Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 novembre 2012

[Critique Livre] - "Dôme" de Stephen King

Titre original : Under the Dome

de Stephen King
Traduction de William Olivier Desmond

Parution: 2 mars 2011
Editeur: Albin Michel
ISBN:
- 978-2226220592
- 978-2226220585
Nb. de pages: 1195 pages


Résumé
Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort.

A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient.

Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

En un mot? Hermétique

Mon avis
Dôme est le livre qui m'a réconcilié avec Stephen King.
Et ce, malgré des critiques plutôt moyennes, j'ai retrouvé avec plaisir sa façon de "triturer" ses personnages. Merci Stephen (ouais on est pote dans la vrai vie ^^)

Même si l'idée d'endurer des descriptions de lieux pendant 3 pages ne m’enchantait guère la loi du pitch à été la plus forte. Heureusement!

Une ville coupée (presque entièrement) du monde et voir évoluer les "captifs" c'est intéressant, vous ne trouvez pas?

Ça commence très fort dès les premières pages et ça ne ralentit que très rarement. La ville subit une véritable hécatombe.

On se demande jusqu’où ça ira. Violence, perversité, despotisme, aveuglement tous les mauvais traits humains sont ici mis en lumière et provoque un rejet quasi immédiat d'une partie de la population (les méchants). Alors on désespère pour l'autre partie, les gentils, qui (comme les autres) n'ont aucun moyen de s’échapper et d'en réchapper. Comme les méchants sont ... méchants ils essayent de prendre le contrôle de tous ce qui pourraient les aider "eux" et de fait mettent toute la population en ébullition et aux abois. L'enchainement de catastrophes est inéluctable et prévisible. Mais c'est un véritable régal à lire...

La galerie de portrait est tellement bien faite qu'on peut tout à fait les imaginer dans la vie réelle et qu'on fait très facilement le lien avec ce qui ce passe en ce moment partout dans le monde.

Gros bémol tout de même, la cause du Dôme est "très légère" et surtout hyper décevante. Je m'attendais à plus "vicieux". Mais je ne regrette absolument pas les 1195 pages de ce roman.

Le teaser vidéo



A lire ou pas? Oui, absolument, tout à fait ...
  • Histoire: 8.5/10
  • Imagination, invention: 9/10
  • Personnages: 8.5/10
  • Ambiance générale du livre: 9/10
  • Lecture: 7.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 7.5/10
  • Addictivité: 8/10

Ce qui donne: 8.28/10

2 commentaires:

  1. un peu dur a saisir au début mais une fois que l'on est lancé, impossible de s'arrêter !

    RépondreSupprimer
  2. La fin n'est pas à la hauteur, mais je suis d'accord, c'est du bon Stephen King ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...