Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

vendredi 30 novembre 2012

[Autour du film] - "LE HOBBIT" - Le village des Hobbits à Auber

Juste le temps d'une semaine, la station Auber (Opéra) à Paris à eu la chance de voir pousser un village de Hobbit .... Sympathique non?

jeudi 29 novembre 2012

[Critique Livre] - "Dôme" de Stephen King

Titre original : Under the Dome

de Stephen King
Traduction de William Olivier Desmond

Parution: 2 mars 2011
Editeur: Albin Michel
ISBN:
- 978-2226220592
- 978-2226220585
Nb. de pages: 1195 pages


Résumé
Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort.

A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient.

Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

En un mot? Hermétique

Mon avis
Dôme est le livre qui m'a réconcilié avec Stephen King.
Et ce, malgré des critiques plutôt moyennes, j'ai retrouvé avec plaisir sa façon de "triturer" ses personnages. Merci Stephen (ouais on est pote dans la vrai vie ^^)

Même si l'idée d'endurer des descriptions de lieux pendant 3 pages ne m’enchantait guère la loi du pitch à été la plus forte. Heureusement!

Une ville coupée (presque entièrement) du monde et voir évoluer les "captifs" c'est intéressant, vous ne trouvez pas?

Ça commence très fort dès les premières pages et ça ne ralentit que très rarement. La ville subit une véritable hécatombe.

On se demande jusqu’où ça ira. Violence, perversité, despotisme, aveuglement tous les mauvais traits humains sont ici mis en lumière et provoque un rejet quasi immédiat d'une partie de la population (les méchants). Alors on désespère pour l'autre partie, les gentils, qui (comme les autres) n'ont aucun moyen de s’échapper et d'en réchapper. Comme les méchants sont ... méchants ils essayent de prendre le contrôle de tous ce qui pourraient les aider "eux" et de fait mettent toute la population en ébullition et aux abois. L'enchainement de catastrophes est inéluctable et prévisible. Mais c'est un véritable régal à lire...

La galerie de portrait est tellement bien faite qu'on peut tout à fait les imaginer dans la vie réelle et qu'on fait très facilement le lien avec ce qui ce passe en ce moment partout dans le monde.

Gros bémol tout de même, la cause du Dôme est "très légère" et surtout hyper décevante. Je m'attendais à plus "vicieux". Mais je ne regrette absolument pas les 1195 pages de ce roman.

Le teaser vidéo



A lire ou pas? Oui, absolument, tout à fait ...
  • Histoire: 8.5/10
  • Imagination, invention: 9/10
  • Personnages: 8.5/10
  • Ambiance générale du livre: 9/10
  • Lecture: 7.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 7.5/10
  • Addictivité: 8/10

Ce qui donne: 8.28/10

lundi 26 novembre 2012

[Master Class] - "Ang Lee" ici à partir de 22h!

Après une première projection du film, Ang Lee se livrera à une master Class traduite en direct. A voir sur le blog à partir de 22h!
(La vie commence vers 12min ....)


On en profite pour créer un nouveau label: Master Class, qui semble très à la mode en ce moment ;)

[Le bonus du lundi matin] - Les chats Ninjas ...

... Pardon mais c'est trop bon!

vendredi 23 novembre 2012

[#Concours] - "Friends", gagnez un un pack édition limité!

[EDIT] - CONCOURS TERMINE!

Et voilà! Le concours est terminé! Mais j'en vois dans le fond qui trépigne d'impatience à l'idée d'avoir les résultats ^^
Tout d'abord les réponses aux questions
- Combien de saisons compte cette série? 10 saisons
- Combien d'épisodes cela représente? 236 épisodes on valide le 237 épisodes aussi. On a vu les deux ..... :)

Et maintenant le nom du gagnant, félicitation à Virginie D.! Tu devrais recevoir bientôt ton cadeau.

Pour les autres ... que diriez vous de gagner quelques press kit ..... ? Cette fois sera p-e la bonne? ;)

[EDIT] - Il ne s'agit pas de l'intégrale de la série à gagner, mais du cadre ainsi que les deux tasses. Désolée!
 
En association avec Warner Brothers, nous avons le plaisir de vous faire gagner: "1 pack Friends incluant 2 grandes tasses à cappuccino et un cadre photo". 

C'est un peu noël avant l'heure vous me direz, parce que c'est un pack édition limité de Friends comprenant 2 grandes tasses à cappuccino et un cadre photo, le même que sur la porte de Monica!
-
J'en vois déjà qui sautille partout. 

Pour participer rien de plus simple. 


Il vous suffit de nous envoyer un mail à XXXX et de répondre aux questions:
- Combien de saisons compte cette série?
- Combien d'épisodes cela représente?

N'oubliez à de nous donnez vos noms, prénoms adresse et pseudo!


N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour nous donnez le nom du personnage à qui vous ressemblez le plus. Moi c'est Phoebe!
 
Mais ce n'est pas tout! On vous encourage vivement à venir régulièrement sur le blog (le jeudi) pour découvrir les nouvelles compilations Friends débloquées tout au long du mois de Novembre! Et pour commencer voici une compilation sur Janice! N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez en commentaire ;) On fera le tri après ^^


Et puis ... faite du bruit! le #FRIENDS (Twitter) est là spécialement pour ça ;)

Merci à Mike et à Warner Brothers de nous permettre d'organiser ce concours!

p.s: "Bonjour", "salut" ou n'importe quoi d'autre (^^) ... et on vous met un point de plus. La politesse, la politesse .................

----------------  


- La dotation sera livrée via FedEx ou UPS (Pas de boite postale SVP) et directement par le distributeur, nous ne serons pas responsable des éventuelles pertes
- Une seule participation par foyer (même nom, même adresse ...)
- Tout mail incomplet ne sera pas pris en compte
- Le concours est ouvert du 02.11.2012 au 23.11.2012.
- Le gagnant sera tiré au sort le 23.11.2012 à 21h00 et annoncés directement sur le blog.

[Autour du film] - "Cloud Atlas" de Andy Wachowski, Larry Wachowski et Tom Tykwer


Titre original: Cloud Atlas


Date de sortie cinéma : 13 mars 2013
Réalisé par Andy Wachowski, Larry Wachowski et Tom Tykwer

Acteurs:

- Tom Hanks - Dr. Henry Goose, Isaac Sachs, Dermot 'Duster' Hoggins, Valleysman Zachry
- Halle Berry - Luisa Rey, Meronym, Jocasta Ayrs, Tribe Member, Party Guest, Ovid
- Jim Broadbent -  Vyvyan Ayrs, Timothy Cavendish, Captain Molyneux, Korean Musician, Prescient
-
Distributeur : Warner Bros. France
Genre : Science fiction
Durée :
2h44 min
-
Synospis (allociné)
Adaptation du roman Cloud Atlas de David Mitchell publié en 2004 : Un voyageur réticent qui traverse le Pacifique en 1850; un musicien déshérité menant une vie précaire en Belgique durant l'entre-deux-guerres; un journaliste aux nobles sentiments qui suit un gouverneur de Californie nommé Reagan; un vaniteux éditeur qui fuit ses créanciers mafieux; un dîner génétiquement servi dans le couloir de la mort; et Zachary, un jeune habitant du Pacifique témoignant du crépuscule de la civilisation et de la science... 



©2012 WARNER BROS. ENTERTAINMENT, INC.

jeudi 22 novembre 2012

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres de Harald Zwart



Titre original : The Mortal Instruments: City of Bones
Date de sortie : ????
Réalisé par Harald Zwart
Genre : Fantastique , Action , Aventure
Nationalité : Américain , canadien , allemand
Distributeur : UGC Distribution
La cité des ténèbres est l'adaptation cinématographique de la saga littéraire à succès de Cassandra Clare.
Site officiel : ICI
Facebook : ICI
Site de Cassandra Clare : ICI

Synopsis :

New York, de nos jours. Alors que sa mère est kidnappée par d'étranges créatures, Clary, 15 ans, est témoin d'un meurtre commis lors d'une soirée. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparait mystérieusement devant ses yeux... Elle découvre alors l'existence d'un monde obscur et parallèle et y fait la rencontre de Jace, un chasseur de vampires. Lorsqu'ils se retrouvent au milieu d'une guerre entre des forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres, Jace lui viendra en aide. Elle jouera alors dans cette aventure un rôle qu'elle ne soupçonne pas.


mardi 20 novembre 2012

Bel Ami de Declan Donnellan et Nick Ormerod

Titre original : Bel Ami

Date de sortie : 27 Juin 2012
Réalisé par Declan Donnellan et Nick Ormerod
Avec :
- Robert Pattinson,
Georges Duroy
- Uma Thurman, Madeleine Forestier
- Kristin Scott-Thomas, Virginie Rousset
- Christina Ricci, Clotilde de Marelle
etc...
Genre : Drame
Durée : 1h 43

Nationalité : Britannique
Distributeur : StudioCanal
Site officiel : ICI
Facebook : ICI
Adapté du roman du même nom de Guy de Maupassant

Synopsis :
Sexe, désir et trahison seront les clés de la réussite de Bel Ami, héros du roman éponyme de Guy de Maupassant.
À Paris, à la fin du XIXe siècle,Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d'une société qui le fascine. Des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux,usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse, il quitte les bras d'une prostituée pour ceux des femmes les plus influentes de la capitale. Dans un univers où la politique et les médias mènent une lutte d'influence acharnée, à une époque où le sexe est synonyme de pouvoir et la célébrité une obsession, Georges Duroy ne reculera devant rien pour réussir.


Mon avis :
On peut dire que j'ai mis un certain temps avant de me lancer dans le visionnage de Bel Ami. Premièrement, comme beaucoup, j'ai lu Bel Ami lorsque j'étais à l'école et l'idée d'une adaptation, qui plus est, anglaise du chef d'œuvre de Maupassant ne m'inspirait pas . Deuxièmement, ayant un peu suivi le tournage du film, l'idée que ce dernier ne soit pas tourné en France m'agaçait quelque peu. Je partais donc avec de sérieux aprioris sur ce film et ce fût finalement une bonne surprise.

Bel Ami retrace l'ascension sociale de George Duroy, jeune homme ambitieux parti de rien et qui va se faire une place au sein de la riche société. Il va très vite comprendre que c'est dans les lits des femmes les plus influentes qu'il arrivera à monter jusqu'au sommet.

Il est difficile et surtout très casse-gueule (pardonnez l'expression) de se mesurer à un classique tel qu'une œuvre de Maupassant. Un pari encore plus risqué lorsque l'on est pas imprégné de l'univers. Pour autant, je trouve que les réalisateurs et acteurs ne s'en sont finalement pas trop mal tirés. Ce n'est pas parfait mais cela reste tout de même agréable. J'ai choisi de le visionner en VO et pour une fois, je me demande si c'était une très bonne idée ... Certaines phrases sonnent définitivement mieux dans la langue de Molière. Je pense d'ailleurs me refaire une session en VF pour voir si cela sonne mieux.

Le simple nom de Robert Pattinson est à double tranchant, certains ont une nouvelle fois jugé le film avant de l'avoir vu et d'un autre coté bon nombre de fans ont découvert l'œuvre de Maupassant grâce à cette adaptation et pour moi c'est une bonne chose. Sa prestation ici est bonne sans être sa meilleure. Néanmoins, il nous livre une jolie palette d'émotions. Quant au trio de femmes, Uma Thurman, Kristin Scott-Thomas et Christina Ricci, que dire à part qu'elles n'ont définitivement plus rien à prouver ?

Les bonus sont intéressants, en plus des featurettes et la bande-annonces habituelle, on y retrouve également des interviews des réalisateurs et de Robert Pattinson, ainsi qu'une petite immersion au festival de Berlin.  Si comme moi, vous êtes un peu curieux sur la réalisation des films, vous y trouverez sans nul doute votre bonheur.

En résumé, Bel Ami n'est certes pas le film de l'année, néanmoins, il reste une agréable surprise. L'adaptation n'est pas parfaite et certains raccourcis m'ont déplu mais je dois reconnaître que l'esthétique (costumes, décors, etc...) à rattrapé un peu le tableau. La bande son m'a également surprise et c'est avec plaisir que je me suis laissée porter durant le film. Je tiens à remercier Canal + et Gwenn de Way To Blue qui m'ont fourni le DVD et qui m'ont donné envie de m'acheter le blu ray.




mercredi 14 novembre 2012

mardi 13 novembre 2012

[Critique livre Audio] - "Le Hobbit" de Tolkien lu par Dominique Pinon

Titre original : The Hobbit
-
de John Ronald Reuel Tolkien
Un livre audio lu par Dominique Pinon

Parution: 07 novembre 2012
Editeur: Audiolib
Code EAN : 9782356414915
Format : Livre audio 2 CD MP3 - 621 Mo + 503 Mo
Durée : 10h14

Cible: Jeune
-
Synospis
Premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937, cette histoire, inventée par l’auteur pour ses propres enfants, raconte les aventures de Bilbo, un jeune hobbit, héros malgré lui en quête d’un trésor gardé par un dragon, en compagnie de nains et du magicien Gandalf. Devenu un classique de la littérature de jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs de tous âges.

voir la fiche complete du livre Audiolib

En un mot? Magique
 
Mon avis
Quand j'étais petite, j'attendais avec impatience la sortie (toutes les semaines) d'une série nommée: Raconte moi des histoires. Vous connaissez? "Gobolino le chat de sorcière", "La Boîte de Pandore", "L'Arbre à chaussures" ou bien encore "Le Peintre des chats" des histoires qui pour certaines m'ont terrifiée, m'ont amusée et/ou m'ont fait rêver. Tout ça pour vous dire que depuis mon plus jeune age j'aime les histoires et qu'elles soient bien racontées, en plus!

Imaginez mon plaisir lorsque j'ouvre le cd audio "Le Hobbit" lu par un certain Dominique Pinon...
Commençons par la présentation. C'est simplement beau, sans trop en faire et coté indispensable il y a la toujours fidèle "carte de la contrée" très utile pour savoir où on en est ^^. L'objet est d'une belle facture.

Pour l’interprétation Dominique Pinon est parfait, pour tout vous dire, j'ai eu des frissons en l'écoutant. Il est très très fort, sa voix est douce et chaude en même temps. C'est un excellent conteur, bravo pour le choix Audiolib! On sent qu'il prend du plaisir à nous raconter cette histoire du coup la qualité d'écoute est décuplée. C'est comme si il était juste à coté de nous pour raconter son histoire!

J'aurais bien du soucis à critiquer ce livre, qui pour moi fait partie du pack "Seigneur des anneaux". En effet l'histoire raconte comment Bilbo Bessac trouve l'anneau magique. Vous vous rappelez sûrement de la communauté de l'anneau? Hé bien c'est le même. C'est une sorte de prequel ... Alors de toute façon je vous dirais de le lire, parce que c'est un classique, que c'est épique, cocasse par moment et puis surtout y a un dragon!

Donc pour résumer, je vous conseille l'écoute de ce livre, c'est un bel objet, bien pensé et surtout très agréable! Vous ne le regretterez pas.
  • Histoire: 8/10
  • Interprétation: 10/10
  • Présentation générale du livre/cd (couverture, illustration...): 9/10
  • Addictivité: 8.5/10
  • Qualité de la réalisation: 8/10
Ce qui donne: 8.7/10

Merci Chloé! 


En savoir plus sur  Dominique Pinon
Ancien élève du Cours Simon, Dominique Pinon a débuté au cinéma avec Jean-Jacques Beneix. César du meilleur espoir masculin pour Le Retour de Martin Guerre, sa carrière prend un nouveau tournant quand il rencontre Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro : c’est Delicatessen, La Cité des enfants perdus, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain… Il poursuit une carrière hors normes, à l’écran comme à la scène, de Shakespeare à Beckett et à Labiche. Il remporte en 2004 un Molière pour L’Hiver sous la table, de Zabou Breitman. Grand lecteur, Dominique Pinon insuffl e une dynamique inattendue à de grand textes classiques et contemporains.

Twilight Breaking Dawn 2 Movie Premiere

[Critique Film] - "Twilight Chapitre 5 : Révélation Partie 2" de Bill Condon

Titre original :  The Twilight Saga: Breaking Dawn - Part 2

Date de sortie cinéma :
Réalisé par Bill Condon

Acteurs :
- Kristen Stewart, Isabella "Bella" Swan
- Robert Pattinson, Edward Cullen
- Billy Burke, Charlie Swan
...

Distributeur : SND
Genre : Fantastique 
Durée : 1h 55min
-
Synopsis
Après la naissance de sa fille Renésmée, Bella s’adapte peu à peu à sa nouvelle vie de vampire avec le soutien d’Edward.
Se sentant menacés par cette naissance d’un nouveau genre, les Volturi déclarent la guerre à la famille Cullen. Pour préparer leur défense, les Cullen vont parcourir le monde pour rassembler les familles de vampires alliées et tenter de repousser les Volturi lors d’un ultime affrontement.

En un mot?  Surprenant!

Mon avis
Nous y voilà, voici la dernière critique en ce qui concerne la saga "Twilight". Je vous avouerais que j'ai eu un petit coup au cœur lorsque le générique est apparu ... j'ai rencontré des personnes formidables grâce à cette saga et je dois dire un grand merci à Stephenie Meyer pour ça! La suite avant de sortir un kleenex.

Bref, grosse pression pour moi, 5 mins avant le début de la projection je ne savais pas si je pourrais y assister (merci à Raphaël et à pour sa gentille proposition ;) ), 2 mins après me voilà dans la salle, 3 minutes plus tard je trouve Evenusia et les lumières s'éteignent. Un enchainement parfait.

Pour ceux qui prennent le train en marche: "l'histoire de Bella Swan, adolescente de 17 ans qui emménage dans la petite ville de Forks, dans l'État de Washington, pour y vivre avec son père. Au lycée, elle est fascinée par Edward Cullen, jeune homme pâle et mystérieux qui la repousse jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus lutter contre leur attirance mutuelle et tombent amoureux l'un de l'autre… même si Edward confie à Bella que sa famille et lui sont en réalité des vampires. Pour compliquer les choses, le meilleur ami de Bella, Jacob, est lui-même un loup-garou dont le seul but est de tuer des vampires.
C'est la base de l'histoire, depuis Bella et Edward sont mariés et parents d'une charmante petite fille surnommée "Nessie" (oui comme pour le monstre du Loch Ness) ou plus particulièrement "Renesmée", la contraction de Renée et Esmée le nom des deux grand- mères.
Lorsque les Volturi entendent dire que la petite est immortelle, ils décident de venir eux même pour la "liquider". Les enfants immortelles sont interdits pour cause de trop gros "bazars". Il y a quelques années (beaucoup), certains de ces enfants ont décimé des villages entiers, ils sont ingérables. Mais la petite est à demi-immortelle!
Pour protéger Renesmée, la famille Cullen rameute tous ses potes et en attendant les Volturi ils entrainent Bella au combat (fraichement devenu vampire). Oilà, on arrête là sinon je vais vous spoiler.

Commençons par le générique qui vaut son pesant d'or: Magnifique, joli, et poétique. Le sang, la glace, le temps qui passe...etc C'est de la mort qu'il s'agit mais tout en finesse, avec des rappels très discrets des toutes dernières images du film précédent.

Tiré du dossier de presse (peu contenir des spoilers):
"Le film reprend exactement là où le dernier épisode s'était arrêté", explique le réalisateur oscarisé Bill Condon, qui a tourné le film en même temps que l'épisode précédent, TWILIGHT Ŕ CHAPITRE 4 : RÉVÉLATION 1ère PARTIE. "J'ai pris la décision d'ouvrir le film avec la séquence principale donnant son titre au film, et de l'illustrer avec un 'medley' des thèmes musicaux issus des films précédents. Chacun des compositeurs est représenté et cela vous ramène tout droit dans l'atmosphère du premier TWILIGHT. On aperçoit donc plein de grands paysages, puis cette vision s'arrête brutalement et on se focalise sur ce qui arrive à Bella, et sur ce qui se produit en elle alors que le poison se répand dans son corps… jusqu'à ce qu'elle ouvre les yeux. Elle voit flou, il lui faut s'habituer à cette nouvelle façon de voir, et alors sa vue devient nette et Edward est à ses côtés…".

Bill Condon le réalisateur a vraiment fait un travail de dingue sur ce dernier film, pour la plus part les images sont belles. Il y a quelques ralentis, mais pas en cargaison. La façon de filmer est très classique mais en même temps ce serait nous noyer sous des effets qui ne sont pas forcement utiles. C'est pas pour ça qu'on aime la série hein? Quand je me rappelle des effets du premier volet (catastrophiques) je me dis que du chemin a été parcouru et beaucoup d'argent dépensé ^^.

La musique est beaucoup plus discrète que dans les autres épisodes. Petite ballade avec guitare ou pop plus rythmée c'est du classique mais imparable, la musique est là en soutien et ne prend pas plus de place que nécessaire.

Bon bah, les acteurs ... je dirais qu'ils sont fidèles à eux même et à leur jeu. C'est pas super. Des poses un peu louche pour certain, des mimiques en trop, c'est du comme d'hab' dans l'univers Twilight. Ce n'est pas non plus pour ça qu'on aime cette saga!
Petit bonus pour ceux qui sont Team Jacob ... il est égal à lui même. J'ai même l'impression qu'une scène a été spécialement faite pour vous?

Si je devais mettre un bémol (ou deux): Renesmée jeune n'est vraiment pas très réussi. Un bébé aux différents âges aurait été plus judicieux. Enfin ce n'est pas moi qui aie fait le film hein ;)
Ho et un autre petit dernier pour le générique de fin façon "Les feux de l'amour", le principe est louable par contre la manière ... personne ne lui a dit? C'est flagrant pourtant. 

Les deux "Victoria" sont créditées, j'ai trouvé l'attention sympathique. 
LA boucle est bouclée, tous les participants de près ou de loin sont dans ce générique de fin  "moche" mais c'est tellement touchant.

Sinon:
NE COMPTEZ PAS SUR MOI POUR VOUS EXPLIQUER LE CHANGEMENT DE FIN ET/OU D'AUTRES CHOSES ENTENDUES ... Préférez les surprises, elles valent le coup!

A voir ? Nous sommes devant un cas assez particulier. Il est toujours de bon ton de critiquer la saga et aussi les ados prépubères (j'en fait partie "presque") qui l'aime, alors clairement si vous aimez la saga vous irez ... les autres continuer à critiquer. Pour les premiers "il est super!!!!! hiiiiii hiiiiiiiiiiiiii (hystérie) le meilleur!", pour les autres "objectivement y a des choses bof, alors restez chez vous, il y a peu de chance que vous aimiez celui-là puisque vous n'avez pas aimé les autres ..."
  • Scénario: 9/10
  • Musique: 7.5/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 9/10
  • Décors/esthétique: 9/10
Ce qui donne: 8.3/10


©Summit/SND

Merci encore une fois à SND de m'avoir permis de voir le film!

"J'ai eu la chance de voir TWILIGHT – CHAPITRE 4 : RÉVÉLATION 1ère PARTIE au cinéma, en présence des fans", explique Condon. "J'ai pu sentir cette incroyable alchimie entre le public et ce qui se passe à l'écran. C'est fascinant de voir à quel point les fans sont sensibles au moindre détail. Cette expérience restera gravée dans ma mémoire, parce que cette histoire signifie tant pour ceux qui l'aiment". (press-kit)  
La notre aussi.

lundi 12 novembre 2012

[Critique film] - "The Human Centipede 2 (Full Sequence)" de Tom Six

Titre original: The Human Centipede 2 (Full Sequence) 
 
Date de sortie cinéma : ?
Réalisé par Tom Six

Acteurs:
- Laurence R. Harvey, Martin
- Ashlynn Yennie, Miss Yennie
- Dominic Borrelli, Paul
- Lucas Hansen, Ian


Distributeur : ?
Genre : Horreur
Durée : 1h24 min

Interdit aux moins de 16 ans

Synopsis
Martin est un quarantenaire handicapé mental fasciné et obsédé par le film "The Human Centipede". Il cherche à créer à sa manière le fruit de la création entrepris par le Docteur Heitzer dans le film original. Son objectif est de faire un mille-pattes avec douze personnes, toutes reliées de la tête à l'anus pour ainsi créer le plus long tube digestif au monde.



En un mot? Malsain

Mon avis
Lors de ma première critique (que vous avez été très nombreux à lire), je vous disais qu'il s'agissait d'un film "sale". Sachez que celui là est malsain. Si le premier avait une espèce de coté "esthétique" plutôt beau, aseptisé et propre avec du fils et du coton, celui ci est complétement crade avec des agrafes et du gros scotch.
Pour moi il n'y a pas de sadisme, puisque Martin ne veut que reproduire son propre centipède, mais de gore: absolument! et dieu merci le film est en noir et blanc! Ce qui ne fait que souligner la petite touche de "couleur" présente vers la fin.
L'ambiance est malsaine et extrêmement glauque et puis il y a une scène que je ne cautionne pas.
Laurence R. Harvey qui joue le rôle de Martin est incroyablement dégueulasse! Le genre de personne que je ne voudrais pas croiser même en plein jour.
Pour finir, je dirais que ce film remplit son office. La surenchère à été réalisée avec maestro ... j'ai entendu parlé d'un numéro 3 .... The human Centipede 3 : Final Sequence.

A voir ? A vous de voir ...

  • Scénario: 5/10
  • Musique: 5/10
  • Acteurs: 10/10
  • Ambiance générale du film: 8.5/10
  • Décors/esthétique: 8.5/10
Ce qui donne: 7.4/10

[Le bonus du lundi matin] - Du culte, du culte, du culte ...

Polly?????? ^^

vendredi 9 novembre 2012

[Autour du film] - "Twilight Chapitre 5 : Révélation Partie 2" Des photos et des vidéos

La gestion d'images chez Blogger est vraiment à chier, mais voilà la majorité des photos plus ou moins bien rangées. Enjoy et surtout n'oubliez pas, c'est la dernier volet de la saga.

©Summit/SND

Deux extraits
Et pour finir la bande annonce!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...