Infos

Blog au ralenti

- Pas de liseuse pour le moment, je me consacre donc au livre papier! Désolée
- Jeunes ou moins jeunes auteurs, nous sommes disposés à lire vos manuscrits et ce quel
que soit le thème pourvu qu'on ait l'ivresse.

Rechercher dans ce blog

mercredi 3 décembre 2014

[Critique film] - "REC4" de Jaume Balagueró

 Titre original: [REC]⁴

Date de sortie cinéma :
12 novembre 2014
Réalisé par Jaume Balagueró


Acteurs : 
Manuela Velasco, Paco Manzanedo, Héctor Colomé
...
-
Distributeur : SND
Genre : Horreur
Durée : 1h35 min


Synopsis
Quelques heures après les terribles événements qui ont ravagé le vieil immeuble de Barcelone. Passé le chaos initial, l’armée décide d’intervenir et envoie un groupe d’élite dans l’immeuble pour poser des détonateurs et mettre un terme à ce cauchemar. Mais quelques instants avant l’explosion, les soldats découvrent une ultime survivante : Angela Vidal… Elle est amenée dans un quartier de haute-sécurité pour être mise en quarantaine et isolée du monde afin de subir une batterie de tests médicaux. Un endroit parfait pour la renaissance du Mal… L’Apocalypse peut commencer !
 Dans la série des films qui n'en finissent-pas-tellement-qu'on-fait-de-suite "Rec" semble bien parti pour durer encore un peu . Dommage. Si le premier film avait l'avantage d'être inventif, intriguant et flippant (surtout)! il faut bien se l'avouer, plus les films passent, moins il y a de recherches et moins ils deviennent intéressants.

© - Le Pacte
En un mot? Zombies
Mon avis
Dans la série des films qui n'en finissent-pas-tellement-qu'on-fait-de-suite "Rec" semble bien parti pour durer encore un peu . Dommage. Si le premier film avait l'avantage d'être inventif, intriguant et flippant (surtout)! il faut bien se l'avouer, plus les films passent, moins il y a de recherches et moins ils deviennent intéressants.
J'avais déjà quelques doutes sur le "Rec3" qui était pour le moins jusqu'au-boutiste, dans le sens où une mariée qui hurle et défouraille du zombies à coup de tronçonneuse peut paraître un tout petit peu 12ème degré. Mais, je me suis dit qu'ils allaient sûrement se reprendre. Sachez que non. 
Le scénario est en carton, accompagné d'une ribambelle de répliques plates. Tout les personnages auront SYSTÉMATIQUEMENT le mauvais comportement, le meilleur exemple étant : je me tire les cheveux tellement je sais pas quoi faire, alors que je pourrais aider mon pote, mais je peux pas puisque je me tire les cheveux de désespoir... L'instinct de survie dans ce film a complètement disparu, tout comme le jeu des acteurs. Des poses à la "Santa Barbara", des bouches baveuses et des lèvres retroussées pour montrer qu'"on est trop en colère, t'as vu?!" Bref, le (stagiaire) génie de la mise en scène a encore fait fort, j'en aurais presque oublié la caméra parkinsonienne (qui ne reste pas en place, mais bouge, bouge bouge), pour l'action... Si encore il s'agissait d'une comédie,  mais non, tout est très sérieux. Et c'est bien ça le pire. "Rec4" n'aurait pas dû voir le jour ("Rec3" non plus), pas gore, pas angoissant, juste un petit film de style classique, sans idée, un film de plus avec des zombies et des gens qui crient parce que ça fait bien devant le caméra. Pas de quoi réveiller mémé.

Le plus :  les références aux vrais films d'horreur: Alien, The Thing ...

Mon bilan survival:
- J'ai bien compris qu'en cas de problème, si on hurle fort les choses s'arrangent. Pratique.
- Quand on court (parce que on a du vilain après nous) toujours se retourner, une fois à gauche, une fois à droite et ainsi de suite.
Je commence à parfaire ma technique de survie, qq pistes encore dans ma critique de Massacre à la tronçonneuse, si ça vous chante ^^

A voir? Nan, c'est de pire en pire.

  • Scénario: 3.5/10
  • Musique: 5.5/10
  • Acteurs: 4.5/10
  • Ambiance générale du film: 5.5/10
  • Décors/esthétique: 5.5/10
Ce qui donne: 4.9/10

 

2 commentaires:

  1. Attention spoiler REC3... continuez à vos risques et périls (mais visiblement, ce ne sera pas une grosse perte ^^)


    je crois que j'avais vu la fin de REC3 en zappant... donc si c'est celui lors d'un mariage avec les zombies anesthésiés par les cantiques (sauf le tonton zombies dont le sonotone explose !), tu peux rajouter "connaitre ses classiques religieux" dans ton bilan survival ;-)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...