Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 10 juin 2014

Te désirer ou la recherche de l'adrénaline...

Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Michel Lafon pour cette lecture. Je dois dire que depuis 50 nuances de Grey (que j'ai lu en VO il y a bientôt 2 ans) je n'ai pas lu d'autres livres de ce genre (comment ça, quel genre ?! ne faites pas les innocentes...). Il faut dire que même si j'aime le côté "émoustillant" je crains un peu le côté cru et c'est avec une certaine curiosité que j'ai entamé cette lecture...

On y suit donc l'histoire d'Angelina, fille d'un sénateur en vue, nièce d'un grand mécène qui vient de décéder, qui se débat dans une vie qui ne lui appartient plus vraiment depuis la perte de sa sœur quand elle était adolescente. Il faut dire qu'à cette époque, elle, Lina, brûlait la vie par les deux bouts sans se soucier des conséquences jusqu'à ce que sa sœur décède et lui fasse prendre conscience que ses actes n'étaient pas si anodins. Elle décide alors d'étouffer sa vraie nature et de faire apparaître Angie, une jeune fille dont ses parents n'auraient pas à avoir honte et qui essaye constamment d'être à la hauteur de ce que sa sœur aurait été. 

Autant dire que la pression est forte, elle ne peut pas se permettre de se lâcher car si cela s'apprenait, la carrière de son père en pâtirait et surtout elle décevrait ses parents auxquels elle tient profondément. Du coup, elle recherche (discrètement) des expériences plus ou moins interdites mais surtout l'adrénaline qui lui donne l'impression d'être vivante dans cette vie apathique qu'elle s'est construite en devenant Angie.

Malgré tout, il y a une constante dans cette vie sans passion (vraiment ?) : Evan Black ! Elle brûle de désir pour lui depuis le premier jour, quand elle l'a rencontré chez son oncle l'été suivant le décès de sa sœur, sauf qu'Evan n'a jamais vu en elle autre chose qu'une petite princesse, du moins le croit-elle... 

Bon, je crois que je vais m'arrêter là afin de vous laisser un peu de surprise ;)

Pour être honnête, j'ai déjà lu des livres qui ne s'affichaient pas clairement comme des romances érotiques et dont l'histoire n'était qu'un prétexte à des scènes explicites, autant dire que ce n'est pas mon truc... 

Ici, au contraire, j'ai beaucoup apprécié l'histoire développée par l'auteure. La seule chose qui m'a gênée, c'est lorsqu'Angie nous parle normalement de sa vie, ses pensées et ses envies et que sans crier gare voilà un "ma chatte" ou "mon cul" qui surgit de nulle part. Autant lorsqu'il s'agit des scènes de sexes ou des dialogues un peu grivois avec son partenaire, je peux comprendre, mais lorsque la narration est sur le ton de la confidence anodine, je trouvais ça un peu hors contexte et franchement ça a perturbé ma lecture (j'avais un peu de mal à me remettre dedans ! si si j'vous jure !)

Bon, au final, c'était quand même une lecture agréable, et même si je ne me ruerais pas sur le prochain tome (prévu en novembre) je le lirai avec plaisir ;-)

2 commentaires:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...