Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 19 novembre 2014

[Critique film] - "The Giver/Le passeur" de Phillip Noyce

Titre original: The Giver

Date de sortie cinéma : 29 octobre 2014
Réalisé par Phillip Noyce

d'après le livre de Lois Lowry


Acteurs: 
Jeff Bridges, Meryl Streep, Brenton Thwaites
...
-
Distributeur : StudioCanal
Genre : Science Fiction
Durée : 1h37 min


Synopsis
Dans un futur lointain, les émotions ont été éradiquées, les couleurs bannies et les souvenirs supprimés pour créer un monde idéal. Seule une personne, « The Giver », a la lourde tâche de conserver les émotions du passé. Jonas, un jeune homme comme les autres voit son destin bouleversé lorsqu’on lui demande de devenir le nouveau « Giver ». Il découvre le potentiel infini du monde qui l’entoure, mais il va très vite apprendre que repousser les limites a un prix.


En un mot? Vie
Mon avis
Séance improvisée ce soir pour "The Giver", pas beaucoup entendu parlé, affiche un peu moche, mais horaire parfaite, il n'en fallait pas plus pour me décider. Comment ça, fille facile ? Hum?!

On me glisse dans l'oreillette que Veronica Roth (Divergente) s'est beaucoup, beaucoup, beaucoup inspirée de l'histoire de "The Giver" crée par Loïs Lowry... Vilaine fille. A telle point que toute la première partie ressemble à s'y méprendre à une version "garçon" de Divergente (cérémonie, la sage patronne, le monde aseptisé...moins la musique nase), la seule différence viendra du fait que Jonas (notre héros) se voit confier la tâche de recevoir tous les secrets du monde. Ça en impose un chouilla plus que de devoir choisir un corps de métier lambda, enfin c'est mon avis. Mais le résultat sera identique : ça va tout casser la bonne organisation de la ville et des gens.
Jonas va donc découvrir les sentiments ainsi que tout ce que le peuple a oublié et les sacrifices qu'il fait encore. A grand renfort de souvenirs haut en couleurs et autre "t'as-vu-le-genre-humain-c'est-de-la-bombe-quand même-quand-on-fait-un-effort", mais en passant très très vite sur ce que l'homme fait de pire (la guerre à mon sens n'étant qu'une toute petite partie du problème) : massacres d'animaux, meurtres et autres ignominies. Sans être niais, ni trop moraliste, ce film pose des questions et tente d'y donner une réponse. A vous de savoir si elle vous convient. Tout en sachant les tenants et les aboutissants de la situation, ferriez vous comme Jonas ou pas?
Pas très original, ni très sophistiqué, "The Giver" mérite tout de même un peu d'attention. Parce que c'est mignon et porteur d'espoir.
Pour ne pas changer, je ne suis pas satisfaite de la fin. et en plus pour m’embêter, je suis certaine qu'ils ne feront pas de suite! Hein? 

Le truc en plus : l'image du film en elle même. Le début en noir et blanc, puis les touches de couleurs. Super idée.
Le truc en moins (spoiler): Quand Jonas s'enfuit avec le bébé et que le dit bébé arrive à survivre alors que toi tu serais couvert de sang/noyé/congelé/rôti ... Mort, simplement.

A voir ? Oui, pourquoi pas. Mais attention, ce n'est pas le film de l'année, mais il se laisse regarder avec plaisir.
  • Scénario: 6/10
  • Musique: 7/10
  • Acteurs: 7/10
  • Ambiance générale du film: 7.5/10
  • Décors/esthétique: 7/10
Ce qui donne: 6.9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...