Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

samedi 20 juillet 2013

Le retour des Highlanders ou les mecs qui en ont sous la jupette...

Lorsque j'étais étudiante j'ai passé plusieurs mois à Édimbourg et l'aura de cet endroit est tel que je ne pouvais que tomber sous le charme. Depuis je porte une affection particulière pour l’Écosse et je dois avouer que je ne me lasse pas de ses paysages : j'aime voir les films qui se déroulent là bas (Braveheart et Highlander en tête ^^) et lire les descriptions faites dans les livres pour en profiter encore un peu... Si on ajoute la mythologie celte et l'histoire du pays, on trouve une source d'inspiration pour de nombreux auteurs, c'est ainsi que je me suis retrouvée à lire une nouvelle saga historique :)

Avec le retour des Highlanders, on se retrouve au début du 16ème siècle, une période d'instabilité politique : le Roi d’Écosse est décédé, les intrigues de cours se jouent autour de la régence et la rébellion contre la couronne couve, sans oublier les guerres de clans... autant dire que c'était pas évident d'être écossais à cette époque là !

On y suit donc les aventures du clan MacDonald et plus particulièrement de Connor (fils du chef), de Ian et d'Alex (ses cousins) et de Duncan (leur meilleur ami) qui reviennent au pays après être parti pendant 5 ans parfaire leur éducation militaire. A leur retour, la bataille de Flodden a eu lieu, de nombreux écossais (dont le père de Connor) ont péri et le clan est tombé dans de mauvaises mains... Nos quatre héros vont alors tenter de reprendre les rênes du clan et d'en assurer la pérennité. 

Alors, autant le dire tout de suite, j'aime beaucoup la façon dont la saga est construite : habituellement, on retrouve toujours la même mécanique d'un livre à un autre, ici, chaque livre est vraiment différent du tome précédent en reflétant la personnalité du personnage principal.

Le premier tome tourne autour de Ian qui a été obligé d'épouser une jeune fille dont il ne voulait pas suite à une méprise. Il est parti plein d'amertume et n'avait aucune envie de revenir auprès de sa femme, sauf que cinq ans après le vilain petit canard s'est transformé en cygne...

Dans le second tome, on suit Alex, le séducteur de ces dames, qui se refuse au mariage, entre autre pour pouvoir continuer à papillonner... il est le personnage qui apporte irréfutablement le plus d'humour dans cette saga et le ton y est plus léger... du moins pendant un temps !

Dans le troisième tome, c'est au tour de Duncan, le renfrogné de la bande : il a perdu la seule femme qu'il a jamais aimé et ses origines obscures fait que, malgré ses faits de guerre élogieux, il a encore du mal à s'estimer digne de la confiance qu'on lui accorde...

Et pour le quatrième tome, ce sera au tour de Connor (j'espère qu'il ne ne tardera pas à suivre...)

Alors bien sûr, c'est de la romance historique, mais plutôt que d'être dans un schéma classique de coup de foudre au premier regard, on se retrouve avec des couples qui ont un gros problème de confiance, ce que je trouve assez novateur et qui rajoute aussi de l'intérêt à l'histoire.

Et puis, la toile de fond politique fait la part belle à l'action : il y a des combats, des embuscades, du sang et des cadavres... et ça aussi c'est sympa ^^


PS : en cherchant des paysages de l'Ile de Skye où se situe l'histoire, je suis tombée sur le site d'un photographe professionnel... les photos sont magnifiques mais ne sont pas libres de droit, aussi je vous invite à allez les voir ici :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...