Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 8 juillet 2014

[Critique livre] - "Love letters to the dead" de Ava Dellaira

Titre original : Love letters to the dead
 
de Ava Dellaira
traduction de Philippe Mothe


Parution: 15 mai 2014
Editeur: Michel Lafon

ISBN: 978-0374346676
Nb. de pages: 327 pages
Public : ado


Résumé
Je sais que May est morte. Je veux dire, j'en suis consciente mais j'ai l'impression que c'est pas pour de vrai. Qu'elle est toujours là, avec moi. Qu'une nuit, elle rentrera par la fenêtre après avoir fait le mur et me racontera ses aventures. Peut-être que si j'arrive à lui ressembler plus, je saurai mieux vivre sans elle. " À son arrivée au lycée, Laurel a comme premier devoir de rédiger une lettre pour un mort. Elle décide d'écrire à Kurt Cobain, et c'est ainsi que débute une année de correspondance à sens unique avec des acteurs, musiciens et poètes disparus, qui ont tous joué un rôle important dans la vie de la jeune fille. Au travers de ses lettres, elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Et révèle, surtout, comment elle parvient à surmonter la mort de sa sœur. Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s'est réellement passé la nuit où May est décédée. 


Mon avis 
"Love letter to the dead" est LE livre (après "Nos étoiles contraire") qui fait du bruit en ce moment. Vous le savez, sur le 102 on lit/regarde/visite de tout on est pas élitiste. Du coup, "Love letter..." est passé en priorité sur ma PAL (qui ne cesse de s’agrandir la bougre!).

Alors, est-ce que cette lecture vaut le coup?

D'un premier abord extrêmement simple, "Love letter ..." a plusieurs avantages, le premier et non le moindre : les chapitres sont plus ou moins courts. Ce parti pris d'écriture fonctionne parfaitement bien puisqu'au départ je le rappelle, il s'agit d'un devoir d’adolescente. Le deuxième c'est que la manière dont s'exprime notre héroïne "Laurel" correspondant à son âge et même si le ton est lourd (elle a perdu sa sœur et est un peu paumée), ses lettres sont joliment tournées et elles sont tour à tour : graves, profondes ou encore nostalgiques. Tout dépend de l'humeur de notre héroïne et du choix de  la star qui s'y rapporte.
L'auteur a fait énormément de recherche et ça se sent. Ses choix de star se sont portés sur Kurt Cobain, Judy Garland, River Phoenix, Amelia Earhart, Janis Joplin et Amy Winehouse. Autant de personnages qui ont vécu des drames. Mais pas les moins connus.
Le troisième avantage qui me vient tout de suite à l'esprit c'est qu'on en apprend pas mal sur certaines stars. Sérieusement et sans regarder sur google, qui connait "Amelia Earhart"?
Un style simple donc et qui a tendance à virer à la poésie par moment, voir même aux grandes envolées lyriques. Certaines remarques de Laurel sont un peu trop matures mais on passe facilement ce petit défaut.
"Love letter" évolue tout au long de la lecture. Simple au départ, il se nuance de plus en plus pour virer carrément au lugubre pour un passage d'une trentaine de pages (la révélation de son secret). Ce n'est donc pas qu'une histoire d'ado paumée, c'est un peu plus. Et si ça peut en aider quelques-uns ou quelques-unes .... Attention spoilers : ça parle de viol et petit bonus ça parle aussi d'homosexualité. C'est toujours ça de pris!
Laurel utilise donc un devoir de français, pour en faire quelque chose de plus personnel: un journal intime, un peu plus hype que celui qui commence par "Cher journal" ^^, non? En tout cas beaucoup plus original.

Les "romances" de ce livre sont assez secondaires, ce n'est pas ce qui importe le plus. C'est bien le comportement et la vie de Laurel qui comptent. Même mignonnes (les romances) elles n'ajoutent pas grand chose à l'histoire, et il y a même le sacro-saint : amour/ado/pour-toujours dont nous inonde les auteurs. A croire qu'un livre pour ado DOIT comporter une histoire d'amour sinon les petites jeunettes ne le liraient pas. C'est agaçant.

Pour finir sur une note plus agréable (quoique), l'auteur a réussi à me remettre MOI en question, en tant que grande sœur. Quelle image donnons-nous à nos frères et sœurs, à quel point sont-ils influençables? Réagiraient-ils de la même manière que Laurel? etc. Alors en cela, je dirais que ce livre mérite amplement d'être lu. C'est fort, très fort. Je ne m'attendais pas à ça.

Il parait que le livre va être adapté au cinéma (bah tient ....) j’espère qu'ils réussiront à conserver cette ambiance particulière qu'a le livre grâce aux lettres. A suivre!

A lire ou pas? Oui, le livre aborde plusieurs problèmes liés à l'adolescence, sans tabous mais avec tact. A lire ou à offrir.
  • Histoire: 7.5/10
  • Imagination, invention: 8/10
  • Personnages: 7.5/10
  • Ambiance générale du livre: 8/10
  • Lecture: 7.5/10
  • Présentation générale du livre (couverture, illustration...): 9/10
  • Addictivité: 7/10 

Ce qui donne: 7.78/10 
Productrice et réalisatrice du film événement Le Monde de Charlie avec Emma Watson (Harry Potter) et Logan Lerman (Percy Jackson), Ava Dellaira est également poétesse et écrivain. L'Amour, la Mort, etc. est son premier roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...