Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mardi 18 septembre 2012

[Critique film] - "Elle s'appele Ruby" de Jonathan Dayton et Valerie Faris

Titre original : Ruby sparks

Date de sortie : 3 octobre 2012
Réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris

Acteurs:
Paul Dano, Calvin Weir-Fields
Zoe Kazan, Ruby Sparks
Annette Bening, Gertrude
Antonio Banderas, Mort
Chris Messina, Harry
etc ...

Genre : Comédie
Durée : 1h 43
Distributeur : Twentieth Century Fox

Sur Facebook
Sur Twitter avec #Ruby

Synopsis
Calvin est un romancier à succès, qui peine à trouver un second souffle. Encouragé par son psychiatre à écrire sur la fille de ses rêves, Calvin voit son univers bouleversé par l’apparition littérale de Ruby dans sa vie, amoureuse de lui et exactement comme il l’a écrite et imaginée.



©Twentieth Century Fox



En un mot? Déroutant

Mon avis
Calvin Weir-Fields jeune auteur de talent a le syndrome de la page blanche. Suite à une visite chez son psy il se met à écrire sur la femme parfaite. Elle s'appelle Ruby, elle est plutôt jolie, toujours de bonne humeur et forcément super-in-love de lui. Et puis un matin Ruby se trouve dans sa cuisine...

Les auteurs de Little Miss Sunshine, remettent le couvert avec cette jolie comédie romantique et insolite.
L’intérêt du film réside dans sa capacité à nous montrer un fait (plutôt cocasse avouons le) et à nous le faire accepter, c'est qu'on ne perd pas de temps avec le réalisme, soit Ruby est sortie de l’imaginaire de Calvin et alors? C'est un prétexte sur la recherche du bonheur, sur le fait de ne jamais être satisfait par ce qu'on a déjà.

Leur relation est dès le départ condamnée et on se demande bien comment tout cela va finir.

Paul Dano (Calvin Weir-Fields) et Zoe Kazan (Ruby Sparks) ont une réelle alchimie (ils sont en couple dans la vraie vie) et nous offrent chacun 5 mins d'acting parfait. Calvin découvrant Ruby, vivante et surtout dans sa cuisine est un grand moment. Ruby quant à elle, découvre d'une manière plutôt "sportive" comment Calvin dicte sa vie.
Zoe Kazan manie la variation d'humeur dans son jeu (jalouse, collante, distante, dépressive) tout en étant très naturel. C'est d'ailleurs ce qui fait le charme de ce film, tout a l'air très naturel. Un couple se forme, vie son bonheur et puis vient l'effroyable routine.
Paul Dano quant à lui est parfait dans le rôle du jeune homme un peu paumé face à son succès et qui n'a pas une once de confiance en lui. Drôle sans le vouloir et qui s'étonne du pouvoir qu'il a (pour la première fois) sur une femme, sur une relation amoureuse en somme.

Attention tout de même, ce film ne ressemble pas à Little Miss Sunshine. Mais il s'en rapproche dans la manière qu'ont les gens de s’apprivoiser et de s’accepter avec les bons et mauvais cotés.

Mais il fait partie de cette catégorie de films qui ne rencontre pas un grand succès, parce que les acteurs sont moins connus .... etc. Dommage.

A voir ? C'est une comédie (mais pas que), c'est drôle, c'est fin et c'est beau esthétiquement. Que demander de plus? Une reprise de Plastic Bertrand avec "ça plane pour moi" ? Non plus elle est dans le film ^^

  • Scénario: 7.5/10
  • Musique: 8/10
  • Acteurs: 8.5/10
  • Ambiance générale du film: 7/10
  • Décors/esthétique: 7/10
Ce qui donne: 7.6/10

P.s : la femme parfaite n'existe pas, l'homme non plus d'ailleurs. Au moins là-dessus on est à égalité.
P.s 2 : dédicace à celles qui lisent le 102 et qui sont parfaites! Ne croyez pas un mot du début de la phrase du dessus!

Un petit extrait en plus


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...