Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

lundi 31 octobre 2011

Dracula – L’amour plus fort que la mort, Le spectacle de Kamel Ouali


Après“Le Roi Soleil” et “Cléopâtre, la dernière reine d'Egypte”, Kamel Ouali revisite le mythe du comte DRACULA pour en faire le personnage principal de son nouveau spectacle musical “DRACULA, L’AMOUR PLUS FORT QUE LA MORT”.

Sur des chansons originales, le spectacle met en avant l’histoire de l’amour impossible de Dracula, en quête d’un idéal, tiraillé entre passion et raison.

Tout en s’appuyant sur la personnalité complexe du héros de Bram Stoker, à la fois énigmatique et mélancolique, Kamel Ouali présente dans ce spectacle un vampire troublant mais attachant, au destin solitaire, brave et sensible, loin d’une créature terrible et sanguinaire.

La troupe de chanteurs comédiens et danseurs évoluera dans un univers onirique,tantôt obscur, tantôt ludique. Les décors et costumes mêleront modernité et réminiscences baroques. Kamel Ouali promet de rester fidèle à sa conception du grand spectacle musical et d’innover par un travail sur les images et les lumières encore jamais proposé à ce jour, pour surprendre, et même renouveler le genre.



La troupe :


Golan Yosef Dracula, NathalieFauquette Mina, GregoryDeck Sorcy, Lola CesPoison, GinieLine Satine, Julien LokoJonathan, AnaïsDelva Lucie, AymericRibot Van Helsing, FlorentTorres L’ange, Brahem Aïache danseur, Sébastien Sfedj Joker ...

Le site officiel ICI,
La page Facebook ICI,
Le blog officiel ICI.

Mon avis :

J’ai eu la chance de pouvoir aller voir le nouveau spectacle de Kamel Ouali« Dracula, l’amour plus fort que la mort », je tiens d’ailleurs à remercier Evenusia pour cette invitation. Je dois dire que j’ai trouvé ces spectacle agréable et que j’ai apprécié cette « adaptation ».

Nous avons donc à faire ici, à la nouvelle comédie musicale à la mode et dont tous le monde parle. Au départ, quand j’ai entendu parler du spectacle, je me suis dit « piouff encore un qui utilise les vampires pour se faire de lapub » et oui le vampire est l’accessoire à la mode du moment. Puis au fil de la promo (oui oui je suis faible …), je me suis laissée tenter et je ne le regrette finalement pas. Ce n’est certes pas le meilleur du monde mais il n’en est pas moins agréable et il m’a permis de passer un bon moment.

Avis aux puristes, il s’agit bel et bien d’une adaptation libre du célèbre roman de Bram Stoker donc si vous vous y rendez, ne vous attendez pas à une fidèle représentation, sinon vous en ressortirez forcement déçus. A contrario si vous y allez dans l’idée que vous allez voir un spectacle de danse, vous passerez un bon moment.

Je n’ai encore jamais assisté à une comédie musicale sur scène. J’avais bien entendu vu Notre de Dame de Paris, Le roi Soleil et d’autres encore mais depuis le confort de mon canapé alors lorsque Evenusia m’a proposé d’aller avec elle voir Dracula, j’ai bien entendu dit oui de suite. Ce fut donc une grande première et je ne suis pas déçue et ce, malgré le fait que j’ai trouvé le son relativement fort.


Dimanche arrive, nous prenons donc la direction du Palais des sports de Paris. Une fois installées dans la salle et surtout très bien placées, les lumières s’éteignent et c’est parti pour le spectacle. Ça commence par une petite frayeur pour certaines personnes, en effet, des personnages étranges ont pris place très discrètement parmi le public. C’est le moment que choisi Sébastien Sfedj, narrateur et trublion du spectacle, pour faire son entrée. C’est lui qui pose l’histoire et nous explique comment le comte est devenu Dracula sur fond d’ombres chinoises.


Kamel Ouali signe là un spectacle de grande qualité, les effets spéciaux sont impressionnants (je me demande d’ailleurs toujours où est le corps dans la table roulante), les costumes et maquillages sont très beaux. De plus, une belle surprise s’est glissée dans le spectacle, avec parmi la troupe de danseurs un jeune homme particulièrement doué mais aussi avec un handicap (voir photo ci-dessous) qui en aurait découragé plus d’un à exercer le dur métier de danseur, en toute honnête, je me suis demandée tout au long du show où était le trucage mais il n’y en avait tout simplement pas. Certains diront que c’est une façon de créer le buz moi je trouve que c’est un bien joli hommage aux personnes à mobilité réduite.


Mon coup de cœur du spectacle va à Dracula interprété par Golan Yosef, le choix de Kamel Ouali d’avoir rendu le personnage principal muet n’enlève absolument rien au spectacle et les tableaux de Dracula / Mina sont sublimes, nul besoin de dialogue pour comprendre le sens et faire passer les émotions.



Je vais finir par les points à mon sens négatifs : comme beaucoup les chansons ne m’ont pas passionnée, certaines sont plutôt sympas mais rien de plus.Quant aux autres je me passerai de commentaires. Le coté comique censé apporté un peu de légèreté au récit était par moment limite. Enfin pour finir certains tableaux de danse m’ont semblé quelque peu décalés par rapport au reste du show.

En résumé, ce fut une sortie agréable avec de très belles surprises mais aussi quelques déceptions. Un grand bravo à la troupe, tous plus doués les uns que les autres. Une nouvelle fois, partez dans l’idée que vous vous rendez à une comédie musicale si vous ne souhaitez pas être déçus des libertés prises par rapport au chef d’œuvre de Bram Stoker.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...