Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 19 octobre 2011

[Critique Film] - Drive

Titre original: Drive
Date de sortie cinéma : 17 août 2011
Réalisé par Nicolas Winding Refn
Acteurs:
- Ryan Gosling, Driver
- Carey Mulligan, Irene
- Bryan Cranston, Shannon
- Christina Hendricks, Blanche


Distributeur : Wild Side Films Le Pacte
Genre : Action
Durée : 1h40 min


Synopsis
Un jeune homme solitaire, The Driver, conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands.
Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur !
Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet.
C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul.

En un mot? Viscéral
Mon avis
Si le scénario à un goût de déjà-vu, ne vous y trompez méprenez pas vous serez surpris par ce film, je vous le promets. Alternant ralentis et changements de lumières, Nicolas Winding Refn propose une réalisation léchée jusqu'à l’extrême. La bande annonce est quelque peu trompeuse car si vous pensiez voir des cascades à gogo, des flingues, pleins de voitures et des courses poursuites, vous allez être déçus. Le film se dirige assez rapidement vers une histoire d'amour compliquée qui tourne mal. Un enchaînement de mauvaises choses qui vont forcer Ryan Gosling à révéler son côté sombre. Et quel côté sombre, un déchaînement de violence mais jamais gratuite. Il ne s'agit pas de surenchère, mais plus de créativité ^^.
Dans une ambiance 1970-1980 le héros, solitaire et peu communicant, vacille entre le bien et le mal. Le jour il est cascadeur, la nuit il s'organise conducteur pour des braqueurs. Toujours à l'affût de raconter des histoires qui sortent de l'ordinaire NWR (le réalisateur) fait maintenant partie de mon top 10. J'avais eu l'occasion il y a quelques années de regarder Bronson, un autre de ces films qui, tout comme Drive, m'ont laissée pantoise!
Servit par des acteurs créatifs, une B.O incroyable, une photo digne de ce nom et une veste dorée avec un scorpion brodé (dans la scène de l’ascenseur il bouge) ce film mérite d'aller aux Oscars. On critique la pauvreté du scénario, alors je ne dirais qu'une chose "les images valent mieux que de longs discours". Lorsque Ryan Gosling esquisse un sourire ou se montre tout d'un coup extrêmement dur, ce sont ses yeux qui parlent.
Dernier petit point sur Carey Mulligan, qui réussit le pari d'avoir le physique d'une ado de 14 ans et qui pourtant se transforme en maman avec un fils pour les besoins de l'histoire ... le tout en étant crédible. Déjà repérée dans "une éducation" et "Never let me go" cette jeune femme me surprend à chacun de ses films.
A voir ? Ho oui! Et quand vous l'aurez vu (parce que je sais que vous irez le voir) parlez- moi de la scène de l'ascenseur ... une des plus "belles" et "esthétique" qu'il m’ait été donné de voir depuis quelques temps. Chaque détail du film est pensé et travaillé pour servir l'histoire. Je vous parlais au début de la lumière et des ralentis, si vous y prêtez attention, vous analyserez le film différemment.

La critique qui pique (pas)
par Marie Sauvion pour Le Parisien
Porté par une musique pop comme sortie des années 1980, " Drive " multiplie les ralentis et réussit un mariage improbable entre la romance la plus délicieusement fleur bleue et un déchaînement de violence qui rappelle le cinéma sud-coréen, union contre nature qui trouve son paroxysme dans une séquence d'ascenseur absolument sidérante.
  • Scénario: 8.5/10
  • Musique: 9/10
  • Acteurs: 9.5/10
  • Ambiance générale du film: 8.5/10
  • Décors/esthétique: 8.5/10
Ce qui donne: 8.8/10

3 commentaires:

  1. Bon je l'ai regardé comme je t'ai dit hier,j'ai pas traîné ^^

    Alors, comment te dire, j'en ai encore le souffle coupé (je viens de le finir en même temps). J'vais pas m'attarder: Excellent choix de BO pour moi(envoutant). La scène de la rivière avec seulement la musique dessus est juste puissante.
    La scène de l'ascenseur est OMG avec le jeu d'ombre et de lumière, et pendant laquelle j'étais en apesanteur(petit jeu de mot au passage)
    Et je suis d'accord avec toi pour Carey mulligan, je suis tombée amoureuse d'elle depuis que j'ai vu Une Education.
    Bref, j'ai beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  2. Vu récemment aussi et vraiment un bon film.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...