Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 1 septembre 2015

[Critique livre] - "Noël en février" de Sylvia Hansel

Titre original : Noël en février
 
de Sylvia Hansel


Parution: 12 février 2015
Éditeur: Rue fromentin

ISBN: 2919547356
Nb. de pages: 256 pages
Public : romance

Résumé 
Tout commence le 11 septembre... mais en 1996. Si aucun avion ne vient percuter les Twin Towers, Camille, quinze ans, croise le regard de Mathieu. Pour elle, aucun doute : ce garçon sera LE garçon, celui qui bouleversera sa vie. Il sera son amour et son seul ami, celui qui l'aidera à échapper à sa petite vie solitaire, à sa famille recomposée, à son lotissement pavillonnaire et aux pauvres types qui traînent sous l'abribus. Mais évidemment, rien ne se passe comme prévu.
Entre grandes espérances, rock et quiche lorraine, Camille comprendra que Noël ne revient pas en février, même quand on essaie de toutes ses forces.
« C’est une Éducation sentimentale des années 1990, réécrite dans un langage direct, oral et perpétuellement inventif » — Tristan Garcia (auteur de Faber le destructeur, La meilleure part des hommes...)

En un mot? Rendez-vous

Mon avis
Découvert sur les réseaux sociaux, "Noël en février"de Sylvia Hansel, est ma découverte du moment!

Il m'aura fallut un peu de temps pour digérer ce livre. Pas que je ne l'ai pas apprécié (bien au contraire!), mais il a remué en moi des sentiments que j'ai depuis longtemps rangés dans un coin de ma tête. J'ai adoré l'époque du lycée tout autant que j'ai détesté des choses que j'y ai vécu, rassurez-vous rien de bien grave. Mais a cet age, tout ce que l'on vit est multiplié par 1000. Amour, haine, ennui, liberté ... J'ai vécu mes années de lycée de la meilleure manière qui soit et dans un établissement qui sera pour toujours le meilleur du monde, mais cette époque de ma vie m'a façonnée et a amorcé celle que je suis devenue aujourd'hui.

Alors quand j'ai eu terminer le livre de Sylvia Hansel, je me suis dit que mon histoire n'était peut-être pas si éloignée de la vie de Camille. Il faut dire que j'ai commencé le lycée le même jour que son héroïne, ça rapproche!

11 septembre 1996, Camille entre en seconde. A travers ce livre ce sont sa vie, ses doutes, ses ennuis et ses douleurs, que nous allons vivre. La force de Sylvia Hansel c'est de nous immerger complétement dans l'histoire, avec ses quelques lignes de départ elle nous plonge tête la première dans nos souvenirs. Comment s'est passée notre première journée de cour, l'angoisse  de ne pas réussir à ce faire des amis et cette fameuse phase d'intégration à la classe qui se joue dans les premières heures. Si on se foire c'est pour longtemps. De toutes petites choses qui font des montagnes lorsqu'on est jeune, mais qui ne sont pas si grave, alors que d'oublier de payer ses impôts, ça c'est très important. La tristesse de constater ça!

Le livre suinte l'ennui, le mal être et  le besoin de s'accrocher à quelque chose ou quelqu'un pour ce donner l'allure que "non, non, tout va bien!". Camille est une adolescente discrète que ne fait pas de vagues, mais qui est submergée par ses hormones et qui n'a véritablement personne vers qui se tourner pour prendre conseil ou garder le cap. Comment gère-t-elle tout cela? C'est à vous de le découvrir en lisant le livre, je peux seulement vous dire qu'elle n'est pas franchement aidé par le "cocon familiale", mais qu'elle à une détermination sans faille.

Le style d'écriture de l'auteur m'a plu tout de suite. Familier et décontracté avec de petites touches d'humour qui vire souvent au sarcasme, c'est un plaisir. Camille s'exprime par la plume de l'auteur,  comme si elle parlait à une copine, elle raconte son histoire sans faux semblant et sans tabou. Du coup, très vite on s'accroche au roman (phénomène qui m'arrive rarement) je voulais coûte que coûte savoir comment tout cela allait se terminer. Résultat, j'ai lu le livre en 2 jours. Évidement dans ce contexte de lecture soutenu, je me suis sentie impliqué dans la vie de notre héroïne. J'aurai voulu être là pour elle. Le MOI adulte aurait eu pas mal de conseil à lui donner.

Les personnages secondaires sont plutôt lisses et sans beaucoup d'envergure. Mais c'est surtout pour mettre l'accent sur Camille et son "chevelu" de Mathieu. Mathieu qui représente le premier amour, celui pour qui en étant ado j'aurais pu tout quitter, mais la vie en décide souvent autrement. On a toutes un Mathieu qui traine quelque part. Le Mathieu de Camille est particulier ... J'ai mon avis sur lui et il n'est pas bon. Tête à claque lui va plutôt bien je trouve.

Comment elle s'habille (ses mélanges de couleurs pendant ma lecture me pique encore les yeux) et les musiques qu'elle écoute (file conducteur de tout le roman) font que Camille est différente. Pour qui? La norme, sans doute. Être différent au lycée n'est pas normal (ni plus tard ...).

A lire ? Oui, pour se remémorer cette époque de notre vie! C'est un livre, fin, réaliste et sobre. Des faits, des actions, avec pour toile de fond cette jeune fille un peu paumée et qui rêve de "Noël en février".

  • Histoire: 6.5/10
  • Imagination, invention: 6.5/10
  • Personnages: 7/10
  • Ambiance générale du livre: 7/10
  • Lecture: 9/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 8/10
  • Addictivité: 10/10

Ce qui donne: 7.71/10
P.s: Si vous êtes dans la situation de Camille, je vous dirais que plus tard les choses s'arrange, mais qu'il faut parler et puis si dans votre classe vous repérez une Camille ... ne lui tournez pas le dos sans la connaitre un tout petit peu, vous pourriez y gagner quelque chose vous aussi ;)

2 commentaires:

  1. Ah les années lycée... Je suis quand même contente d'en avoir fini avec les mélodrames de l'adolescence ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas faux!!! Mais je changerais tellement de choses si je pouvais y retourner ^^

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...