Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

dimanche 4 mars 2012

Devil City Tome 1 de Jana Olivier



Présentation de l'éditeur :

Des démons sont apparus à la surface de la terre quand la crise économique a mis le monde à genoux. Atlanta n'a pas été épargnée. Des hommes ont choisi de devenir piégeurs de démons, un métier dangereux et exclusivement masculin. Enfin, jusqu'à ce que Riley, fille d'un piégeur redoutable, décide de devenir elle aussi apprentie piégeuse... Riley devra prouver qu'elle est de la trempe des meilleurs. Ça tombe plutôt bien, les démons n'attendaient que ça...

Lu en VF - 384 pages édité chez Castelmore

Mon avis :

Avant de commencer, je tiens à remercier Marie des éditions Catelmore pour cet envoi et surtout cette découverte. Devil City est le premier tome d'une nouvelle série qui va faire parler d'elle et qui est composée de 3 tomes (le tome 3 est prévu en VO le 27 Mars 2012).  Et je peux d'ores et déjà vous dire que je me languis de lire la suite.

Piégeur de démons est un métier dangereux et difficile surtout lorsque l'on est une jeune fille, c'est pourtant le métier qu'a choisi Riley, tout comme son père d'ailleurs. Pour affirmer son choix, elle devra comme tous les autres apprentis suivre une formation appropriée, mais en plus faire face à tous les machos que sont les piégeurs et leur prouver qu'une femme peut exercer le même métier qu'eux. Et comme dans toute bonne histoire ... Les ennuis ne sont jamais loin.

L'histoire se déroule dans un futur post-apocalyptique où le moindre produit du quotidien est devenu hors de prix (le litre d'essence est à 10$). Tout ce monnaye, même la vie (la réanimation semble d'ailleurs un métier qui rapporte), les infrastructures ne sont plus ce qu'elles étaient et les cours sont dispensés dans tout et n'importe quoi (Une épicerie, un Starbuk).  Ce monde sombre, hostile et violent (le manque d'argent peut transformer), est le quotidien de notre jeune héroïne.

Riley est le genre de personnage que j'affectionne tout particulièrement, elle est forte, sait ce qu'elle veut, un peu impulsive (ce qui la conduira dans des situations pour le moins embêtantes) et tête de mule, mais elle est aussi attachante et fragile par certains cotés. C'est le genre d'héroïne qui n'est certes pas parfaite mais à laquelle il est facile de s'identifier. Parlons un peu des hommes !!! Car il y en a. Mon coup de cœur va à Beck qui sous ses airs bourrus et /ou mauvais garçon, cache un jeune homme abimé par la vie qui se révèle vite très touchant. Comme pour nous faire craquer encore plus pour lui, certains passages sont de son point de vue. Il y a bien entendu d'autres jeunes hommes qui gravitent dans la vie de notre héroïne : Peter l'ami fidèle et Simon, apprenti tout comme elle. Malheureusement ce dernier est pour moi trop lisse, trop parfait et de fait n'a pas touché mon cœur de midinette.

Ce premier tome aurait pu être un coup de cœur, malheureusement ce ne fut pas le cas. L'intrigue s'est révélée un peu trop facile à mon gout, en effet j'ai pu sans mal prévoir les événements importants avant qu'ils n'arrivent.

La plume de Jana Olivier est très agréable et fluide, elle vous entrainera, dès les premières lignes  , dans l'univers qu'elle a mis en place avec brio. En fin de tome vous resterez quelques peu sur votre faim ou plutôt vous serez comme moi : impatient de lire la suite.

En résumé, ce fut une superbe découverte, certes pas un coup de cœur pour les raisons exposées plus haut, mais une lecture qui m'a fait passer un agréable moment. Des personnages attachants, un rythme soutenu, de l'humour et un brin de romance, voila un début de saga plus que prometteur. Je vous le recommande vivement et vous conseille de vous ruer dans votre librairie le 9 Mars 2012 afin de vous le procurer.  Pour ma part, je n'ai plus qu'a m'armer de patience pour connaitre la suite. Une nouvelle fois un grand merci à Marie.

Un extrait est disponible ICI.
Retrouvez le site de l'auteur ICI,
Son Facebook ICI,
Son Twitter ICI.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...