Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 20 mars 2012

[Critique Livre] - L'écho des morts de Johan Theorin

Titre original : The darkest room

de Johan Theorin
Traduit du suédois : Rémi Cassaigne

Parution: 03 février 2010
Editeur: Albin Michel
ISBN: 978-2226195791
Nb. de pages: 416 pages

Résumé
Joakim et sa femme Katrine ont décidé de quitter Stockholm pour s'installer dans une vieille ferme sur l'île d Öland. Katrine et les enfants s'y installent alors que Joakim achève l'année scolaire au collège où il enseigne.
En faisant des travaux dans la maison, il tombe sur des inscriptions mystérieuses. Il apprend alors que dans le passé, les habitants de la ferme ont souvent été victimes d'accidents mortels.
Le suspense s'épaissit. D'étranges cambriolages en série surviennent sur l'île. La jeune policière Tilda Davidsson qui mène l'enquête a bien du mal à dénouer tous ces fils qui s'entrecroisent.

Note de l'éditeur
Après le brouillard d'automne de L'Heure trouble, L'écho des morts, livre d'hiver sur le deuil et la mémoire, est soutenu par l'écriture sobre, très personnelle et d'une efficacité troublante de Johan Theorin.

En un mot? Tourmente

Mon avis
Entre thriller et paranormal, mon coeur balance, dans tous les cas ce roman sort du lot.
L'histoire se déroule sur une l'île du nom d'Öland, au sud de Stockholm et plus précisément à Aludden, l'ambiance glaciale, le lieu et la "tourmente" (tempête de neige soudaine et d'une force terrible) en font le personnage le plus important sinon principal du livre. Ici point de thriller à couper le souffle et autres cadavres qui sortent de leur tombeau. C'est beaucoup plus subtile. Katrine, Joakim et leur deux enfants déménagent dans une nouvelle et grande maison pour repartir à zéro. En même temps on découvre un personnage féminin du nom de Tilda jeune policière qui débarque sur l'île et qui doit enquêter sur une série de cambriolages sur des maisons de vacances, et d'autre personnages que rencontre la famille Westin tôt ou tard.

L'histoire commence réellement après un drame, une erreur pour la famille Westin et qui en tant que lecteur vous mettra rapidement dans l'ambiance. Après ce moment, on devient suspicieux, on s'attend à une entourloupe, on la guette même. On se prend à voir le mal où il n'y en a pas et vice-versa, même quand la météo s'en mêle. L'auteur nous balade du début à la fin mais avec finesse et on en redemande!

Le tout est ponctué des divers morts accidentelles survenues à Aludden, et d'extraits de livre, histoire de nous plonger encore un peu dans cet univers bizarre où les fantômes du passé refont surface.

La lecture est facile et même plutôt tranquille, les intrigues (oui "les") sont simples, l'auteur prend son temps et c'est très agréable. Au sujet des fantômes, je ne vous en dis pas trop mais, vous avez le choix d'y croire ou non. Si ils font partie intégrante du roman ils n'en sont pas pour autant "envahissants". Vous n'allez pas lire "Ring" ...

A lire ou pas? Oui, définitivement!
J'ai volontairement coupé dans le résumé du livre. Trop de spoilers et ça m'agace!! Sachez seulement qu'il y a des morts, des fantômes et un peu de violences.

  • Histoire: 7.5/10
  • Imagination, invention: 9/10
  • Personnages: 7.5/10
  • Ambiance générale du livre: 7.5/10
  • Lecture: 7.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 5/10
  • Addictivité: 8/10

Ce qui donne: 7,42/10

Merci à P. de LDP :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...