Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 28 octobre 2014

[Critique film] - "Massacre à la tronconneuse" de Tobe Hooper

Titre original: The Texas Chainsaw Massacre

Date de sortie cinéma : 5 mai 1982 

Date de re-sortie : 29 octobre 2014
Réalisé par Tobe Hooper



Acteurs: 
Marilyn Burns, Allen Danziger, Teri McMinn
...
-
Distributeur : Carlotta Films
Genre : horreur
Durée : 1h23 min

Interdit aux moins de 16 ans

Synopsis
Au fin fond du Texas, des habitants font une découverte macabre : leur cimetière vient d'être profané et les cadavres exposés sous forme de trophées. Pendant ce temps, cinq amis traversent la région à bord d'un minibus. Ils croisent en chemin la route d'un auto-stoppeur et décident de le prendre à bord. Mais lorsque les jeunes gens s'aperçoivent que l'individu a un comportement inquiétant et menaçant, ils finissent par s'en débarrasser. Bientôt à court d'essence, le groupe décide d'aller visiter une vieille maison abandonnée, appartenant aux grands-parents de deux d'entre eux. Chacun leur tour, les cinq amis vont être attirés par la maison voisine. La rencontre avec ses étranges habitants va leur être fatale...
© - Carlotta Film

En un mot? Voiture
Mon avis
Sorti le 01 octobre 1974 aux États-Unis, film culte parmi les films cultes, "Massacre à la tronçonneuse" c'est le film qu'il faut voir au cinéma cette année. 40 ans après, il ressort le 29 octobre 2014, en version restaurée 4K! Et c'est beau.

Certes le film a vieilli, il faut bien l'avouer le jeu et la manière de filmer sont ultra datés. Mais, il ne faut pas trop se fier à cette image surannée. Le film est culte mais c'est bien pour une raison. Un peu comme "Les dents de la mer" qui ne montre pas le requin, "Massacre à la tronçonneuse" ne vous donnera pas beaucoup de barbaque à vous mettre sous la dent. Alors le peu que vous verrez sera probant, il me vient une scène à l'esprit avec une esse de boucher (ça doit picoter) ...

Brute, sans concession et terriblement efficace, ce film ne peut pas vous laisser indifférent. On est mal à l'aise, ça hurle énormément et il y a un vacarme de tous les diables et puis on se laisse surprendre par un coup de marteau (ou deux, ou trois ... enfin bref, vous avez compris). Alors oui les acteurs ne sont pas topitop mais on passe dessus et on regarde ébahi à quelle vitesse le groupe de 5 diminue (à tel point qu'on se demande ce qu'il va se passer tout le reste du film). Il reste largement de quoi faire, rassurez vous, c"est d'ailleurs quand "l’écrémage" est fait que le meilleur arrive.

"Massacre à la tronçonneuse" c'est surtout un manuel de survie en cas d'attaque de tronçonneuse: courir en zigzag et en hurlant fort fort fort, toujours aller au moins deux fois vers l'endroit d'où vient le bruit de la tronçonneuse ET garder une fenêtre de sortie (vous comprendrez en voyant le film) ^^.

Enfin si vous doutez encore d'avoir peur, sachez que la projection du film à laquelle j'ai pu assister était un bon test, je peux vous assurer que pendant de longues minutes il n'y avait aucun bruit, pas de rire, rien, nada. Evidement comme le film flirte avec le nanard on ne peut s’empêcher parfois de pouffer ou de franchement rire.

A voir? Oui! Vous passerez un bon moment, soit vous aurez peur soit vous rirez. Dans tous les cas "Massacre à la tronçonneuse" mérite largement que vous alliez le voir! Et puis vous pourrez répondre à cette fameuse question: qui est le plus terrifiant? La poule ou le méchant à la tronçonneuse?

  • Scénario: 6.5/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 5/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 8/10
Ce qui donne: 6.8/10

lundi 20 octobre 2014

[Critique film] - "The Rover" de David Michôd

 Titre original: The Rover

Date de sortie cinéma : 04 juin 2014
Réalisé par David Michôd



Acteurs: 
Guy Pearce, Robert Pattinson, Scoot McNairy
...
-
Distributeur : Metropolitan FilmExport
Genre : drame
Durée : 1h42 min

Synopsis
Dix ans après l’effondrement de l’économie occidentale, les mines australiennes sont encore en activité, et cette industrie attire les hommes les plus désespérés et les plus dangereux. Là-bas, dans une société moribonde où survivre est un combat de chaque jour, plus aucune loi n’existe. Eric a tout laissé derrière lui. Ce n’est plus qu’un vagabond, un homme froid rempli de colère. Lorsqu’il se fait voler la seule chose qu’il possédait encore, sa voiture, par un gang, il se lance à leur poursuite. Son unique chance de les retrouver est Rey, un des membres de la bande, abandonné par les siens après avoir été blessé. Contraints et forcés, les deux hommes vont faire équipe pour un périple dont ils n’imaginent pas l’issue…


© - Metropolitan FilmExport
En un mot? Voiture
Mon avis
Présenté hors compétition au Festival de Cannes 2014, "The rover" est aussi ennuyeux que d'écouter mes collègues du boulot se plaindre de leur enfants.

Enfin, bref, Il ne se passe pas grand chose à part qu'un homme (Guy Pearce) se fait voler sa voiture et qu'il veut la récupérer. En poursuivant les voleurs, il va tomber sur un autre homme (Robert Pattinson). La pseudo relation qui va s’instaurer n'est pas exploitée. On ne parvient jamais à s'attacher aux personnages, ils nous glissent entre les doigts, seul le personnage joué par Pattinson est (vite fait) intéressant. Le scénario est basique et ne sort jamais des sentiers battus et re-re-rebatus. Une ambiance à moitié assumée à la "Mad Max", qui se voudrait poisseuse et malsaine, alors que ça a juste l'air poussiéreux et dégueux genre parce-que-tu-t'es-pas-lavé-depuis-mille-ans-mec! Le film regorge de péripéties toutes plus folles les unes que les autres, la pression est telle qu'on regarde sa montre en soupirant aussi mollement que si vous on se préparait à piquer un petit roupillon. Ambiance.

Mais pourquoi vouloir à tout prix récupérer cette voiture me diriez-vous? Ha ça c'est comme "RoseBud" dans Citizen Kane, il vous faudra voir le film pour savoir. Vous ne le saurez pas avant de vous être coltinés les 1h35 qui vous séparent des 5 dernières minutes, où un MAGNIFIQUE TWIST A LA CON finira de vous achever. Tout ça pour ça? Hey ouais!

C'est pas super?

A voir? Je sais pas ... à votre avis ;)
  • Scénario: 2.5/10
  • Musique: 5/10
  • Acteurs: 5.5/10
  • Ambiance générale du film: 3.5/10
  • Décors/esthétique: 6/10
Ce qui donne: 4.5/10

vendredi 10 octobre 2014

#Concours - "Robin de bois" et "One direction" à la Géode

Concours terminé!
 Voici le nom des gagnants:
- 1x2 places pour la diffusion à La Géode de Robin des bois, vendredi 10 octobre 2014 à 20h00
  1. @MelanieS2214
- 3x2 places pour la diffusion à La Géode du concert de One Direction le 11 octobre 2014 à 12h30 ou le 12 octobre 2014 à 18h30
  1. @Sunshxne_Zayn
  2. @actu_loic
  3. @exilelove_nami
N'oubliez pas de nous donner vos coordonnées. Nous vous contacterons pour vous donner la suite des événements!
---------------------------------


On est pas beaucoup là en ce moment, alors pour nous faire pardonner on vous propose deux concours qui devraient ravir quelques fans ^^ ATTENTION les concours seront clos rapidement! Regardez bien ;)

En jeu: 
- 1x2 places pour la diffusion à La Géode de Robin des bois, vendredi 10 octobre 2014 à 20h00
- 4x2 places pour la diffusion à La Géode du concert de One Direction le 11 octobre 2014 à 12h30 ou le 12 octobre 2014 à 18h30

CONCOURS EXCLUSIVEMENT SUR TWITTER

Pour participez aux concours rendez-vous sur Twitter pour Retweeter cette phrase depuis le compte du 102B (sinon je ne pourrais pas vous comptabiliser):

- Robin des bois : RT + follow et Gagnez 2x2 places pour la diffusion à La Géode de Robin des bois ce vendredi https://www.facebook.com/lageodeparis #LaGeode #Concours

- Concert de One Direction : RT et Gagnez 4x2 places pour la diffusion à La Géode Concert de One Direction 11/09 ou 12/09    

Vous avez jusqu’à Jeudi 09 octobre 23h59 pour participer!

Le spectacle musical Robin des Bois, ne renoncez jamais, avec Matt Pokora s’installe dans vos salles de cinéma
On ne présente plus Robin des Bois, LE spectacle musical événement du moment avec en vedette le talentueux Matt Pokora.
Robin des Bois est un show grandiose où se mêlent chant, danse et performances artistiques le tout dans une mise en scène spectaculaire imaginée par Michel Laprise le concepteur de la tournée de Madonna MDNA Tour.
Sur scène 60 artistes, dont 37 danseurs multiplient les acrobaties à un rythme intense.
« C’est un spectacle résolument moderne, explique Angélique Fromentin, de Cheyenne production. Il mêle chant, danse, acrobaties et nouvelles technologies. Il joue sur les contrastes, entre le bois et le métal, la joie et la douleur, le partage et la solitude. »
Côté musique, on retrouve des tubes pop et énergiques. Le spectacle compte 22 titres forts écrits par une douzaine de compositeurs : Corneille, Frédéric Château, Matthieu Mendès…
Un spectacle qui émerveillera petits et grands…à voir en famille !

-
-
Partout dans le monde et pour un week-end seulement ! Le samedi 11 et le dimanche 12 octobre, 2 séances exceptionnelles en exclusivité au cinéma du concert filmé ONE DIRECTION : « Where We Are ».
ONE DIRECTION débarque au cinéma pour un seul week-end à ne pas manquer en octobre. Un événement unique car c’est la première fois que leur concert filmé sera diffusé dans les salles de cinéma !
Rejoignez le plus célèbre groupe du monde filmé sur la scène du prestigieux stade San Siro de Milan en Italie avec en bonus 15 minutes de contenu exclusif et inédit !
Une opportunité unique pour tous les fans qui n’ont pas pu assister à leur concert durant leur tournée « Where We Are » ou pour tout simplement celles et ceux qui souhaitent revivre ce moment magique sur grand écran.
Vivez leur performance comme si vous y étiez avec une sublime image haute définition et un son mixé spécialement pour le cinéma. Soyez au plus près de vos idoles en participant à cet événement planétaire !

mercredi 8 octobre 2014

[Critique film] - "Chef" de Jon Favreau

Titre original: Chef

Date de sortie cinéma : 29 octobre 2014
Réalisé par Jon Favreau


Acteurs: 
Jon Favreau, Sofia Vergara, John Leguizamo
...
-
Distributeur : Sony Pictures Releasing France
Genre : Comédie
Durée : 1h54 min

Synopsis
Carl Casper, Chef cuisinier, préfère démissionner soudainement de son poste plutôt que d’accepter de compromettre son intégrité créative par les décisions du propriétaire de l’établissement. Il doit alors décider de son avenir. Se retrouvant ainsi à Miami, il s’associe à son ex-femme, son ami et son fils pour lancer un food truck. En prenant la route, le Chef Carl retourne à ses racines et retrouve la passion pour la cuisine et un zeste de vie et d’amour.
© - Sony Pictures Releasing France

En un mot? Sandwich
Mon avis
C'est un petit film, qui n'a d'autre prétention que de vous faire prendre conscience que la créativité est ce qu'il y a de plus important dans votre vie. Pour peu que vous puissiez être créatif dans votre job ET dans votre vie: vous aurez un combo magique. Si vous êtes créatif vous ne pouvez pas vous ennuyer. Tout comme le "Chef" de ce film qui est brimé par son patron qui l'oblige à faire la même carte depuis 5 ans et qui malgré tout se retient à sa routine, avec l'arrivée d'une critique désastreuse, le chef "pète un plomb" et remet toute sa vie en question. Avec son food-truck, mot à la mode ces derniers temps, ses bad et bon buzz, Carl Casper, va réussir à retomber sur ses pattes et de manière plutôt classe. Si vous vivez dans une grotte vous ne le savez p-e pas mais Twitter a pris une importance considérable dans la propagation d'"événements" d'actu, le film en fait une critique hésitant entre Twitter est le mal et Twitter est un outil de promotion incroyable. Bien vu.

Alors oui ce n'est pas le film de l'année, mais il est divertissant, frais et surtout ultra positif! Même si "Chef" donne l'impression de ne pas avoir été correctement exploité, un sentiment de série B digne d'un après midi sur M6 flotte dans l'air, il satisfera les amateurs de films qui ne se prennent pas au sérieux.

Les acteurs sont ni bons ni mauvais: ils font le job. Les différents guests stars qui jalonnent le film comme, Robert Downey Jr., Scarlett Johansson ou encore Dustin Hoffman, pour ne citer qu'eux, apportent un peu de croustillant à l'histoire sans pour autant être particulièrement utile. Ça ressemble plus à une fantaisie, jolie mais sans plus.

Une dernière chose, je vous conseille FORTEMENT de manger avant le film, sinon vous aurez envie de vous faire des sandwichs à la viande ou au fromage-qui-fait-des-fils ... Je n'avais pas mangé avant ..

A voir? Oui, par contre vous êtes prévenus: c'est une histoire un peu basique et sans étincelle.
  • Scénario: 4.5/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 6.5/10
  • Décors/esthétique: 7.5/10
Ce qui donne: 6.5/10

lundi 6 octobre 2014

[Autour du film] - "Annabelle" de John R. Leonetti

Titre original : Annabelle

Date de sortie :
Réalisé par John R. Leonetti
Acteurs     
Annabelle Wallis, Ward Horton, Alfre Woodard
...
-
Genre : Epouvante
Durée : 1h38min
Distributeur : Warner Bros. France

Synopsis
John Form est certain d'avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s'agit d'une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d'un blanc immaculé. Mais Mia, d'abord ravie par son cadeau, va vite déchanter.
Une nuit, les membres d'une secte satanique s'introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Et ils ne se contentent pas de faire couler le sang et de semer la terreur – ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle…

© - Warner Bros. France

En un trois mots? BOUH!
Mon avis
On voudrait ne pas le faire et puis finalement on y est arrivé quand même, la comparaison avec "The Conjuring" est obligatoire. Sorti moins d'un an après "The Conjuring", "Annabelle" se prend une belle gamelle dans mon estime. Il faut dire que James Wan avait mis la barre très haute, John R. Leonetti n'est pas à la hauteur. Dommage.
Si il y a bien un truc qui m'agace ce sont les jump scare, à quel moment de l'histoire du cinéma, les fainéants ont prit le dessus? Pourquoi s’embêter à faire un scénario un peu propre et flippant alors qu'on peut simplement les faire sursauter? Un film qui fait sursauter ne fait pas peur, hors si je vais voir un film d'horreur je m'attends (CQFD) à faire des cauchemars pendant au moins 3 jours. Je vous garantis sur facture (ticket de ciné) que vous allez sursauter, pas moins de 5 fois minimum, mais vous n'aurez pas peur!

"Annabelle" est mollasson à commencer, le rythme n'y est pas, une petite flip et hop le soufflet retombe pour 10 bonnes minutes de blabla. Pas que ça me dérange, mais un peu quand même. Contrairement à "The Conjuring" qui n'était qu'escalade et monté en pression, "Annabelle" se contente de singer "Rosemary's Baby" et ce jusque dans l'ambiance. Sur ce point là, je dirais "heureusement", sinon le film n'aurait eu aucun intérêt!
Si le film s'appelle "Annabelle", la poupée n'est pas pour autant pas une réplique de Chucky, ce n'est pas d'elle qu'il faut avoir peur. C'est une chose plutôt positive, mais du coup elle n'a qu'un rôle assez dérisoire et est un faire valoir pour quelque chose de plus gros. 
De toute façon, je n'aimerais pas avoir cette poupée chez moi, on ne sait jamais. Surtout que si on la jette à la poubelle, elle rapplique direct dans votre salon ...

Mais "Annabelle" n'est pas complètement raté. Il y a bien une scène qui vaut son pesant d'or: la scène de la cave. Quand vous aurez vu le film, n'hésitez pas à m'en parler en commentaire... Cette séquence qui doit durer en tout 10mins (et encore je vois large) m'a rappelée, combien je détestais les caves. De la lumière épileptique, du noir, des bruits flippants, un ascenseur qui n’obéit pas et un escalier, j'y pense encore. Si tout le film avait pu être de cet acabit! Surtout si on la compare au reste du film. Est-ce que James Wan est passé par là pour la réaliser?
Il n'y a aucune subtilité, tout est montré. Dans "The Conjuring" il y avait cette scène où la gamine est terrifiée par ce qui se cache derrière une porte, flippant et angoissant à souhait. Dans "Annabelle" l'imagination ne travaille pas. Les "démons" sont montrés, bien visibles et pas du tout subtils.

L'autre point positif concerne les clins d’œil à "The Conjuring" qui ponctuent le film. Il y en a quelques uns vous ne devriez pas les rater, je rappelle que la subtilité n'est pas au rendez-vous ^^

Finalement, "Annabelle" est un gros plantage, qui devrait ravir les fans de "Paranormal activity" et autres adeptes du Jump scare, mais décevoir ceux qui s'attendent à avoir peur pour de vrai.
N'est pas James Wan qui veut. Copier n'est jamais se rapprocher de la référence.

A voir? Si sursauter, vous satisfait ... sinon, attendez le prochain Conjuring...
P.S: un concours a lieu en ce moment sur Twitter ;)

  • Scénario: 4.5/10
  • Musique: 6.5/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 6/10
  • Décors/esthétique: 8/10
Ce qui donne: 6.4/10
-

mercredi 1 octobre 2014

[Autour du livre] Sorties du mois d'octobre 2014

Et voilà, nous sommes déjà en octobre, il est donc temps de vous faire part des sorties qui ont retenues mon attention :

Ce livre me semble arriver un peu en avance pour un conte de Noël mais soyons honnête : je suis toujours partante pour une romance ^^

Ou comment mettre un mec devant sa conquête d'un soir qui s'avère être la sœur de son meilleur pote avec qui il va bientôt emménager... autrement dit, situations piquantes en approche ;-)  

Un dystopie où les femmes dirigent le monde et les hommes tout justes bon pour la reproduction...intéressant même si ce n'est pas sans me rappeler un épisode de Sliders sur le même thème... 


Amateurs de film d'horreur et de zombies, ce livre est pour vous !

Les contes de fées revisités en romance historique, là je suis vraiment intriguée :)

Psi-Changeling - tome 10 : le Baiser du Loup
Stop ! on arrête tout ! J'avais adoré cette saga lorsque j'avais lu les premiers tomes et j'avais fait une pause après ça car les personnages des tomes suivants ne m'intéressaient pas plus que ça, mais là, on parle de Hawke, THE mâle, dangereux, ténébreux, torturé... en un mot viril ***fait chaud rien que d'en parler*** Alors si vous avez envie de vous lancer, n'hésitez pas !

Retrouvez mon avis sur les premiers tomes ici !

Un grand amour peut en cacher un autre
Depuis le temps, vous aurez compris que je suis une grande fan de Kristan Higgins qui sait comme personne nous offrir des romances contemporaines rafraichissantes pleine d'humour et de bons sentiments ;-)

Juste avant le bonheur
Je lis assez peu de drame, je préfère les histoires légères sans prise de tête et j'espère découvrir que cette histoire trouvera un dénouement heureux...


 





 Et retrouvez l'intégralité des sorties d'octobre ici !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...