Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 25 juin 2014

Entre mes mains le bonheur se faufile ou le choix de vivre sa vie...

Encore une fois, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour avoir proposé cette lecture. Je l'ai beaucoup aimé et pour tout dire, je ne m'attendais à pas à ce que j'allais lire...

On y suit l'histoire d'Iris, une jeune femme mariée à un médecin hospitalier qui s'ennuie dans la petite vie bourgeoise qu'elle n'a pas choisi (ou plus exactement qu'elle subit...) et qui décide, après avoir découvert que ses parents l'avaient trompée, de faire une formation qui lui permettra de vivre de sa passion pour la couture.

Avant de continuer, je dois vous avouer qu'avec son titre, sa couverture et son résumé, je m'imaginais qu'il s'agissait d'un roman sur la confiance en soi et le besoin de réaliser ses rêves. Alors, confiance en soi et réalisation de ses rêves sont bien au programme, mais on est clairement dans une romance alors que je pensais lire une "tranche de vie". 

Au delà de cette "surprise", je n'ai eu aucun mal à rentrer dedans. Il faut dire que l'écriture est très dynamique et se lit très bien. Du côté de l'histoire, on est tout de suite dans le bain, alors qu'Iris apprend lors du déjeuner dominical rituel chez ses parents que ces derniers lui ont menti lorsqu'elle était plus jeune alors qu'elle attendait une réponse pour une formation de couturière, car ils considéraient que la couture n'était pas suffisamment respectable pour une jeune fille issue de sa classe sociale. Cette révélation réveillera Iris de son apathie et la décidera à s'inscrire à une formation de couturière.

Avant d'aller plus loin, il faut savoir qu'Iris est plutôt soumise dans sa vie. Les attentes de ses parents, les souhaits de Paul, son mari, et toutes les autres choses qu'elle a accepté par devoir font qu'elle doute énormément de ses capacités. Et c'est avec l'approbation de Paul, condition sine qua none, qu'elle va pouvoir monter à Paris pour suivre sa formation à l'Atelier.

Elle va y rencontrer Marthe, ancienne mannequin à la vie sociale mondaine très active, qui va la prendre sous son aile et révéler son talent pour la couture, oui, mais aussi pour le stylisme. Et progressivement, Marthe va prendre un ascendant psychologique très fort sur Iris... Sans oublier Gabriel, qui est comme un fils pour Marthe et qui s'occupe de gérer sa fortune. Un jeu de séduction se met progressivement en place, mais il ne faut pas oublier qu'Iris est mariée...

Voilà, je ne veux pas en dire trop, même si j'en ai déjà dit beaucoup, mais sachez que même s'il s'agit d'une romance, l'histoire est très bien développée et prend de l'ampleur au fil des pages, et la pauvre Iris passera par toutes sortes de sentiments, de la solitude à l'espoir, de la résignation à l'envie pour finalement essayer de devenir elle même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...