Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 23 novembre 2011

[Critique Film] - "Time Out" de Andrew Niccol

Titre original: In Time
-
Date de sortie cinéma : 23 Novembre 2011
Réalisé par Andrew Niccol
-  
Acteurs:
- Amanda Seyfried, Sylvia Weis
- Justin Timberlake, Will Salas
- Cillian Murphy, Raymond Leon
- Vincent Kartheiser, Philippe Weis


Distributeur : Twentieth Century Fox

Genre : Science fiction
Durée : 01h41 min


Synopsis
Dans un futur proche, le temps a réellement remplacé l’argent.
Plus personne ne vieillit physiquement au-delà de ses vingt-cinq ans, mais le seul moyen de continuer à vivre est de gagner, d’hériter ou de voler du temps de vie. Alors que certains, jeunes pour toujours, accumulent et dépensent le temps sans compter, d’autres mendient quelques heures pour échapper à la mort. Will Salas vit chaque jour comme si c’était le dernier, jusqu’à ce qu’une occasion unique lui ouvre le monde des riches et des puissants. Injustement accusé de meurtre, il va fuir en compagnie d’une belle héritière qui, après avoir été son otage, va devenir son alliée contre le système corrompu qui régit ce monde. Plus que jamais, chaque seconde compte…


©2011 Twentieth Century Fox. All Rights Reserved

En un mot? bof

Mon avis
Andrew Niccol c'est celui qui a réalisé Bienvenue à Gattaca plutôt bon (?!). Je m'attendais tout naturellement à un film sympathique avec quelques cascades et une intrigue consistante pour sauver le monde... oui, je sais j'en demande souvent beaucoup. Malheureusement là où Bienvenue à Gattaca réussit à nous tenir en haleine, le pauvre Time Out nous tire plutôt un bâillement à décrocher la lune. Sans compter les nombreuses "références" (?) disséminées pendant le film.
Fan de Roméo et Juliette, Matrix et Robin des bois réveillez-vous! Time Out est un mixe de tout ces films.
  • Roméo et Juliette pour la scène dans la piscine, quand ils se cachent.
  • Matrix pour les chiffres, les manteaux en cuir et les lunettes moches.
  • Robin des bois pour on-va-dévaliser-les-banques-de-temps-et-les-donner-aux-pauvres.
Navrant.

Le proverbe "Le temps c'est de l'argent" prend sens dans Time Out où tout se monnaye en temps de vie (un café= 10min, un trajet de bus=1h...). Le pitch est intéressant et on peut se demander si un jour notre temps sera compté de la même manière, pourquoi pas? Notre monde continue à creuser les inégalités et personne ne semble s'en soucier alors qui peut me certifier qu'un jour ils n'iront pas nous piquer en plus notre temps? Hum?! (c'est le deuxième effet plan de rigueur, pardonnez-moi). Une dystopie originale donc puisque il ne s'agit rien de moins que de la jeunesse éternelle et du temps qui passe. Un groupe d’élite voit son compteur temps à des milliers d'années alors que le commun des mortels lui n'a que 24h! Pas gentil hein? La révolte est assurée.
Le problème c'est qu'on a l'impression d'avoir compris l'histoire et ce qui va se passer à la fin (dès les 10 première minutes) et on ne se trompe pas. Il n'y a pas de mystère, la sauce ne prend pas et je dirais même plus le film est mou et il ne se passe pas grand chose.

Amanda Seyfried et Justin Timberlake portent le film sur leurs épaules mais cela ne suffit pas, leurs personnages sont plats et j'aurais aimé plus de feeling entre eux deux, ce qui aurait (peut être) sauvé un peu le film. Tout est un peu sur-joué et manque de réalisme.

On sait maintenant qu' Andrew Niccol est un homme et qu'il n'est pas toujours au top, que Justin Timberlake n'est pas toujours bon acteur qu'il tire une tronche de 3m de long pendant les conférences de presse et que Amanda Seyfried est capable de remettre une paire de collant juste avant de fuir parce que les méchants arrivent .... Et comme souvent je n'aime pas la fin attention spoiler surligner avec votre sourie si vous voulez savoir pourquoi ---> le film ne propose aucune solution, voler les banques c'est bien mais arrêter le processus serait plus judicieux non? Comme le temps est devenu valeur boursière on se retrouve avec le fameux problème de l'offre et de la demande. A moins qu'Andrew Nichol n'ait prévue une suite OO <---

Au delà de toute ça, l'ambiance du film est sympathique et les décors sont jolis. J'aime particulièrement le traitement de la couleur.

A
voir ? Moui, même si c'est une petite déception pour moi.

  • Scénario: 4/10
  • Musique: 6/10
  • Acteurs: 6.5/10
  • Ambiance générale du film: 7/10
  • Décors/esthétique: 6.5/10
Ce qui donne: 6/10

 

6 commentaires:

  1. Well actually that is really cool movie.
    keep shearing with us..


    psd to xhtml

    RépondreSupprimer
  2. bon, c'était le prochain film que je voulais voir au cinéma... dis moi au moins qu'Alex Pettyfer est toujours aussi mignon ? lol

    ;-)

    RépondreSupprimer
  3. ha ... dommage, tu vas y aller quand même? Pour Alex Pettyfer, je ne sais pas quoi te dire, mon genre masculin n'est pas du tout dans cette catégorie ^^

    RépondreSupprimer
  4. disons que j'ai une petite liste de film à voir : Time Out, Intouchable et les Immortels...

    je verrai ça avec mon chéri du coup... mais c'est vrai qu'il est sur le haut de la liste ;-)

    RépondreSupprimer
  5. tiens nous au courant quand tu les auras vu ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...