hunger Game, un nouveau site disponible

La promo de Hunger Games est vraiment impressionnante. Pour preuve ci-dessous vous trouverez le site internet d'Effie Trinket! Rendez vous sur le site d'Effie pour suivre la mode en direct du Capitole ;)



Et en plus un petit gif sympathique trouvé sur le site ...
http://media.tumblr.com/tumblr_lybjc834Bb1r8c567o1_1280.gif

[Le bonus du Lundi matin] - Comme en vrai


Traduction: EMBARRASSANT
Le moment où vous vous rendez compte que le chat sur lequel vous parliez est juste derrière vous

jeudi 26 janvier 2012

[Autour du film] - Blanche Neige et la chasseur, photo BTS des nains

Pas beaucoup de nouvelles pour Blanche et le chasseur, mais les nains nous ont fait une petite surprise hier! Ils sont beaucoup moins mignon que dans le dessin animé de Disney ^^ J'adore l'ambiance et du coup j'ai encore plus hâte ....



Via: gossip-dance

[Critique Film] - You don't know Jack

Titre original: You don't know Jack

Date de sortie cinéma : 2010
Réalisé par Barry Levinson

Acteurs:
- Al Pacino, Jack Kevorkian
- John Goodman, Nicol
- Susan Sarandon, Janet Good


Distributeur : ?
Genre : Biopic
Durée : ?

Synopsis
La vie de Jack Kevorkian, plus connu sous le pseudonyme de "Dr Death". Pionnier de l'euthanasie, il aurait assisté la mort de 130 personnes.

En un mot? Choix
Mon avis
Alors l’euthanasie? pour ou contre? Tabou universel autour de la mort, l'euthanasie fait régulièrement la une des journaux. Jack Kevorkian ne supportant plus de voir certain de ses patients condamnés forcé à une mort lente et peut être douloureuse, décide de leur donner la liberté de choisir leur heure: La mort où et quand ils le veulent. Ce film est une vrai belle découverte, avec un Al Pacino tout en retenu et en délicatesse.

Lors de la 62ème cérémonie des Emmy Awards Al Pacino à remporter la catégorie « Meilleur acteur dans une minisérie ou un téléfilm » et « Meilleur scénario pour une minisérie, un film ou un téléfilm dramatique » pour Adam Mazer.
Je sais que je vous ai mis l'eau à la bouche ;)

Personnellement, je ne supporte pas l'idée "qu'ils" décident à notre place de quand on doit mourir ... pas vous?

A voir ? Absolument, et prenez position pendant que vous y êtes ...



  • Scénario: 8.5/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 8/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 7/10
Ce qui donne: 7.6/10

mardi 24 janvier 2012

[Autour du livre] - Couverture et résumé de La confrérie des Ombres - Tome 2 : La prophétie d'Asiès de Benlinda Bornsmith

Voici une bonne nouvelle, dévoilée par l'auteure elle même sur son blog ICI. Il s'agit du résumé et de la couverture du tome 2 de la Confrérie des Ombres : La prophésie des Ombres.

Comme vous le savez déjà, j'ai beaucoup apprécié le Tome 1 de cette saga, vous pouvez relire mon avis ICI.


[Autour du film] - Oscars NOMINATIONS


dimanche 22 janvier 2012

"Vivants" de Isaac Marion


Biographie de l'auteur :

Isaac Marion vit depuis toujours dans la région de Seattle. Vivants est son premier roman et connaît un succès fulgurant. Traduit en vingt langues, il sera bientôt adapté au cinéma, sous la direction de John Levine et produit par Summit Entertainment (Twilight) Voir article ICI.

Présentation de l'éditeur :

R est un zombie. Il n’a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve.
Dans les ruines d’une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C’est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C’est le début d’une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.
Ce n’était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts.
Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l’aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

Lu en VF 280 pages aux Editions Bragelonne

Mon avis :

Et bien voici encore un livre à coté du quel je serais probablement passée sans les avis plus que positifs de certaines personnes. Isaac Marion signe là un sublime premier roman, rempli d’espoir et où les sentiments divers ont une place centrale.  

R est un zombie, un vrai, il se nourrit d’humain et ne ressent aucun remord puisque cet acte fait partie de sa condition. Il ne sait ni où, ni comment et surtout pourquoi il est devenu ce cadavre ambulant. Un jour alors qu’il part chercher de quoi manger (des vivants), il tombe sur Julie, et cette rencontre va le bouleverser à jamais. Pendant le carnage et contre toute attente, il va non seulement épargner Julie, mais aussi la protéger des ses congénères.

Si on m’avait dit que je réussirais à m’attacher à des zombies, je ne l’aurais jamais cru ! Quoi moi ? M’attacher à des personnages répugnants, pas question ! Et bien si, je l’ai fait et je doute trouver une personne qui n’ai pas aimé R. Les personnages qu’ils soient vivants, ou zombies, sont très bien décrits tant dans leur physique, que dans leur caractère.  

Le début du roman risque d’en rebuter plus d’un(e), en effet, certains passages sont quelques peu voir très répugnants. Accrochez vous, car la suite en vaut vraiment la peine. L’intrigue est plutôt sympathique, quoiqu’un peu simpliste, surtout sur la fin que j’ai trouvé un peu rapide. Là où l’auteur va vous surprendre, enfin ce fût le cas pour moi, c’est au niveau des sentiments. J’ai beaucoup aimé suivre le cheminement des pensées, et l’évolution des sentiments éprouvés ou que R pense ressentir. Mais un zombie peut-il avoir de vrais sentiments ? Ou s’agit-il d’un effet placebo ? Isaac Marion par sa plume très juste, nous amène à nous poser pas mal de questions sur la complexité de la nature humaine et revisite d’une manière décalée le mythe des zombies.

En résumé, vous l’aurez compris, cette lecture fût non seulement une belle découverte mais aussi un gros coup de cœur. Le style fluide de l’auteur, ainsi que ses personnages attachants m’ont permis de passer un excellent moment. La fin laisse prévoir un second opus, sans pour autant nous laisser sur un suspense insoutenable. Je ne peux donc que recommande ce roman … en vous précisant tout de même qu’il n’est pas à mettre entre toutes les mains, au vue de la violence de certain passage.  Actuellement chez des amis, qui habituellement se moquent de mes lectures, sachez que ce dernier a réussi a susciter leur intérêt, ce qui n’est pas rien !!!! 

La confrérie de la Dague Noire : Le guide officiel de J.R. Ward

Avis aux fans de la confrérie ! On connait enfin la date de sortie ainsi que la couverture de " Guide officiel " de cette série que l'on aime tant :) 

Sortez donc vos agendas et notez la date du 20 Avril 2012 !!!!!! 


samedi 21 janvier 2012

[Autour du livre] - Sorties Bragelonne Février 2012


Après Castelmore ICI, voici les sorties prévues le 17 février 2012 chez Bragelonne. De nouveau un grand merci à Marie pour les infos.

[ Autour du livre] - Sorties Castelmore Février 2012


Nous sommes mi-janvier ou presque lol, il est donc l'heure pour nous de vous donner les sorties Castelmore du 10 Février 2012. Un grand merci à Marie pour toutes ses informations :)

[Autour du film] - "Hunger Games" de Gary Ross

Titre original : Hunger Games

Date de Sortie : 21 Mars 2012
Réalisé par Gary Ross

Acteurs:
- Jennifer Lawrence, Katniss Everdeen
- Josh Hutcherson, Peeta Mellark
- Liam Hemsworth, Gale Hawthorne
...

Distributeur : Metropolitan FilmExport
Genre : Action
Durée : 2h22 min

[Edit 5]
Ajout d'une nouvelle affiche


Source

[Edit 4]
Ajout d'une nouvelle affiche VO + VF

Source et source

Synopsis
Chaque année, sur les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « tributs » – concourir aux Hunger Games. À la fois sanction envers la population pour avoir tenté de se rebeller et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. Le dernier survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés aux jeux toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, un ancien vainqueur des Hunger Games mais qui a sombré dans l’alcool. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l’arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l’amour…

Site officiel du film ICI.
Voici un aperçu du trio principal avec dans l'ordre : Gayle, Katniss et Peeta.

Source affiche + allociné pour résumé, photos source source

Voila une adaptation que nous attendons avec une certaine impatience mais aussi quelques craintes. Il est délicat pour un réalisateur de se lancer dans une adaptation cinématographique surtout comme c'est le cas ici quand il s'agit d'une saga Best Seller comme l'est " Hunger Games ".

La saga Hunger Games est ce que l'on appel une dystopie, ce qui est très à la mode en ce moment. Parut dans la catégorie Jeune adulte, cette série a aussi touché les plus grands, c'est un récit dur, qui nous fait par moment ressentir des sentiments contradictoires. D'où nos craintes sur l'adaptation :)

[Edit 3]
Ajout de photos de Katniss :)


Source

[Edit 2]
Ajout du premier trailer :)


Source

[Edit 1]Ajout du Trailer VF et le VOST


Afin de vous faire une idée, je vous invite à lire nos avis :
Tome 1,
Tome 2,
Tome 3.

jeudi 19 janvier 2012

[Autour du film] - L'affiche de Martha Marcy May Marlene

La bellllllle affiche de Martha Marcy May Marlene, film qui doit sortir en salle le 29/02/2012. La fiche du film à suivre ;)


mercredi 18 janvier 2012

Le monde de la chasseuse de la nuit - Tome 2 : L'etreinte des Ténébres de Jeaniene Frost

Le tome 2 du spin of de la série Chasseuse de la nuit sortira le 17 février 2012. Cette fois c'est Mencheres que nous suivrons.

Mon avis sur le Tome 1 sera bientôt disponible !

En voici la couverture et le résumé :


416 pages,
Milady.

Présentation de l'éditeur :

Kira Graceling, détective privé à Chicago, aurait dû passer son chemin. Mais son sens du devoir lui interdit d'ignorer les gémissements de douleur qu'elle entendLa victime, Mencheres, est un maître vampire qui pensait n'avoir plus rien à découvrir de la vie. Jusqu'à ce que Kira entre dans la sienne : intrépide, adorable et humaine, elle n'hésite pas à braver la mort pour le sauver. Il brûle d'amour pour elle, mais le danger se rapproche, et Mencheres doit choisir entre la femme qu'il désire et un plongeon dans la plus noire des magies

[Autour du film] - B.A de Martha Marcy May Marlene

Nouveau partenaire JeuxPro.fr


C'est avec un certain plaisir, que le 102 accueil ses nouveaux partenaires et leur site JeuxPro.fr ! Comme son nom l'indique, c'est un site spécialisé sur les jeux vidéos (pc, wii etc ...). Vous y retrouverez toute l'actu, mais aussi des tests, des astuces etc...


Donc si vous avez l'âme d'une ou d'un geek, ce site est fait pour vous :)

Retrouver cette équipe sympathique sur :

Le site ICI,
Facebook ICI.

Bienvenue à vous messieurs :)

mardi 17 janvier 2012

[Autour du film] - The Descendants le Making of

Après deux Golden Globes, voici le making-of en vost et en HD.
The Descendants d’Alexander Payne avec George Clooney, Shailene WOODLEY , Beau BRIDGES et Judy GREER.

[Autour du livre] - Les lunettes de Heidegger

Titre original: Heidegger's Glasses

de Thaisa Frank
Parution:
1979
Editeur: Michel Lafon
ISBN: 9782749914015
Nb. de pages:
352 pages

Résumé
Allemagne, 1944. Dans un abri souterrain, une ville reconstituée. Sol pavé peint en rose, ciel artificiel au plafond. Là, pendant que le IIIe Reich est pris entre les feux des Alliés, des prisonniers de guerre polyglottes répondent aux lettres adressées aux détenus des camps de la mort. Dirigé par Elie et Gerhardt, des amants aux motivations ambiguës, ce Cantonnement de scribes a pour but ultime d’empêcher les vivants de découvrir la solution finale. Un jour, une lettre pas comme les autres arrive. Elle est signée de Martin Heidegger, à l’attention de son ami ophtalmologiste, un homme désormais perdu dans les entrailles d’Auschwitz. Ces quelques mots de l’éminent philosophe vont changer à jamais la vie de cette étrange société d’écrivains-fantômes.

Note de l'éditeur

Thaisa Frank a remporté à deux reprises le prestigieux prix littéraire PEN/Faulkner pour ses nouvelles. "Les Lunettes de Heidegger", son premier roman, a pour cadre historique l' "Opération Courrier", une stratégie de propagande inventée par les nazis. La découverte d'une ancienne machine à écrire à Manhattan lui a permis de mettre la lumière sur cette entreprise secrète et a inspiré ce fabuleux roman.

En un mot? Mensonges

Mon avis
Il est toujours intéressant de voir comment un auteur se débrouille pour mêler la fiction à la réalité. Thaisa Franck, l'auteur des Lunettes de Heidegger, réussit plutôt bien ce tour de passe-passe.
Mais j'ai un sentiment mélangé quant au résultat final du livre.

Ce qui est vrai : pendant la deuxième guerre mondiale, les prisonniers étaient contraints à leur arrivée d’écrire une lettre à leurs proches. Ces lettres avaient pour but de dissimuler l'existence des camps de concentration et de rassurer la population.
Ce qui ne l'est pas : les morts attendent une réponse, un cantonnement spécial avait été crée sous l'égide de Goebbels pour leur répondre parce que ce dernier craignait d’être hanté par leur fantôme une fois la guerre finie.

Je vais tout d'abord vous parler des lettres. Tout le long du roman, des lettres sont présentes. Plus l'intrigue se déploie plus leur ton devient sombre. J'ai trouvé qu'elles étaient plus intéressante que le livre ... D'abord presque joyeuses, elles deviennent plus concises et rapides, pressantes. La vraie bonne surprise du livre selon moi.

Si les lettres sont "l’excuse" du livre, les lunettes de Heidegger en sont la trame. Un jour une lettre arrive, Martin Heidegger réclame ses nouvelles lunettes. Que répondre à ce monsieur bien vivant ? D'habitude ils ne répondent qu'aux morts !

Martin Heidegger (allemand) et Asher Englehardt (juif) sont amis bien avant la guerre, Asher fait les lunettes de Martin (il est ophtalmologiste), ils s'écrivent souvent et philosophent sur ce qui leur arrive.
Alors que la guerre fait rage, Heidegger est complètement déconnecté de la réalité, il ne se rend pas vraiment compte de ce qui lui arrive. Asher est quant à lui déporté à Auschwitz, il a donc pleinement conscience de l'horreur dans laquelle il est plongé.
Quand par divers moyens, Heidegger va voir Asher au camp, il veut parler philosophie et s'étonne presque de ne pas avoir encore ses nouvelles lunettes ...

La guerre est là, juste à coté et pourtant on ne la sent pas. Même les scribes ne donnent pas l'impression d'avoir peur. Ils font la fête, mettent des manteaux de fourrures, fument, ils peuvent même sortir dehors et se payent le luxe de ne pas toujours être content de leurs sort. Le tout presque sans surveillance, ils sont libre.

Il y a quand même quelque passages qui m'ont réellement emballée:
- La visite surprise de Mueller, que je qualifierais d'expéditive.
- La découverte de ce qu'il y a dans la terre du passage "secret" dans le cantonnement.
- La description du cantonnement. Ça m'a l'air mignon tout plein ^^

Même si l'auteur réussit à créer un univers qui fonctionne, il manque une part "dramatique" dans ce roman. J'ai une impression d’inachevé, où plutôt de superficialité. Tout est trop facile, les intrigues trop légères, il n'y a pas de passage ou on s’inquiète pour les héros. Je trouve dommage de suivre autant de personnages pour en arriver à la dernière page et se dire qu'il manque quelque chose.

Petites mentions spéciales pour C. des Éditions Michel Lafon ... (merci) et pour la personne qui a fait la mise en page. C'est joli, sobre et l'idée des lettres est fabuleuse !

A lire ou pas? Pourquoi pas, c'est un livre plus "léger" qui parle d'une période assez lourde de l'histoire. Je ne le déconseille pas bien au contraire, il se lit facilement.

  • Histoire: 7/10
  • Imagination, invention: 6.5/10
  • Personnages: 6/10
  • Ambiance générale du livre: 5.5/10
  • Lecture: 7.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 8.5/10
  • Addictivité: 6/10
Ce qui donne: 6.71/10

Source: evene

lundi 16 janvier 2012

[Autour du film] - Palmarès des Golden Globes 2012



La cérémonie des Golden Globes à eu lieu cette nuit, voyons tout de suite les résultats:
Nos pronostics étaient en ****, on s'est souvent trompé ^^

Meilleur film dramatique

  • The Descendants
  • La Couleurs des sentiments
  • Hugo Cabret ****
  • Les marches du pouvoir
  • Moneyball
  • Cheval de guerre

Meilleure comédie et comédie musicale
  • 50/50
  • The Artist ****
  • Mes meilleures amies
  • Carnage
  • Minuit à Paris
  • My Week With Marilyn

Meilleur acteur dans un film dramatique
  • George Clooney - The Descendants
  • Brad Pitt - Moneyball
  • Ryan Gosling - Les Marches du Pouvoir
  • Michael Fassbender - Shame
  • Leonardo DiCaprio - J. Edgar ****

Meilleure actrice dans un film dramatique
  • Glenn Close - Albert Nobbs
  • Viola Davis - La Couleur des sentiments
  • Rooney Mara - Millenium: les hommes qui n'aimaient pas les femmes
  • Meryl Streep - The Iron Lady
  • Tilda Swinton - We Need to Talk About Kevin ****

Meilleur acteur dans une comédie
  • Jean Dujardin - The Artist ****
  • Brendan Gleeson - The Guard
  • Joseph Gordon-Levitt - 50/50
  • Ryan Gosling - Crazy Stupid Love (**** parce que bon quand même)
  • Owen Wilson - Minuit à Paris

Meilleure actrice dans une comédie
  • Jodie Foster - Carnage
  • Charlize Theron - Young Adult
  • Kristen Wiig - Mes meilleures amies
  • Michelle Williams - My Week with Marilyn
  • Kate Winslet - Carnage

Meilleur second rôle féminin
  • Shailene Woodley - The Descendants
  • Octavia Spencer - La couleur des sentiments
  • Janet McTeer - Albert Nobbs
  • Berenice Bejo - The Artist ****
  • Jessica Chastain - La Couleur des sentiments

Meilleur second rôle masculin
  • Kenneth Branagh - My Week With Marilyn
  • Albert Brooks - Drive
  • Jonah Hill - Moneyball
  • Viggo Mortensen - A Dangerous Method ****
  • Christopher Plummer - Beginners

Meilleur réalisateur
  • Woody Allen - Midnight in Paris
  • George Clooney - The Ides of March
  • Michael Hazavicius - The Artist ****
  • Alexander Payne - The Descendants
  • Martin Scorsese - Hugo Cabret

Meilleur film d'animation
  • Mission: Noël Les aventures de la famille Noël
  • Cars 2
  • Rango
  • Le chat potté
  • Tintin ****


Meilleure bande originale
  • Ludovic Bource - The Artist

Meilleur film étranger
  • Une séparation, Asghar Farhadi
Maintenant, on attend de voir les nominations pour les Oscars! Mais comme les Golden Globes annoncent assez souvent la tendance ... On croise les doigts et on envoie de good vibes à toute l'équipe. A noter que si Jean Dujardin etait nominé pour la catégorie meilleur acteur, il serait en compétition avec Léonardo Dicaprio (entre autre (J.Edgar sera forcement aux Oscars))...
Et maintenant la vidéo de Jean Dujardin recevant le prix du Meilleur acteur dans une comédie/ comédie musicale.

Pour finir la vidéo ci dessous regroupe les principales catégories (Film/Acteur/Film étranger)

[Le bonus du Lundi matin] - Et la crise dans tout ça?


Traduction: N'y a t-il pas déjà suffisamment de problèmes dans le monde?

samedi 14 janvier 2012

Les Royaumes invisibles - Tome 3 : Le serment d'une Reine de Julie Kagawa



Darkiss a annoncé cette semaine via son Facebook la date de sortie soit le 1 mars 2012, ainsi que la couverture du tome 3 de la saga : Les Royaumes Invisibles de Julie Kagawa. Il ne nous reste plus longtemps a attendre avant de retrouver nos chouchoux. 

Retrouvez mon avis sur le premier tome de cette saga féerique ICI.

jeudi 12 janvier 2012

[Autour du film] - People's Choice Awards 2012



Cette nuit avait lieu, la cérémonie des People's Choice Awards 2012 au Nokia Theater.Le grand gagnant de cette année est Harry Potter avec 4 récompenses. 

Voici donc la liste des grands gagnants : 

[Critique Film] - "Lawrence d'Arabie" de David Lean

Titre original: lawrence of arabia

Date de sortie cinéma: mars 1963
Réalisé par

Acteurs:
- Peter O'Toole, T.E. Lawrence
- Anthony Quinn, Auda abu Tayi
- Omar Sharif, Sherif Ali Ibn El Kharish
...

Distributeur : Paramount Pictures
Genre : Aventure
Durée : 03h36 min


Synopsis
Le destin hors du commun de l'officier britannique T. E. Lawrence, qui mena la révolte arabe contre l'oppresseur turc au cours de la Première Guerre mondiale.

En un mot? Grandiose
Mon avis
Film épique par excellence. Lawrence d'Arabie se regarde bien calé dans son fauteuil. On ne voit pas passer les 3h30 que dure le film. Les acteurs sont tous phénoménaux avec un plus pour Perter O'Toole qui livre une interprétation vraiment saisissante. Pas étonnant que le film soit allé jusqu’aux Oscars à l'époque et qu'il ait raflé sept Oscars en 1963 : meilleur film pour Sam Spiegel, meilleure réalisation pour David Lean, meilleure photographie pour Freddie Young, meilleure direction artistique pour John Cox, John Stoll et Dario Simoni, meilleur montage pour Anne V. Coates, meilleur son pour John Cox et meilleure musique pour Maurice Jarre (source AlloCiné).

Ce qui est intéressant dans cette histoire (inspiré du vrai Lawrence d'Arabie, Thomas Edward Lawrence) c'est cet homme qui tombe amoureux du désert, qui ne le craint pas et ce donne corps et âmes à une cause (celle des Arabes). Les coups dures qu'il va vivre pendant cette période de sa vie vont doucement le mener sur le chemin de la folie, jusqu’à une certaine "rencontre" qu'il l'achèvera mentalement.

Je ne vous raconte rien de plus, mais sachez que c'est un film magnifique. Il touche la perfection.

Une dernière chose, les seules femmes que vous verrez durant 3h30 sont soit mortes, soit de dos et n'ont aucun dialogue. Surprenant, non?

A voir ? Oui, complètement.

  • Scénario: 8.5/10
  • Musique: 8/10
  • Acteurs: 7.5/10
  • Ambiance générale du film: 8/10
  • Décors/esthétique: 10/10
Ce qui donne: 8.4/10

Plus que des mots voici un extrait

lundi 9 janvier 2012

[Autour du film] - Steven Spielberg en direct, maintenant

En ce moment, Steven Spielberg est en direct à la cinémathèque de Paris pour la promo de son nouveau film: Cheval de guerre.



Rendez-vous lundi 9 janvier 2012 à 18h45, pour regarder la Master Class (animée par Costa-Gavras et Serge Toubiana), en direct vidéo et en live-tweet( #SpielbergLive).

"J'avais quinze ou seize ans, j'étais au lycée, je passais l'été en Californie et voulais vraiment être réalisateur. Je faisais beaucoup de films en super 8 depuis mes douze ans : des drames brefs et des comédies tournés avec les enfants du voisinage. Un jour, j'ai décidé d'aller dans les studios d'Universal. J'avais mis costume et cravate. J'ai sauté du bus qui permet de visiter les studios et j'ai passé toute la journée là. J'ai rencontré un homme agréable nommé Chuck Silvers. Je lui ai dit que j'étais un réalisateur d'Arizona. Il m'a dit de revenir le lendemain : “Je te donnerai un laissez-passer et tu me montreras tes films en super-8 ”."

Steven Spielberg, 2002.

Via: cinematon.fr

[Partenariat] - KStew france

Partenaire de cœur KStew France est à nos coté depuis les débuts du 102, alors c'est avec un immense plaisir que nous officialisons la chose ^^


Kstew France est une communauté francophone dédiée à l'actrice Kristen Stewart.
Ici vous trouverez toutes les infos sur Kristen Stewart, des vidéos, traductions, concours, jeux, tout ce qu'une fan de Kristen a besoin =), De plus nous faisons tout notre possible pour être en contacts permanents avec les représentants officiels des films ou joue Kristen ou autres pour vous apporter le plus d'informations vérifiés ou en exclusivités.

Retrouvez KStew France :

Sur le blog ICI,
Twitter ICI,
Sur le facebook ICI.

Welcome à tout l'équipe !!

[Le bonus du Lundi matin] - Mr Bean



Source: gusto1.com

jeudi 5 janvier 2012

[Critique Livre] - Les Vestiges de l’aube de David S. Khara

[Critique Film] - "Melancholia" de Lars von Trier

Titre original: Melancholia

Date de sortie cinéma : 10 Août 2011
Réalisé par Lars von Trier

Acteurs:
- Kirsten Dunst, Justine
- Charlotte Gainsbourg, Claire
- Kiefer Sutherland, John
...

Distributeur : Les Films du Losange
Genre : Science Fiction
Durée : 02h10 min

Synopsis
À l'occasion de leur mariage, Justine et Michael donnent une somptueuse réception dans la maison de la soeur de Justine et de son beau-frère. Pendant ce temps, la planète Melancholia se dirige vers la Terre...

En un mot? Surprenant

Mon avis
Il y a des films comme ça, où on sort de la salle de cinéma sans savoir quoi en penser. Melancholia en fait partie. J'ai lu quelque part : Typiquement le genre de film qu'on n'a pas le droit de ne pas aimer. Si on n'aime pas, c'est qu'on n'a pas compris, je pense que c'est un peu plus compliqué que ça.
Lars von Trier réussit à mêler deux ambiances dans ce film, la première style "art et essai" (chiante et moche, dans le sens crade dans la peloche et "réaliste" dans le jeu des acteurs) et la seconde un peu "arti" sur les bords du genre à vous complexer de ne pas aimer Wagner et les ralentis, mais réellement magnifique.

Je n'avais pas lu le synopsis et je ne savais pas à quoi m'attendre.

Ma première pensée, une heure après le visionnage, était "je n'ai pas aimé", et rapidement j'ai commencé à me poser des questions sur le film. Pourquoi choisir tel ou tel cadrage, pourquoi telle réplique ... etc, quand j'ai eu fini de me poser ces questions, j'ai pu me faire une autre idée de l’œuvre, c'est en cela que je tire mon chapeau à Lars von Trier.

Le film est "coupé" (de mon point de vue) en 3 parties et truffé de détails :
- la première: 5 min(?) de plans quasi fixes absolument divins (mais fichtrement long) avec du Wagner à fond les ballons, histoire de bien poser l'ambiance malsaine et glauque du film.
- la deuxième: le point de vue de Justine, son envie de bien faire anéantie par son mal-être, sa "mélancolie".
- la troisième: le point de vue de Claire, son devoir de mère, sa peur et la fin de l'histoire.

Le sens même de narration est bouleversé puisque les premières scènes sont en lien direct avec les dernières. Même si les parties de Justine et Claire sont bien séparées, elles se mêlent malgré tout et s'imbriquent. Quelques phrases clés de la première partie prennent sens dans la seconde... etc.

La place de l'Homme est intéressante: lâche, faible, égoïste... une jolie palette d'émotions. Il n'y a pas un homme dans ce film qui se comporte correctement, même l’intendant de Justine disparaît. J'ajouterai en plus le rôle du père tenu par Kiefer Sutherland qui m'a particulièrement marquée et choquée.

A noter qu'il n'y a aucune indication de lieu, de temps ... il s'agit pour moi de bien montrer combien les héros du film sont coupés du monde extérieur. D’ailleurs quand Claire tente de partir de sa maison, elle n'en a pas la possibilité matérielle et doit revenir sur ses pas, de même que Justine qui ne parvient pas a faire avancer son cheval sur un pont qui sort de la propriété de sa sœur. Comme si tout était déjà joué et/ou se répétait.

Plus que tout, c'est un personnage omniprésent qui hante le film, la planète "Melancholia". Même si on ne parle pas d'elle, elle a un impact direct sur chaque action des protagonistes. Ajouté à cela la tension amenée par l'atmosphère étouffante et anxiogène de la situation, vous obtiendrez un film long, lourd, magnifique et intense.

A voir ? Oui, mais prenez votre mal en patience, le film doit se déguster comme un cône glacé. D'abord les pépites ensuite le fondant puis vient la glace et pour finir (le meilleur) le gros morceau de chocolat dans le fond ...

  • Scénario: 8/10
  • Musique: 7.5/10
  • Acteurs: 8/10
  • Ambiance générale du film: 9.5/10
  • Décors/esthétique: 8.5/10
Ce qui donne: 8.3/10

mercredi 4 janvier 2012

[Autour du film] - The Amazing Spider-Man

Titre original: The amazing Spider-Man

Date de sortie cinéma : 04 Juillet, 2012
Réalisé par Marc Webb

Acteurs:
- Andrew Garfield, Spider-Man
- Emma Stone, Gwen Stacy
- Rhys Ifans, Dr Curt Connors/Le Lézard


Distributeur : sonypictures
Genre : Action
Durée : ?

Synopsis
Peter Parker trouve une piste lui permettant de lever le voile sur la disparition de ses parents, alors qu'il n'était encore qu'un enfant...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...