Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 25 septembre 2013

[Critique film] - "Prisonners" de Denis Villeneuve

Titre original : Prisonners


Date de sortie : 09 octobre 2013
Réalisé par Denis Villeneuve
Acteurs
- Hugh Jackman est Keller Dover
- Jake Gyllenhaal est Inspecteur Loki
- Paul Dano est Alex Jones
...
-
Genre : Thriller
Durée : 2h33
Distributeur : SND


Synopsis (Allociné)
Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de 6 ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d’Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance alors dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l’irréparable… Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s’amenuisent…

© - SND
En un mot: Labyrinthique

Mon avis 
Denis Villeneuve , vous connaissez? Moi je n'avais entendu parlé que de son film "Incendies", présenté en première mondiale lors de la 67ème Mostra de Venise et sélectionné dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère en vue de la 83ème cérémonie des Oscars... DONC! Denis Villeneuve, vient de passer dans la catégorie des réalisateurs de ouf/malade/pourquoi-je-n'ai-jamais-vu-un-de-ses-films. En 2h33, il aura réussi à me captiver et à me mettre à la fois mal à l'aise et fébrile. Good job!

Un enlèvement d'enfant c'est quelque chose d'horrible, ici deux petites filles sont enlevées en plein jour. Point de départ de ce thriller implacable et terriblement efficace, l'enlèvement des fillettes est un prétexte pour Denis Villeneuve, qui va nous pousser dans nos retranchements de personnes saines et civilisées et vous posez une question simple: que feriez vous dans la même situation? Plusieurs réactions sont possibles comme il nous le montre par ses personnages qui vont de la profonde dépression à la fureur sourde que rien ne détourne. 

Finalement tous prisonniers par quelque chose ou par quelqu'un, les personnages vont tenter à leur niveau de s'évader.

Transition parfaite pour vous parler du  jeu des acteurs. En tout premier : Hugh Jackman, c'est lui la fureur sourde du dessus. Incroyablement dur et parfait, il est époustouflant en père qui ferait "n'importe quoi" pour retrouver sa fille. A la fois fragile, fébrile et fort comme un roc. Je ne savais pas qu'il pouvait jouer comme ça. Il est ma deuxième découverte (avec le réalisateur ^^).
Petite ligne quand même pour Jake Gyllenhaal, moins démonstratif que son collègue, mais tout aussi efficace.

Film sombre et intense par excellence "Prisonners" vous remue les tripes par sa lenteur et sa puissance. Pour bien accentuer le coté sombre de ce film, le réalisateur le place en hiver, sous la pluie (le plus souvent) ou sous la neige, avec des couleurs grises et ternes. Anxiogène donc, mais ne vous y trompez pas si l'ensemble est volontairement froid, la photographie de ce film est superbe!

Cependant (il faut bien des points négatifs) le film tire un peu trop en longueur, il aurait mérité un cut d'environ 30 minutes et puis il y a un petit problème de scénario, certains indices vous sautant littéralement au visage alors que l'inspecteur ne les voit pas... Pas grand chose donc par rapport au ressenti du film!

A voir?  OUI! Immersion totale que ce soit par l'atmosphère que par le jeu saisissant des acteurs, "Prisonners" est de ces film qui vous marque. A voir absolument!
  • Scénario: 8/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 10/10
  • Ambiance générale du film: 9/10
  • Décors/esthétique: 8.5/10
Ce qui donne: 8.5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...